Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


BUSINESS OBJECTS ANNONCE UN CHIFFRE D’AFFAIRES ET UN BENEFICE PAR ACTION RECORD POUR LE QUATRIEME TRIMESTRE ET L’EXERCICE 2005


Rédigé par Business Objects le 1 Février 2006


Chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2005 : +14% par rapport au 4ème trimestre 2004
Marge d’exploitation du 4ème trimestre 2005 : 15% en US GAAP ; 19% en base pro forma
BusinessObjects XI tire la croissance du chiffre d’affaires des licences du 4ème trimestre à +14%



Business Objects (Nasdaq : BOBJ ;
Euronext Paris code ISIN FR0004026250 - BOB), le leader mondial des solutions de business
intelligence, annonce aujourd’hui ses résultats pour le quatrième trimestre 2005 et pour l’exercice
clos le 31 décembre 2005.
Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2005 s’élève à 305 millions de dollars, niveau le plus
élevé jamais atteint par la société, en progression de 14% par rapport au 4ème trimestre 2004. Le
résultat net dilué par action ressort à 0,37 dollar en US GAAP, et à 0,42 dollar en base pro forma.
Le chiffre d’affaires ainsi que le résultat net dilué par action dépassent les estimations
communiquées par la société pour le trimestre, en normes US GAAP et en base pro forma.
Au quatrième trimestre 2005, le résultat d’exploitation atteint également un niveau record, en
normes US GAAP et en base pro forma. En normes US GAAP, il s’élève à 46 millions de dollars,
soit 15% du chiffre d’affaires total, en hausse de 22% par rapport au quatrième trimestre 2004. En
base pro forma, le résultat d’exploitation s’établit à 59 millions de dollars, soit 19% du chiffre
d’affaires total, en hausse de 26% par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente, en
raison d’une hausse du chiffre d’affaires, associée à l’efficacité opérationnelle.
Le chiffre d’affaires total de l’exercice 2005 s’élève à 1,077 milliard de dollars, en hausse de 16%
par rapport à 2004. Le résultat net dilué par action ressort à 1,00 dollar en normes US GAAP et à
1,29 dollar en base pro forma. Le chiffre d’affaires total ainsi que le résultat net dilué par action (en
normes US GAAP et en base pro forma) dépassent les estimations données par la société pour
l’exercice.
En 2005, le résultat d’exploitation s’améliore de manière significative en normes US GAAP et en
base pro forma. En normes US GAAP, il s’élève à 132 millions de dollars, soit 12% du chiffre
d’affaires total, en hausse de 62% par rapport à l’exercice 2004. En base pro forma, le résultat
d’exploitation s’établit à 176 millions de dollars, soit 16% du chiffre d’affaires total, en hausse de
45% par rapport à l’année précédente.
Les données financières contenues dans le présent communiqué sont établies en dollars
américains. Les résultats en base pro forma du quatrième trimestre et de l’exercice 2005 sont
définis dans la section « Utilisation de données financières pro forma ». Ils différent des données
en normes US GAAP en ce qu’ils n’intègrent ni l’amortissement des immobilisations incorporelles
et charges de restructuration pour respectivement 10,4 millions de dollars et 36,7 millions de
dollars, ni les rémunérations en actions pour respectivement 3,1 millions de dollars et 6,9 millions
Business Objects – Résultats du quatrième trimestre 2005
Page 2
de dollars. Des tableaux de réconciliation des comptes pro forma en US GAAP sont disponibles à
la fin du présent communiqué.
“Quels que soient les indicateurs, la performance de la société est remarquable au quatrième
trimestre et sur tout l’exercice 2005” déclare John Schwarz, Directeur Général de Business Objects.
