Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Actuate et Capgemini co-développent une solution de reporting pour la gestion budgétaire en temps réel


Rédigé par Actuate le 30 Août 2004

Cette nouvelle approche de la répartition des responsabilités au sein de l'entreprise va favoriser le respect de la loi Sarbanes Oxley.



Actuate Corporation (NASDAQ : ACTU), éditeur leader de solutions de reporting d’Entreprise, et Capgemini U.S. LLC, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de services en matière de consulting, de technologies et d'outsourcing, annoncent leur collaboration afin de développer la première solution de reporting pour la gestion budgétaire en temps réel. Capgemini apportera son expertise en matière de processus métier dans la gestion financière. Actuate apportera son expertise en matière d'applications de reporting d'entreprise. Cette solution va renforcer l'autonomie de tous les employés ayant des responsabilités budgétaires afin d’améliorer le contrôle et la gestion, accélérant ainsi les clôtures de période, ce qui permettra de mieux se conformer aux réglementations telles que la loi Sarbanes Oxley.

Les entreprises sont aujourd'hui obligées de transformer leurs processus de gestion financière pour se conformer aux obligations de reporting liées à la réglementation, la concurrence, l'investissement et les demandes internes. D'après une étude récente, 67 % des directeurs financiers ont encore besoin de plus de deux jours pour publier les changements importants de leur situation financière, délai trop long pour les règlements de divulgation imposés par la Section 409 de la loi Sarbanes Oxley. D'après la même étude, 63 % des directeurs financiers se heurtent encore à des systèmes inappropriés de budgétisation, de prévision et d'aide à la prise de décision. En raison de la médiocrité des processus et des systèmes de gestion des écarts budgétaires, les analystes et les directeurs de centre de coûts perdent du temps à organiser les données pour les rendre exploitables, les coûts surviennent sans pouvoir être anticipés ni arrêtés et les prises de décisions se fondent sur des connaissances partielles. (Source : Finance Transformed: How Leading Companies Are Succeeding, recherche dirigée en 2003 par le service de recherche de la direction financière, en collaboration avec Capgemini.)

« Les grandes entreprises doivent désormais travailler en ayant une visibilité en temps réel, complète et fiable, de leurs recettes et de leurs dépenses », affirme Pete Cittadini, CEO d'Actuate. « Avec Actuate, les entreprises disposeront d'une vision complète de leurs opérations et pourront répartir les responsabilités financières à tous les niveaux de l'entreprise. Il sera possible d'anticiper et d'empêcher les dépenses inutiles, d'améliorer le rendement et de se conformer aux réglementations en diffusant une version unique de la réalité. »

« Nos recherches ont révélé que, dans le contexte économique actuel, la majorité des directeurs financiers considèrent la précision des prévisions sur le chiffre d'affaires comme une priorité », confie Joseph Rahaim, Vice-Président de Capgemini.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.