Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


BearingPoint Inc. en dépôt de bilan le 18 février 2009


Rédigé par par Philippe NIEUWBOURG le 19 Février 2009



BearingPoint Inc. en dépôt de bilan le 18 février 2009
BearingPoint a discrètement annoncé hier son dépôt de bilan et s’être placée sous la protection de la loi américaine sur les faillites (le fameux « Chapter 11 »). Mais cette péripétie très préparée depuis deux mois semble surtout une opération opportuniste liée à la « crise financière » qui justifie tous les montages financiers ou presque.

Soucieux de perturber au minimum les clients actuels et de ne pas les inquiéter outre-mesure, BearingPoint a communiqué en « service minimum » et précise dès l’entête de son annonce que « l’entreprise continue à fonctionner comme d’habitude », et que « les filiales internationales ne sont pas affectées » par ce dépôt de bilan.
Une affaire très préparée en effet car négociée avec les principaux créanciers de l’entreprise. L’entreprise est parvenue à réduire sa dette et transformer un prêt de 500 millions de dollars datant de juin 2007 en nouvelles actions. Les créanciers deviennent donc les propriétaires de l’entreprise, car les actions précédentes sont tout simplement annulées.

Rappelons que BearingPoint, créée suite à la restructuration du marché des grands cabinets de conseil après la disparition de Arthur Andersen (affaire Enron), emploie environ 15 000 personnes dans le monde et est issue de la branche conseil de KPMG. Alors qu’un certain nombre d’associés de l’entreprise détenaient eux-mêmes des actions, et que celles-ci vont être annulées purement et simplement, sans aucune compensation financière, le risque majeur pour l’entreprise est sans doute la fuite de ses principaux salariés, ceux qui ont le plus d’expérience, le plus de valeur ajoutée et le taux de facturation le plus élevé.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.