“Le quatrième trimestre est le plus élevé jamais réalisé par la société, que l’on prenne le chiffre
d’affaires ou le bénéfice. La solide croissance des ventes de licences et la rentabilité atteinte pour le
trimestre soulignent le succès de BusinessObjects XI sur le marché. Alors que s’achève mon
premier trimestre en tant que Directeur Général, je suis vraiment impressionné par la qualité de
nos équipes et je suis très confiant dans nos capacités à réaliser à nouveau une grande année en
2006. ”
“En 2005, nous avons dépassé le milliard de dollars en chiffre d’affaires annuel, ce qui est une
étape très importante pour une société de logiciels”, a indiqué Bernard Liautaud, Président du
Conseil d’Administration et Chief Strategy Officer de Business Objects. “De plus, réaliser un
excellent quatrième trimestre est un bon indicateur de la transition réussie et en douceur de la
direction de la société par John. ”
Chiffres Clés
• Avec un chiffre d’affaires des licences de 234 millions de dollars en 2005, BusinessObjects
XI est l’un des lancements de produits les plus réussis dans l’histoire de l’industrie de la
business intelligence.
• En 2005, Business Objects a progressé plus vite que le marché de la BI, avec une croissance
de 16% de son chiffre d’affaires par rapport à 2004.
• L’activité OEM a augmenté de 23% par rapport au quatrième trimestre 2004, et Business
Objects a également signé 28 nouveaux contrats OEM. Ces sociétés intègreront
BusinessObjects XI dans leurs applications, permettant à Business Objects d’élargir sa
présence sur les principaux marchés verticaux.
• Le chiffre d’affaires généré par les contrats de vente de licences supérieurs à 1 million de
dollar a progressé de 50% par rapport à 2004, ce qui démontre à nouveau la capacité de la
société à diriger la standardisation de la BI d’entreprise.
• Le chiffre d’affaires généré par les contrats de vente de licences entre 200 000 et 1 million de
dollars a augmenté de 25% par rapport à l’exercice précédent, illustrant ainsi la capacité de
la société à progresser dans cet important segment de son activité.
• Au cours de l’année 2005, Business Objects a réalisé trois acquisitions majeures – SRC
Software, Infommersion et Medience. Ces trois acquisitions ont eu un impact immédiat sur
la capacité de la société à gagner des marchés ; elles ont renforcé son offre de produits
globale.
• En 2005, BusinessObjects XI a été largement acclamé et a obtenu de nombreux prix, dont
celui du meilleur produit de l’année décerné par le groupe « Computer Reseller News » ; les
lecteurs de « Intelligent Enterprise » lui ont décerné celui de la meilleure suite de business
intelligence ; « Nucleus Research » l’a élu numéro un pour le retour sur investissement, et
« VARBusiness » lui a attribué le prix du Produit mid-market de l’année.
Chiffres clés du 4ème trimestre 2005
BusinessObjects XI se développe à un rythme soutenu
• Le chiffre d’affaires des licences du 4ème trimestre 2005 dépasse 155 millions de dollars, soit
une hausse de 29% par rapport au trimestre précédent et de 14% par rapport au 4ème
trimestre 2004.
Business Objects – Résultats du quatrième trimestre 2005
Page 3
• L’adhésion des clients à l’ensemble des produits de la gamme BusinessObjects XI se
poursuit avec un chiffre d’affaires des licences de plus de 98 millions de dollars, soit 63%
du chiffre d’affaires total des licences pour ce quatrième trimestre.
• La croissance des ventes de licences de Business Objects continue à dépasser de façon
significative celle du marché.
L’augmentation du nombre de grands contrats et de succès commerciaux traduit la
préférence accrue pour Business Objects
• 14 contrats de vente de licences de plus de 1 million de dollars ont été signés au quatrième
trimestre 2005, à comparer aux 10 contrats signés au trimestre précédent et aux 14 signés au
4ème trimestre 2004.
• Parmi les importants contrats gagnés figurent pour le trimestre : Advanced Micro Devices,
Inc., Generali Assurance France, CSX Technology, Inc., Monster Worldwide, Inc., National
Offender Management Service, Principal Financial Group, Sisters of Mercy Health System,
Société Générale Corporate & Investment Banking, University of Michigan et Volvo.
• BusinessObjects XI et BusinessObjects XI Release 2, ainsi que l’amélioration de nos services
sont à l’origine d’une grande partie de ces signatures de contrats.
Accélération de la croissance sur les zones Amériques et EMOA
• Le chiffre d’affaires réalisé sur la zone Amériques atteint 167 millions de dollars au
quatrième trimestre, en hausse de 27% par rapport au quatrième trimestre 2004, avec 7
contrats de vente de licences supérieurs à 1 million de dollars.
