Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Attunity conjugue connectivité et portail avec InFocus


Rédigé par le 12 Septembre 2006

En complément de son offre d’intégration, Attunity commercialise depuis quelques mois une solution originale pour faciliter la vie quotidienne de ceux qui prennent des décisions.



Attunity conjugue connectivité et portail avec InFocus
Attunity est parti d’un constat simple. Bien avant les applications complexes de « business intelligence », les outils préférés des décideurs sont le téléphone, l’email, Excel et le Web. Ces quatre outils de prise de décision au quotidien sont parfois complétés par des systèmes d’information plus complexes, mais ces derniers intègrent rarement la simplicité opérationnelle des premiers.
Lors du développement des outils de gestion de la relation client (CRM) la mode était à la vision « 360° » du client. Attunity a donc réfléchi sur la base de ce modèle, et imaginé construire un portail d’agrégation de toute l’information dont a besoin un décideur sur un sujet. Un CRM appliqué à tout type de décision en quelque sorte.
Point fort de Attunity dans cette optique, sa capacité à se connecter à de multiples sources de données même très hétérogènes. C’est son métier de base.

C’est ainsi que Attunity a développé sa nouvelle solution InFocus, dont la première version commerciale est disponible depuis cet été, et une nouvelle version plus aboutie devrait être lancée d’ici fin septembre. InFocus se présente comme une plate-forme de construction d’espaces interactifs d’aide à la décision. L’utilisateur y agrège l’ensemble des données dont il a besoin pour traiter un sujet. La plate-forme s’appuie pour cela sur les connecteurs Attunity, pour accéder aux données structurées ou non-structurées.
Une fois les données récupérées dans le portail, l’utilisateur peut décider à chaque instant d’en prendre une photo. Il mémorise ainsi l’ensemble de ses indicateurs et de ses données à un instant T qui lui permettra ensuite de calculer une évolution, de réaliser des comparaisons.
Innovation majeure par rapport aux outils décisionnels plus anciens, l’intégration des emails. Indéniablement les emails contiennent de plus en plus d’informations utiles à la prise de décision quotidienne. InFocus est donc intégré à Microsoft Outlook.
Après quelques mois de commercialisation discrète, InFocus a déjà convaincu plusieurs clients, dont la banque d’affaires Oppenheimer qui l’utilise pour collecter de l’information sur l’environnement de ses prospects, et décider ainsi du moment opportun pour leur faire une proposition commerciale.

Pour le moment InFocus n’est disponible qu’en architecture client-serveur, mais une version Web est en cours de finalisation, et une version mobile accessible à partir d’un organiseur de poche est prévue.
Ce produit aux contours atypiques a le mérite de bousculer un peu les développements habituels d’outils de reporting ou d’analyse. Mais cette originalité le rend difficile à positionner. Aki Ratner, CEO de Attunity, reconnait d’ailleurs n’être pas encore parvenu à définir une cible précise au-delà des « early adopters ». Il pose également à Attunity la question de son positionnement. Avec une offre précédemment focalisée sur les outils de connectivité, Attunity était complémentaire et donc partenaire d’éditeurs comme Business Objects, Cognos ou Microsoft. InFocus marche directement sur les plates-bandes de ces éditeurs traditionnels du décisionnel, qui pourraient déplacer Attunity de la case partenaire à la case concurrent. Attunity devra alors décupler ses efforts pour se rendre visible directement de ses futurs prospects.