Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


10 000 personnes à la conférence de Tableau et un nouveau produit pour iPad, Vizable


Rédigé par le 21 Octobre 2015

C’est la totalité de l’hotel MGM Grand de Las Vegas qui a été réquisitionnée par Tableau pour sa conférence annuelle. Après Washington, Seattle, c’est la ville de tous les excès qui accueille cette année clients et partenaires de l’éditeur. Au programme de cette conférence qui commence à devenir importante, de nouvelles fonctionnalités pour Tableau Desktop et Tableau Server; et un nouveau produit, Vizable, sur iPad.



Pléthore de nouvelles fonctions pour Tableau Desktop et Server
Sur scène c’est François Ajenstat, maintenant Vice-président Product Management, qui a pris la suite de Christian Chabot et a animé presque l’intégralité de la conférence d’ouverture.
Suivant une formule spécifique à Tableau, se sont succédés sur scène des développeurs, peu habitués aux grands shows, venus présentés et démontrer en temps réel et presque sans filet, leurs nouvelles fonctionnalités. Ce sont plus de 50 fonctions déjà disponibles en 9.2 ou à venir dans la version de 2016 (dont la date de sortie n’a pas été précisée) qui ont été présentées : choix des couleurs, présentation, cartographie, versions mobiles, calculs sans avoir à saisir de code, les nouveautés sont nombreuses. Le produit Tableau se fait de plus en plus complet, mais du coup semble également de plus en plus complexe. Les options, cases à cocher, clics droits, se combinent, et donnent une petite impression de Microsoft Office. La course à la fonctionnalité ne devrait pas faire oublier l’atout principal de ce produit : sa simplicité. Il devient de plus en plus un outil d’experts.

Mais pas un mot sur les performances…
Cette débauche de nouvelles fonctionnalités laissera sans doute un goût amer aux clients qui ont déjà atteint les limites de Tableau, en particulier en matière de volumes.
Plusieurs clients croisés lors de la conférence, confirment qu’une fois atteint certains gros volumes de données (on parle de 20 Go par exemple), les temps de réponse de Tableau ne sont plus compétitifs, et même parfois plus acceptables du tout. Certes, il existe différents moyens d’optimiser ses sources de données, et les services du “Tableau Doctor” peuvent être un recours, mais dans certains cas, cela ne suffit pas. Un partenaire Tableau a confirmé par exemple installer fréquemment une base comme HP Vertica entre les sources de données et Tableau pour éviter de trop longs temps de réponse pour les utilisateurs. La solution Kode Software, déjà présentée dans Decideo, se positionne également pour résoudre ces problèmes de performance.
Et sur ce point, le silence de Tableau est assez significatif. Le problème est bien sur identifié, mais les aspects de performance n’ont pas été abordés lors de cette conférence d’ouverture.
Sans doute certains clients auraient-ils préférés un meilleur équilibre entre l’amélioration des performances et certains “gadgets” graphiques présentés. Améliorer certaines présentations d’un graphique ne sert à rien, si l’utilisateur a abandonné avant la fin de la requête...

Vizable : la surprise pour iPad
La surprise attendue de la conférence d’ouverture, était l’annonce de la concrétisation du projet “Elastic” annoncé il y a tout juste un an. Et “Elastic” devient “Vizable”, une application iPad disponible dès aujourd’hui sur l’App Store.
Vizable est une application d’analyse visuelle dédiée aux tablettes (Apple pour le moment). Intégrée à iOS, elle vous permet d’ouvrir tout fichier de données, envoyé par email, stocké sur iCloud ou DropBox, etc. Une fois ouvert, le fichier est directement transformé en graphique. Tout se fait ensuite à l’aide des doigts. Glisser, agrandir, pivoter, transformer, un ensemble de fonctions avec lesquelles il faudra tout de même se familiariser avant de réellement maîtriser l’application. Mais cela donne vraiment envie d’analyser toutes sortes de données.
La cible de Tableau est une nouvelle fois la démocratisation de l’analyse de données. Sont concernées par Vizable, toutes les personnes susceptibles d’analyser des informations, les enseignants, les journalistes, les médecins, les chercheurs, les indépendants, et même le grand public. N’oublions pas tout de même que les américains sont plus fans de statistiques, sportives en particulier, que les européens.
L’application est gratuite, et permet de faire découvrir l’analyse de données au plus grand nombre.
Mais elle n’est pas pour autant une introduction à Tableau Desktop, car les deux produits sont incompatibles et Vizable a été développé indépendamment. Impossible de passer de l’un à l’autre.

Un Cheval de Troie pour convaincre les directions informatique réticentes
Mais c’est un tweet de Antoine Dalmières qui ouvre une nouvelle explication intéressante, celle du cheval de Troie, pour convaincre les hauts dirigeants d’orienter leurs équipes informatiques vers Tableau. “Pas besoin d’appel d’offres. On a trouvé le jouet ultime pour top manager.”, suggère-t-il. Et en effet, facile à télécharger, gratuite, et simple d’approche, “même” pour un top manager, Vizable plaira aux décideurs. Ils joueront avec leurs fichiers Excel pendant le week-end. Et reviendront le lundi vers leurs équipes informatiques, fiers de leurs beaux graphiques. “Mais pourquoi vous faut-il six mois de travail, alors que j’ai fait ça tout seul ce week-end !”... l’argument convaincra, de manière un peu forcée, certaines directions informatiques que si Business Objects ou Cognos restent de bons outils de reporting d’enteprise, il faudrait commencer à regarder du côté des outils de “self-service” BI. D’ailleurs, le nombre de participants à la conférence Tableau démontre que beaucoup de très grandes entreprises ont déjà franchi le pas.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.