Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


56 % des entreprises ont fait évoluer leur stratégie pour tirer profit du « Data Analytics », selon une étude internationale de KPMG


Rédigé par Communiqué de KPMG le 29 Janvier 2014

- Selon une étude réalisée par KPMG, 56 % des entreprises ont fait évoluer leur stratégie pour faire face aux défis associés au « Data Analytics », le plus souvent en augmentant leurs capacités d’analyse par la mise en place de nouveaux outils et le recrutement de nouveaux profils.
- 96 % des entreprises interrogées affirment qu’elles pourraient créer plus de valeur en généralisant l’analyse de données à travers leur organisation.
- Trois quart des dirigeants ont des difficultés à s’engager dans le Data Analytics



Dans son étude Going beyond the data: Achieving actionable insights from data and analytics publiée le 16 janvier 2014 et conduite auprès de 144 sociétés au chiffre d’affaires supérieur à un milliards de dollars, KPMG montre que 99 % des entreprises sont convaincues de l’intérêt du Data Analytics, mais que sa mise en œuvre est jugée difficile à engager par 75 % des dirigeants interrogés.

« Les décisions qui régissent nos sociétés sont de plus en plus influencées par les données et le Data Analytics va transformer en profondeur la manière dont les sociétés sont gérées et organisées » selon Cédric de Lavalette, Associé responsable des activités Technology Transformation en France. « Le CEO, le CFO ou tous les autres membres des comités exécutifs cherchent à tirer de nouveaux enseignements des données présentes dans et autour de l’entreprise pour améliorer la performance opérationnelle et financière ».

85 % des entreprises peinent à interpréter leurs données de manière pertinente

Si 53 % des entreprises interrogées affirment avoir modernisé leur système d’information pour mieux intégrer le Data Analytics, seules 39 % de celles-ci disent avoir recruté des experts ou fourni la formation adéquate à leurs collaborateurs pour analyser au mieux les données recueillies. Il n’est donc pas surprenant que 85 % des personnes interrogées disent avoir du mal à analyser et interpréter les données qu’elles recueillent. Il est temps pour les dirigeants de réfléchir à structurer leur approche du Data Analytics.

Pour répondre au besoin grandissant d’expertise, d’outils et de méthodologie en matière de Data Analytics, KPMG International a annoncé en novembre 2013 le lancement de KPMG Capital, un fonds d’investissement destiné à accélérer l’innovation en matière de services et solutions Data Analytics à destination des clients de KPMG.

« L’analyse des réseaux sociaux, les modèles prédictifs, la visualisation des données, le traitement de larges volumes de données constituent un éventail de capacités technologiques aussi large que le nombre de cas d’application. Les entreprises vont devoir repenser leurs modes d’organisation et de prise de décision. Les plus performantes seront celles qui sauront tirer parti, dès aujourd’hui, des innovations du Data Analytics. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.