• La zone EMOA (Europe, Moyen Orient et Afrique) dégage un chiffre d’affaires de 118
millions de dollars, en hausse de 3% par rapport au quatrième trimestre 2004, soit une
progression de 13% à 99 millions d’euros, à taux de change constants, avec 6 contrats
supérieurs à 1 million de dollars.
• En Asie Pacifique, Japon inclus, le chiffre d’affaires s’élève à 20 millions de dollars, en recul
de 6% par rapport au 4ème trimestre 2004 (en hausse cependant de 7% par rapport au 3ème
trimestre 2005 et de 8% sur l’ensemble de l’exercice). La zone Asie–Pacifique–Japon a signé
un contrat supérieur à 1 million de dollars.
Forte demande en licences et en services, soutenue par les nouveaux produits
• Le chiffre d’affaires des licences des produits de business intelligence (interrogation,
reporting et analyse) atteint 133 millions de dollars, en hausse de 9% par rapport au
quatrième trimestre 2004.
• Le chiffre d’affaires des licences des applications de gestion de la performance a tiré la
croissance du chiffre d’affaires des licences ; il s’élève à 16 millions de dollars, en hausse de
63% par rapport au quatrième trimestre 2004.
• Le chiffre d’affaires des licences pour les produits d’intégration de données ressort à 7
millions de dollars, en hausse de 50% par rapport au 4ème trimestre de l’année précédente.
• Le chiffre d’affaires des services s’élève à 149 millions de dollars pour ce trimestre, en
hausse de 14% par rapport au quatrième trimestre 2004.
• Le chiffre d’affaires des services comprend la maintenance pour 108 millions de dollars,
soit une hausse de 11 % par rapport au quatrième trimestre 2004, illustrant le taux toujours
élevé de renouvellement des contrats de maintenance et la remarquable fidélité des clients.
Le chiffre d’affaires des services professionnels, comprenant le conseil et la formation,
s’élève à 42 millions de dollars, soit 23 % d’augmentation par rapport au quatrième
trimestre de l’exercice précédent, illustrant la volonté de fournir des solutions sectorielles.
Business Objects – Résultats du quatrième trimestre 2005
Page 4
La rentabilité continue à progresser ; le résultat par action est en hausse par rapport au
quatrième trimestre 2004
• Au quatrième trimestre 2005, en normes US GAAP, le résultat d’exploitation ressort à 46
millions de dollars, en hausse de 22% par rapport au quatrième trimestre 2004,
représentant une marge d’exploitation de 15%. Le résultat net s’élève à 35 millions de
dollars et le résultat net dilué par action est de 0,37 dollar.
• En base pro forma, le résultat d’exploitation du quatrième trimestre 2005 s’élève à 59
millions de dollars, en hausse de 26%par rapport au quatrième trimestre 2004, représentant
une marge d’exploitation de 19%. Le résultat net ressort à 40 millions de dollars et le
résultat net dilué par action est de 0,42 dollar.
Chiffres clés de l’exercice 2005
• Le chiffre d’affaires de l’exercice 2005 s’est élevé à 1,077 milliard de dollars, en hausse de
16% par rapport à l’exercice précédent. La société a enregistré 46 contrats de plus de 1
million de dollars pour 2005, à comparer à 33 pour 2004.
• Le chiffre d’affaires des licences est de 516 millions de dollars, soit +9 % par rapport à
l’exercice passé.
• La performance du résultat d’exploitation a été soutenue par les leviers de croissance de la
société et également par une plus grande efficacité de ses ressources internes. En normes
US GAAP, le résultat d’exploitation est de 132 millions de dollars pour l’exercice 2005, ou
12% du chiffre d’affaires, soit 62% d’augmentation par rapport à l’exercice passé. En base
pro forma, le résultat d’exploitation est de 176 millions de dollars, ou 16% du chiffre
d’affaires soit une hausse de 45% par rapport à l’exercice précédent.
• En normes US GAAP, le résultat net s’élève à 93 millions de dollars, soit 9% du chiffre
d’affaires, en progression de 97% par rapport à l’exercice précédent. En base pro forma, le
résultat net est de 120 millions de dollars, soit 11% du chiffre d’affaires total, en hausse de
68% par rapport à l’exercice 2004.
