Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


ALG Software présente sa solution EPO 2.0 : Entreprise Performance Optimisation Opérationnels, financiers et décideurs agissent ensemble sur la performance de l’entreprise.


Rédigé par Alg le 6 Décembre 2004

Conçue par ALG Software, EPO est une suite de solutions intégrées dédiées au pilotage des coûts, des budgets et de la performance des entreprises, reposant sur les nouveaux standards technologiques (architecture multi-tiers, accès intranet/extranet).



Allant de la collecte des données à la restitution des résultats, EPO intègre les modules suivants :
- Predictive Planning : Solution de prévision et de construction budgétaire,
- Activity Analysis : Solution de calcul des coûts et de la rentabilité,
- Performance Management : Solution de communication de la stratégie et de tableaux de bord,
- Process Simulation : Solution de simulation e t d’optimisation des processus.

EPO 2.0, une nouvelle version plus ouverte, plus simple et plus performante

- Plus ouverte pour les utilisateurs grâce au connecteur OLE/DB pour OLAP

Tous les utilisateurs sont maintenant en mesure d’accéder, de façon multidimensionnelle, aux données exploitées du système via des outils tiers. Dans l’objectif de se réapproprier localement des données à des fins de reporting personnel, chacun peut désormais s’appuyer sur des applications familières telles que Excel, PowerPlay, Proclarity et bientôt Business Object. EPO 2.0 possède également un moteur d’extraction de données aux formats CSV et XML. Un fichier XML unique est en mesure de contenir toutes les données relatives à un modèle, facilitant d’autant leur archivage et ainsi que les échanges.

- Plus simple pour les contrôleurs de gestion grâce au navigateur ALG

Le navigateur ALG est une interface utilisateur graphique personnalisable permettant de visualiser et d’accéder directement aux fonctions de création, de maintenance et d’exploitation des modèles réalisés. D’un seul coup d’œil, les contrôleurs de gestion pourront visualiser l’ensemble de leur processus et accéder d’un clic à la fonction sur laquelle ils souhaitent agir. Toutes les dimensions utiles à la construction des modèles de calculs de coûts et de la rentabilité sont représentées.
L’interface graphique simplifie la compréhension de l’enchaînement des fonctions et la prise en main de l’application est ainsi facilitée.

- Plus performante pour les administrateurs grâce au nouveau portage sous UNIX

EPO V2 est maintenant proposé sous UNIX. ALG Software a d’abord fait le choix d’un serveur AIX (IBM) mais proposera bientôt aussi à ses clients une comptabilité avec les serveurs SUN SOLARIS, LINUX et HPUX. Résultat, des performances accrues pour des coûts d’exploitation moindres grâce à la mutualisation du serveur applicatif.
De plus, la nouvelle version EPO sera proposée en version 64 bits pour OPTERON et ITANIUM dès la sortie de Microsoft Windows Extended Edition prévue en 2005. Les performances de calculs sont alors encore augmentées et 50% de gain de temps sont générés.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.