Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


ANDRE RENOUVELLE SA CONFIANCE EN GENIO


Rédigé par Open Text le 7 Janvier 2008

Genio est au cœur du système d’information d’André : cette interface entre les progiciels de gestion commerciale et logistique permet à André de définir chaque jour les livraisons qui approvisionnent ses magasins.
La création de la division Hummingbird Connectivity et l’engagement d’Open Text à maintenir et à faire évoluer l’offre Genio ont convaincu André de conserver Genio.



La société André créée en 1896 est l’un des plus grands distributeurs européens de chaussures et propose également une offre de maroquinerie et d’accessoires de mode. Filiale fondatrice du Groupe Vivarte qui compte aujourd’hui 19 enseignes et marques en France et à l’international (La Halle aux Chaussures, Chaussland, Besson Chaussures, Merkal, La Halle !, André, Minelli, San Marina, Caroll, Kookaï, Creeks, Naf Naf, …), André dispose de plus de 150 magasins dont la grande majorité se situe en France.

André s’approvisionne auprès de plusieurs fabricants de chaussures, à travers le monde. L’ensemble de ces produits sont livrés dans un entrepôt externalisé situé à Châteauroux (36) qui fournit les différents magasins de l’enseigne.

Au niveau informatique, si la DSI du Groupe Vivarte favorise une synergie au niveau des outils, les différentes enseignes sont autonomes dans le choix de leurs architectures informatiques. En 2000, André s’est orienté vers une refonte complète de son système d’information, afin de se doter de moyens modernes de gestion et de prévision allant dans le sens de la refonte de son image (rénovation des magasins, évolution de la gamme de produits …).

Après avoir fait migrer ses systèmes opérationnels et décisionnels, André s’est équipé d’un puissant outil d’interfaçage. Il a retenu la solution Genio 4.7 d’Hummingbird (devenu Open Text en 2006) pour permettre aux systèmes opérationnels et décisionnels de communiquer entre eux et d’échanger des informations.

Parmi les progiciels à interconnecter, se trouvent Colombus Central de VCS Timeless pour la gestion commerciale (base de données Progress), Colombus Retail pour l’encaissement et la gestion des stocks des points de vente, et CODA pour la gestion financière et la comptabilité (base de données Oracle). Un système EDI permet d’échanger des informations relatives aux commandes fournisseurs avec ses plates-formes internationales. L’architecture technique s’appuie principalement sur des machines fonctionnant sous système UNIX.

« L’interfaçage entre nos différents systèmes était très lourd à concevoir. Nous avons donc réalisé un benchmark de différentes solutions d’interfaçages sur les aspects techniques, fonctionnels, et de coûts. Pour ma part, j’ai été rapidement convaincu au regard des résultats du benchmark que Genio était la solution la plus simple à mettre en oeuvre et la plus à même d’améliorer notre productivité. Avec Genio, nous avons réalisé l’ensemble des interfaces en quelques mois et le ROI s’est avéré très intéressant », explique David Mathieu, DSI de André.

Dans l’architecture développée par André, la solution d’intégration de données Genio est au cœur du système d’information. Genio alimente un référentiel central baptisé BREC (Base Relationnelle des Exports Colombus) : une fois consolidé, l’ensemble des informations envoyées dans BREC passe de nouveau par Genio qui les renvoie ensuite dans chacun des systèmes opérationnels.

Au quotidien, ce sont toutes les informations d’André qui passent par Genio. Les interfaces développées sur Genio entre les progiciels de gestion commerciale et de gestion logistique permettent à André de définir les livraisons qui chaque jour approvisionnent les différents magasins de France.

Fin 2006, lorsque André a procédé au renouvellement de son parc informatique, les nouveaux serveurs UNIX étaient livrés avec une version 5 d’AIX. Cependant, la version 4.7 de Genio, utilisée par André depuis 2000, n’était pas certifiée pour cet environnement. André devait donc envisager la migration vers une version plus récente de Genio.

« A cette période, Open Text venait d’acquérir Hummingbird. Nous n’avions aucune certitude quant à l’avenir de Genio et ce d’autant plus que des rumeurs – alimentées par la concurrence – circulaient sur l’abandon du produit par l’éditeur d’ECM », commente David Mathieu. « Nous avons tout d’abord consulté une SSII qui nous a expliqué que la migration vers Genio 6 serait très lourde, de l’ordre de 400 jours/homme. Dans ces circonstances, nous avons pensé à changer d’outil d’interfaçage et consulté Synopsis, Talend et DataStudio. Mais je n’ai été convaincu par aucune de ces trois solutions ».

Au début de l’été 2007 alors qu’Open Text annonçait la création de la division Hummingbird Connectivity et le maintien et la poursuite du développement de la gamme de produits Genio, André a demandé à Open Text de réaliser un audit pour estimer l’importance de la migration : les 400 jours annoncés par la SSII se sont transformés en 20 jours, avec une garantie de fonctionnement de la version 6 de Genio, sans bug.

La migration a été effective en septembre 2007 ; le délai de 20 jours a été respecté : l’étude de cadrage a duré 4 jours, la migration technique et la recette des 1200 modules ont été réalisées en 15 jours.

« Nous avons été rassurés au moment de la création d’Hummingbird Connectivity du maintien et de la pérennité de la gamme Genio », ajoute David Mathieu. « Genio est au cœur de notre système d’information. Nous préférions donc rester sur Genio car dans tous les cas un changement d’outil aurait été très coûteux et nous n’aurions pas retrouvé la simplicité d’utilisation et de déploiement de Genio. La migration a été réalisée de manière sereine. La version 6 de Genio est stable, et aujourd’hui la production tourne beaucoup plus vite grâce aux nouvelles machines et aux améliorations de Genio 6. Nous sommes très heureux de la direction qu’Open Text donne au produit et nous souhaitons nous appuyer sur les évolutions de Genio pour continuer à adresser au mieux nos problématiques d’intégration de données », conclut-il.




Commentaires

1.Posté par Yves de Montcheuil le 11/01/2008 15:05
Amusant... d'habitude les éditeurs font des communiqués pour annoncer leurs nouveaux clients, pas les clients existants qui choisissent de ne pas abandonner leur produit! Mais comme on dit, faute de grives, on mange des merles.

Yves de Montcheuil
Talend

2.Posté par François Pichon le 08/02/2008 11:50
Le partenariat sur le long terme avec nos clients est un axe majeur de la stratégie d'Open Text. C'est à ce titre que la confiance de sociétés comme le groupe André est primordiale et s'inscrit dans cette vraie démarche de partenariat !
Pour information, nous continuons chez Open Text à faire évoluer des offres logicielles rachetées il y a maintenant plus de 10 ans !!

Cependant, l'acquisition de nouvelles références est également une priorité pour nous comme pour tous les éditeurs. A titre d'exemple, je vous renvoie sur une autre communauté de Philippe Nieuwbourg sur laquelle vous trouverez un communiqué de presse sur la signature récente d'un nouveau client Genio :
http://www.daf.info/LE-GROUPE-RECOCASH-CHOISIT-GENIO-POUR-AUTOMATISER-SES-PROCESSUS-D-INTERFACAGE_a899.html
http://www.opentext.fr/news/pr.html?id=2002

François Pichon
Directeur marketing
Open Text

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.