Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


BPI S'APPUIE SUR COGNOS 8 BUSINESS INTELLIGENCE POUR BATIR SON PORTAIL DECISIONNEL


Rédigé par Cognos le 30 Janvier 2006

Beauté Prestige International a utilisé Cognos Reportnet pour centraliser son reporting et optimise aujourd'hui le pilotage de ses activités grâce à la nouvelle suite décisionnelle de Cognos, Cognos 8 Business Intelligence.



Cognos (NASDAQ : COGN; TSX : CSN), leader mondial de la Business Intelligence (BI) et de la Gestion de la Performance (CPM), annonce que Beauté Prestige International (BPI) a choisi sa nouvelle suite décisionnelle Cognos 8 Business Intelligence pour concevoir son portail décisionnel et ainsi optimiser le pilotage de l'ensemble de ses activités.


Créée en 1990, filiale à 100% de Shiseido, Beauté Prestige International (BPI) est une société française connue au travers de ses trois marques de parfums : Issey Miyake, Jean Paul Gaultier et Narciso Rodriguez. La société commercialise ses parfums dans 112 pays et enregistre un chiffre d'affaires de plus de 300 millions d'euros 15 ans à peine après sa création.

La société s'est appuyée pendant 8 ans sur les applications de sa maison mère. En 1998 furent décidés le déploiement de l'ERP JDE et l'enrichissement progressif du système d'information par des applications métier. BPI a alors connu une explosion incontrôlée des tableurs MS Excel, ce qui a posé des problèmes non seulement de maintenance informatique, mais aussi et surtout de cohérence des informations.

Fin 2002, un premier pas vers un système décisionnel est franchi avec la création de cubes réalisés grâce à l'outil contenu dans la base de données SQL Server.

Un nouveau virage est amorcé en 2004 avec la mise en ouvre de Cognos Reportnet. L'objectif de BPI est alors d'uniformiser l'usage du décisionnel et de créer un portail d'entreprise, véritable "source officielle des données de l'entreprise", dans lequel ses collaborateurs trouvent facilement tous les chiffres nécessaires au pilotage de la société.

Pour créer ce portail, BPI cherchait un outil de reporting capable de générer des interfaces de type Web. Son choix s'est rapidement porté sur Cognos Reportnet après étude de marché et réalisation de maquettes de tests. Un an plus tard, BPI mettait en ligne son premier lot d'indicateurs financiers destinés aux commerciaux et contrôleurs de gestion. A l'automne 2005, ce sont les données merchandising qui deviennent accessibles via le portail décisionnel.

Le déploiement de sa plate-forme décisionnelle "full Web" autour de Cognos Reportnet s'est fait simultanément à la construction d'un entrepôt de données. Un travail de fond a notamment été mené pour nettoyer et agréger les données afin de mettre à disposition sur le portail des informations fiables et consolidées.

Nous avons trouvé dans Cognos Reportnet les outils dont nous avions besoin pour amener nos utilisateurs à une informatique décisionnelle centralisée plus fiable. Nous avons ainsi pu concevoir un portail décisionnel qui fait aujourd'hui référence pour tous les chiffres de la société et qui contribue à l'optimisation du pilotage de nos activités », explique Christophe Davy, Directeur des Systèmes d'Information de BPI.


Fort de ses résultats, BPI a accepté de participer au programme beta-testeur de Cognos 8 Business Intelligence pendant 15 jours en juin 2005. Ses tests ont notamment montré qu'une demi-journée à peine suffit pour transférer tous les environnements existants sur la nouvelle plate-forme. Cette période de tests a également permis de vérifier que les coûts de migration de Cognos Reportnet vers Cognos 8 Business Intelligence étaient nuls, et qu'il sera possible d'élargir très simplement le périmètre du décisionnel à de nouveaux domaines (dont l'exploitation de cubes OLAP encore sous MS Excel).

« Nous avons également pu constater à cette occasion que les principes qui nous avaient conduits à choisir Cognos, à savoir la pérennité de l'éditeur et surtout la simplicité de mise en ouvre et l'efficacité des outils, étaient bien toujours présents dans Cognos 8 Business Intelligence », poursuit Christophe Davy.

Convaincue, l'équipe informatique de BPI, qui est autonome à 100% dans l'administration de Cognos 8 Business Intelligence, a gardé la plate-forme de tests et prévoit le basculement en production dès le premier trimestre 2006.