Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Business Intelligence – Prédictions pour 2011


Rédigé par par Brian GENTILE, CEO de Jaspersoft le 3 Mars 2011

La BI apparaît parfois comme réservée aux grandes organisations, c’est faux. L’année 2010 en a été la preuve. En effet, même si nous n’avons pas encore les chiffres définitifs du marché du décisionnel en 2010, je pense qu’il a démontré son dynamisme. Pourquoi ? De plus en plus de petites et moyennes entreprises ont choisi et intégré de la BI pour leur gestion commerciale. Le besoin de trouver des réponses aux importants volumes de données recueillies et d’en avoir un traitement optimisé et une meilleure compréhension afin de gagner en qualité de prise de décision n’est plus réservé aux grandes organisations. Les coûts et la complexité ont été réduits tout en améliorant les fonctionnalités. Une nouvelle business intelligence est née, plus accessible et plus efficace. Elle a permis à de nombreuses autres organisations d’offrir de nouvelles perspectives à leurs données. Je suis fier de voir la BI Open source prendre ce virage si important et de l’accompagner dans son évolution et démocratisation.



Brian GENTILE, CEO de Jaspersoft
Brian GENTILE, CEO de Jaspersoft
Aujourd’hui, le monde (inter)connecté d’Internet a donné naissance à un nouveau modèle de développement de logiciels, construit sur des standards ouverts web et donnant accès à des ressources et services à l’origine non intégrés. Geoffrey Moore , écrivain et consultant High-tech renommé de la Silicon Valley décrit cette nouvelle tendance au sein de l’organisation moderne de la manière suivante : «Il existe actuellement des bouleversements de taille dans l’environnement informatique des entreprises. Et ces derniers sont à l’origine de l’émergence de tout un ensemble de logiciels réseau centriques ». Personnellement, je suis entièrement d’accord avec lui. L’apparition de la 3e génération de BI est la conséquence même de ces bouleversements et s’appuie sur de nouveaux standards technologiques ouverts, de nouveaux besoins clients et exigences professionnelles.

Les technologies et plateformes traditionnelles BI ne sont que très peu adaptées pour s’inscrire dans ce nouveau monde en raison de leurs architectures complexes et rigides. Cette nouvelle génération d’infrastructures, spécifiquement construites pour ce monde basé sur le web, permettra de bénéficier de tous les avantages de ce nouveau genre de BI qui fait la promesse de toucher les 85% de « travailleurs du savoir » ou « créateurs de BI », maniant les informations, qui jusque là ont été délaissés par les outils et approches BI traditionnels. Cette tendance devrait clairement s’imposer au cours de l’année 2011.

En effet, nous remarquons que de plus en plus de personnes auparavant étrangers à la BI, l’utilisent directement ou indirectement. Chez Jaspersoft, nous appelons nos clients les “créateurs de BI”. Ces créateurs de BI sont des développeurs d’applications, les analystes informatiques, des éditeurs de rapports ou des responsables de départements qui implémentent, personnalisent et/ou intègrent un outil de BI afin de résoudre un problème de données pour un groupe plus large d’utilisateurs, probablement moins enclin à la technique. Dans ce rôle, les créateurs de BI apportent « la dernière pierre à l’édifice » essentielle, de compétence et de savoir en utilisant la plateforme BI Open source de Jaspersoft, et en faisant de cette plateforme un outil puissant de résolution de problèmes métiers.

Les créateurs de BI veulent une gamme de plus en plus large de possibilités d’analyses et de reporting, capables d’être personnalisées au plus haut point et facilement intégrées. Les créateurs de BI sont ravis de voir les capacités analytiques en mémoire, de sorte à réduire considérablement le coût de la construction et du maintien des structures de données dorsales dont ils ont besoin. Aussi, ces clients disposent de techniques nouvelles et flexibles d’accès aux données qui leurs permettent d’utiliser toutes types de sources de données qui étaient jusqu’à présent inaccessibles. Par la suite, ces créateurs de BI souhaiteront mettre en place des rapports, tableaux de bord et analyses depuis n’importe quel matériel, mobile ou fixe.

Tout au long de l’année 2011, Jaspersoft proposera ses nouvelles fonctionnalités liées aux dernières annonces (tel que Jaspersoft version 4 ou le traitement des Big Data) et continuera à apporter l’architecture agile et le design moderne qui ont fait de sa plateforme BI la plus utilisée au monde aujourd’hui.

1) Geoffrey Moore est un écrivain et consultant spécialisé dans les nouvelles technologies. Ses livres sont basés sur son expérience en tant que consultant au sein du McKenna Group et du Chasm Group, et des travaux de son prédécesseur Everett Rogers sur les catégories d'adopteurs et la diffusion de l'innovation.




Commentaires

1.Posté par marc le 04/03/2011 10:32
Bonjour,

Article sans intérêt, qui n'apporte aucun point de vue personnel ni idée constructrice.
De la pub déguisé en théorie et prévision Bi de comptoir.
C'est dommage qu'il n' y ai pas plus de vrai témoignages sur décidéo, peut-être parce qu'ils ne rapportent pas assez .. A part le baromètre décideo, il y a très peu d'article objectifs, et idéalement de fond ou de retour d'expérience (ceux qui paraissent sont souvent sous le joug de l'éditeur).
Malgré tout je continue à suive et à soutenir ce site pour sa nature d'une part,pour le travail important fourni par son créateur et parce que je crois en son évolution.
Avec la BI 3.0 évoluons vers décideo 3.0!

2.Posté par ENIM le 07/03/2011 09:54
Bonjour,

Pour ne pas répéter la même chose , Je suis totalement d'accord avec ce dernier commentaire.
Ce n'est que la Pub et Show Off de certains éditeurs et certains Responsables.
Nous aurions besoin des articles plus pertinents et plus vrais qui relèvent certains débats constructifs.

Merci

3.Posté par Philippe Nieuwbourg le 07/03/2011 22:58
Sur Decideo tout le monde a la parole, même pour publier des commentaires négatifs !
"La critique est aisée mais l'art est difficile", disait l'historien grec Polybe. Nous attendons avec impatience que vous commentaires critiques soient suivis d'avis d'experts et de témoignages à haute valeur ajoutée. Puisque vous en réclamez, pourquoi ne pas commencer par proposer les vôtres ? Nos colonnes vous sont ouvertes.

4.Posté par shiftbc le 09/03/2011 13:59
Tout à fait d'accord avec Philippe, ce n'est pas en tirant à boulet rouge sur les auteurs d'articles que ce site pourra vivre ! Écrire un article prend du temps, et ce temps c'est du travail ... qu'il faut respecter, même si on n'est pas toujours d'accord.

Aux auteurs des commentaires précédents, n'oubliez pas que "Per la rosa spesso la spina si coglie." ;-)

5.Posté par Patrick Jaulent le 10/03/2011 10:04
En phase avec vos propos Philippe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.