Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


ASCO 2017 : Des cliniciens présentent de nouvelles preuves de l’intérêt de la technologie cognitive Watson dans la lutte contre le cancer


Rédigé par Communiqué de IBM le 5 Juin 2017

- Dans plus de 96% des cas, Watson a effectué les mêmes recommandations de traitement que les experts des réunions de concertation pluridisciplinaire. Le temps de recherche d’essais cliniques a été réduit de 78%
- Le cancer de la prostate s'ajoute aux pathologies désormais couvertes par Watson for Oncology; 80% des cas de cancer (en incidence) seront couverts d'ici la fin de l'année
- Neuf nouveaux organismes ont adopté les solutions Watson en oncologie, ce qui élargit l’utilisation de Watson à 48 organisations dans le monde



ASCO 2017 : Des cliniciens présentent de nouvelles preuves de l’intérêt de la technologie cognitive Watson dans la lutte contre le cancer
IBM Watson Health et ses collaborateurs dévoilent aujourd'hui des données qui seront présentées lors du rendez-vous annuel ASCO 2017, démontrant l'utilité clinique de Watson for Oncology entrainé par le Memorial Sloan Kettering ainsi que Watson for Clinical Trial Matching (CTM). IBM annonce également les dernières mises à jour sur l'adoption des offres Watson pour l’oncologie, qui sont maintenant utilisées ou en cours de déploiement dans des dizaines d'hôpitaux et organismes de santé aux États-Unis, Mexique, Brésil, Inde, Chine, Thaïlande, Corée, Taiwan, Bangladesh, Australie, Espagne et Slovaquie.
Cinq études ASCO sur les offres Watson en oncologie sont dévoilées aujourd'hui :

• Watson for Clinical Trials Matching réduit de 78% le temps nécessaire à l’inclusion de patients dans des essais cliniques. C’est ce qu’il ressort d’une étude de faisabilité technologique en coopération avec Highlands Oncology Group et Novartis. Au cours d'une phase pilote de 16 semaines, les données provenant de 2 620 patients atteints de cancers du poumon et du sein ont été traitées par Watson for Clinical Trials Matching. En utilisant les capacités de traitement du langage naturel, Watson for Clinical Trials Matching a étudié les protocoles d'essais cliniques fournis par Novartis et a évalué les données provenant de dossiers patients ainsi que de notes des médecins en regard des critères d'inclusion et d'exclusion des protocoles. Cela dans le but d’exclure automatiquement les patients non éligibles, ce qui est le cas de 94% d’entre eux. Le temps de recherche de patients pour ces essais cliniques s’en est trouvé réduit, passant d'une heure cinquante minutes à vingt-quatre minutes.

• Watson for Oncology a atteint un taux de concordance de 96% pour les cas de cancer du poumon, 81% pour celui du côlon et 93% pour celui du rectum, en comparaison avec e les recommandations de la réunion de concertation multidisciplinaire (RCP), au cours d’une étude menée au Manipal Comprehensive Cancer Center à Bangalore, en Inde.

• Watson for Oncology a atteint un taux de concordance de 83% pour différents types de cancer par rapport aux recommandations des oncologues dans une étude menée par l'Hôpital International de Bumrungrad, un hôpital multidisciplinaire à Bangkok, en Thaïlande.

• Watson for Oncology a montré un taux de concordance de 73% pour des cas de cancer du côlon à risque élevé en comparaison avec la RCP du Gil Medical Centre de la Gachon University à Incheon, en Corée du Sud.

• Au cours d’une étude qualitative, des oncologues du Mexique ont établi que Watson for Oncology leur était utile pour identifier des options de traitement potentielles pour leurs patients, plus particulièrement au sein de cliniques qui ne possèdent pas l'expertise de spécialistes des différents types de cancer, ainsi que pour former des étudiants en médecine et des internes.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.