• Le résultat net dilué par action de l’exercice 2005 s’élève à 1,00 dollar en normes US GAAP,
et à 1,29 dollar en base pro forma.
Le bilan demeure solide
• Au 31 décembre 2005, la trésorerie (disponibilités et valeurs mobilières, plus les
investissements à court terme) est de 337 millions de dollars. Cette augmentation de 39
millions de dollars par rapport au quatrième trimestre 2004, correspond à des
encaissements pour un montant d’environ 209 millions de dollars (après variations
monétaires), et à des décaissements pour un montant d’environ 129 millions de dollars liés
aux acquisitions et 41 millions pour d’autres investissements en capital.
• Les produits constatés d’avance s’élèvent à 209 millions de dollars au 31 décembre 2005, en
hausse de 4% par rapport au 31 décembre 2004.
• Le délai moyen de paiement des clients (DSO) s’établit à 79 jours au 31 décembre 2005, en
amélioration par rapport au 31 décembre 2004, où le DSO était de 84 jours.
Business Objects – Résultats du quatrième trimestre 2005
Page 5
Perspectives
Business Objects donne les ordres de grandeurs suivants pour les prévisions relatives au premier
trimestre clos le 31 mars 2006 :
• Le chiffre d’affaires attendu devrait se situer entre 278 millions et 283 millions de dollars.
• Le résultat dilué par action en normes US GAAP devrait être de l’ordre de 0,10 à 0,13 dollar.
• Le résultat dilué par action en base pro forma devrait se situer entre 0,27 et 0,30 dollar.
Les prévisions relatives au résultat net dilué par action en base pro forma pour le premier trimestre
clos le 31 mars 2006 n’intègrent ni l’amortissement des immobilisations incorporelles pour environ
9 millions de dollars, ni les rémunérations en actions pour environ 14 millions de dollars, ce qui
représente une augmentation de l’ordre de 0,17 dollar par action après impôts.
Business Objects donne les ordres de grandeurs suivants pour les prévisions relatives à l’exercice
clos le 31 décembre 2006 :
• Le chiffre d’affaires attendu devrait se situer entre 1,210 milliard et 1,230 milliard de dollars.
• Le résultat dilué par action en normes US GAAP devrait être de l’ordre de 0,77 à 0,87 dollar.
• Le résultat dilué par action en base pro forma devrait se situer entre 1,45 et 1,55 dollar.
Les prévisions relatives au résultat net dilué par action en base pro forma pour l’exercice clos le 31
décembre 2006 n’intègrent ni l’amortissement des immobilisations incorporelles pour environ 35
millions de dollars, ni les rémunérations en actions pour environ 50 millions de dollars, ce qui
représente une augmentation de l’ordre de 0,68 dollar par action après impôts.
Ces estimations tiennent compte pour la première fois de la comptabilisation des rémunérations en
actions résultant de l’application de la norme FAS 123R. Cette charge liée aux rémunérations en
actions s’élève à environ 14 millions de dollars pour le trimestre clos le 31 mars 2006 et à 50
millions de dollars pour l’exercice 2006. Elle inclut l’impact (i) des options accordées dans le cadre
d’anciennes acquisitions, (ii) des précédentes attributions d’options, (iii) des attributions estimées
de l’année 2006. Ces charges se basent sur des estimations, telles que le cours de bourse futur, le
taux de rotation des salariés, l’augmentation des embauches, les allocations aux salariés présents
ou nouveaux, la volatilité de l’action et les taux d’intérêts futurs.
Les prévisions pour le premier trimestre et l’exercice 2006 se basent sur les taux de change
suivants : 1,22 dollar américain pour 1,00 euro ; 0,88 dollar américain pour 1,00 dollar canadien.
Elles tiennent également compte d’un taux d’imposition réel de 47% en normes « US GAAP » et de
37% en base pro forma.
Les informations ci-dessus portent sur les prévisions de la société pour le premier trimestre et
l’exercice 2006 à la date de ce jour. La société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour ou
la révision des prévisions financières ou des projections, à la suite de nouveaux développements
ou pour toute autre raison.