Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


BI en libre service : Office 2013 au coeur de la solution Microsoft


Rédigé par le 8 Août 2012

L'année 2013 sera une année majeure pour Microsoft : nouveau système d'exploitation, nouvelle suite Office, peut-être des tablettes… En matière d'informatique décisionnelle, 2013 devrait permettre à Microsoft de consolider ses positions autour de SQL Server 2012 et de Office 2013.
Fidèle à sa stratégie, Microsoft alterne le lancement des nouvelles versions de chacun de ses composants afin de créer une dépendance vis à vis l'ensemble de l'architecture. Les utilisateurs voient chaque année un des composants évoluer, n'ont pas l'impression d'une révolution perpétuelle, mais en même temps doivent penser en permanence à mettre à jour leur infrastructure.



PowerView dans Office 2013
PowerView dans Office 2013
En ce qui concerne la base de données, SQL Server 2012 est sur les rails pour une adoption dès cette année par un certain nombre de clients. Microsoft met en avant 360 000 téléchargements récents de sa version d'évaluation. Environ 80 clients testeurs auraient déjà publié un compte-rendu de leur évaluation dont 50 dans le domaine du décisionnel. Des chiffres qui satisfont l'éditeur qui a annoncé lors de sa conférence sur les résultats du dernier trimestre de son année fiscale une croissance de 20 % du chiffre d'affaires réalisé par SQL Server, et même de 30 % sur le segment "Premium" de l'offre.

Axe majeur : le libre service
Pour Microsoft l'aide à la décision passe par une approche personnelle, d'auto-exploration. Plutôt que de séparer la création des rapports de leur simple exécution, Microsoft met en avant une BI en libre-service. Pour l'éditeur, les éditeurs doivent être libres de consulter leurs données, de les analyser, de créer les états dont ils ont besoin et tout cela sans freins imposés par le département informatique.

Mais Microsoft ne se désintéresse pas pour autant des informaticiens. Il en a même besoin ! Pour la phase de déploiement des applications par exemple. Ainsi Microsoft répartit les tâches entre l'utilisateur (recherche, analyse, partage, collaboration, accès en mobilité) et le département informatique (connexion aux sources de données, intégration, administration, déploiement). Selon les termes retenus par Microsoft, l'utilisateur a besoin d'agilité, et le département informatique est là pour contrôler.

Ainsi l'utilisateur créé ses applications décisionnelles; puis les professionnels de l'informatique contrôlent ces applications; avant de les diffuser plus largement au sein de l'ensemble de l'organisation.
Un utilisateur qui ne travaillerait que pour lui-même ne devrait donc pas être ralenti par des contraintes informatiques; en revanche, le département informatique qui porte sur ses épaules le fonctionnement général de l'infrastructure, validera toute application avant d'autoriser son déploiement à grande échelle.
Du point de vue des outils, la répartition est claire : à l'utilisateur la maitrise de Excel; au département informatique le partage au travers de SharePoint.

Excel 2013 au coeur du dispositif
La nouvelle version de Excel comprise dans la suite Office propose de nouvelles fonctions. En voici une petite liste non exhaustive, transmise par Microsoft et qui reste donc à vérifier lorsque sera disponible la version finale :
- PowerPivot améliore la connexion aux sources de données externes via Windows Azure Marketplace
- Amélioration des performances par des analyses "en mémoire"; Microsoft annonce pouvoir manipuler plusieurs centaines de millions de lignes en mémoire
- des outils de nettoyage de données pour détecter par exemple les données dupliquées
- Améliorations dans PowerView, l'outil visuel de manipulation de données (cartes, graphiques, indicateurs clefs de performance, mise en page des graphiques…)
- des outils pour les services informatiques afin de les aider à auditeur les rapports proposés par les utilisateurs

Tout cela sera à découvrir lors du lancement officiel de Microsoft Office 2013.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.