Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Avec SAS, le Groupe Schiever mise sur l’exploration visuelle des données pour simplifier le pilotage de ses magasins


Rédigé par Communiqué de SAS le 18 Novembre 2014



"Parmi les trois solutions retenues en short-list, c’est SAS Visual Analytics qui est clairement sorti du lot car nous souhaitions à la fois nous appuyer sur un acteur majeur de l’industrie, bénéficier des atouts de la data visualisation en matière de simplicité de pilotage, et faire un pas vers l’analyse prédictive qui est le domaine de prédilection de SAS", Gilles ROUX, DSI du Groupe Schiever

SAS, leader de la business analytics, annonce que l’entreprise de grande distribution Schiever a retenu la solution SAS® Visual Analytics pour faciliter le pilotage de ses magasins par site et par région et le partage des informations au niveau des métiers. Schiever, entreprise familiale créée en 1871 devenue un géant de la distribution, avec 1,4 milliard d’euros de CA et 6 000 salariés, est un acteur très implanté dans le quart Centre-Est de la France mais aussi à l’international, qui compte de nombreuses enseignes d’hypermarchés (Auchan), de supermarchés (Atac, MaxiMarché, bi1), de bricolage (Weldom, Bricoman), de proximité (ProxiMarché), de textile (Kiabi) ou de restauration (Flunch).

En terme de logistique, les défis sont multiples pour alimenter les presque 400 points de vente du groupe : 300 000 tonnes sont livrées par an à partir de 5 entrepôts, soit une surface de 64 000 m2 et 20 000 km par jour. Ce sont quelque 212 millions d’articles qui ont été vendus en 2013 par les différentes enseignes, avec une diversité de services et de formats de marchandises, qui nécessitaient un véritable pilotage personnalisé et adapté aux hommes.

« Outre une plateforme technique obsolète et une modélisation des données à revoir, l’existant en matière de business intelligence proposait un langage trop technique pour les métiers qui a conduit à une désaffection pour la plateforme existante », confie Gilles ROUX, DSI du Groupe Schiever. « La data visualisation s’est imposée comme une façon de rendre l’information plus accessible, plus compréhensible, et ce, plus rapidement, pour l’ensemble des parties prenantes ».

Tirant les leçons de son expérience, la DSI de Schiever souhaitait mettre en œuvre une méthodologie agile reposant sur un réel partenariat DSI/Métier, visant à rompre avec la philosophie du chiffre pour proposer plutôt le bon indicateur, au bon endroit, au bon moment.

Le choix de la data visualisation avec SAS

« Parmi les trois solutions retenues en short-list, c’est SAS Visual Analytics qui est clairement sorti du lot car nous souhaitions à la fois nous appuyer sur un acteur majeur de l’industrie, bénéficier des atouts de la data visualisation en matière de simplicité de pilotage, et faire un pas vers l’analyse prédictive qui est le domaine de prédilection de SAS », explique Gilles ROUX.

La mise en œuvre de SAS Visual Analytics chez Schiever a conduit à un projet pilote pour les magasins du groupe, offrant deux niveaux de pilotage opérationnel :

un niveau de pilotage transverse à destination des managers de région, permettant de déterminer des tendances, des bonnes pratiques, mais aussi de croiser graphiquement plusieurs axes d’analyse macro ;
un niveau de pilotage plus opérationnel à destination des managers de magasins, visant à réduire l’inertie du pilotage descendant et permettant de suivre les plans d’actions au plus près du terrain.
Un premier bilan extrêmement positif

« L’apport de SAS Visual Analytics a répondu à nos attentes en matière de simplicité et d’ergonomie, car l’outil induit une abstraction du niveau de complexité auprès des utilisateurs », constate Gilles ROUX. « C’est un outil véritablement partagé par les concepteurs et les utilisateurs, qui permet en outre un déploiement progressif, par itérations, avec des validation en cycles courts ».

« En matière de performance, c’est une révolution au niveau des temps de chargement ! » poursuit-il. « L’ergonomie de la data visualisation permet d’économiser grandement sur la conduite du changement et la transition vers le nouvel outil, très rapide, s’est réduite à une opération séduction envers les métiers ».




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.