Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


CSC livre ses 5 tendances informatiques pour 2016


Rédigé par Communiqué de CSC le 1 Janvier 2016

En avance sur ce qui s’annonce être une année charnière en matière de technologies de l’information, CSC (NYSE: CSC) dévoile aujourd’hui son top 5 des tendances informatiques pour 2016.



Les dirigeants d’entreprise disposent aujourd’hui de possibilités considérables de déployer des technologies de nouvelle génération, afin de conduire le changement au sein de leurs organisations, de générer de la croissance et de créer de la valeur pour l’ensemble des parties prenantes.

“Du conseil d’administration à l’équipe managériale, le constat est partagé : investir dans les technologies de l’information et dans l’innovation est stratégique car cela permet d’améliorer son service client, la productivité et l’efficacité. De même, de tels investissements se traduisent par des infrastructures plus solides, une marque renforcée et un avantage concurrentiel” souligne Dan Hushon, Chief Technology Officer de CSC. “On assiste à véritable tournant dans la façon dont les entreprises appréhendent leur activité, et dans ce contexte, CSC est ravi d’aider ses clients à réussir leur transformation digitale.”

Les cinq tendances informatiques identifiées par CSC font de 2016 l’année de "l’information contextualisée”, avec davantage d’entreprises ouvertes et axées sur l’information, modernisant leurs plateformes et leurs applications, tout en abordant de front les problématiques liées aux risques et aux exigences sécuritaires.

1) Les données contextuelles génèrent de la valeur

Portées par le volume croissant d’informations générées par les plateformes d’échanges numériques et de données captées par l’Internet des objets (IoT), les analyses contextualisées constitueront une tendance forte en 2016. Cette information contextualisée enrichit les données de l’entreprise avec des métadonnées, telles le terminal utilisé, la localisation, la langue ou le réseau social. Ces marqueurs aident les entreprises à produire des analyses plus fines, à personnaliser leurs produits et leurs services, voire à proposer des actions ciblées. En enrichissant ce contexte, les entreprises pourront offrir une information davantage intégrée et à plus forte valeur ajoutée à leurs employés, leurs partenaires et à tous les citoyens.

2) A mesure que les contextes s’enrichissent, les cibles virtuelles augmentent

Puisque les données sont enrichies par des éléments de contexte, elles deviennent encore plus précieuses pour l’entreprise – mais aussi pour les cybercriminels. Le risque croissant d’attaques exigera des techniques de nouvelle génération pour la protection du réseau, la gestion des identités et des accès, la gestion du risque, et à présent, la gestion de l’information. Les clouds publics joueront un rôle important dans l’intégration des données contextuelles, et cela devra être inclus dans des architectures de systèmes de sécurité. Des environnements contextuels riches obligeront les entreprises à mener une réflexion particulière autour des niveaux de risques acceptables et des contrôles, dans la mesure où ils partagent un nombre croissant d’informations avec des parties prenantes clés.

3) L’économie des API est forte

Les entreprises ont découvert le pouvoir des interfaces de programmation (Application Programming Interfaces ou API) et vont continuer de développer leurs applications à partir de celles-ci. Les API favorisent l’accès à l’information et l’échange entre les systèmes, en se présentant comme une “porte d’accès” vers d’anciens systèmes.
Cela permet aux entreprises de combiner des données issues aussi bien d’anciennes que de nouvelles applications. Les API représentent plus qu’un outil de développement ; elles créent de nouveaux canaux pour l’intégration de service, la coordination de l’information et les écosystèmes d’informations partagées. Le cœur d’une stratégie digitale repose sur la démocratisation de l’accès à l’information, et les API jouent un rôle central dans ce processus. Elles sont la clé du développement d’une stratégie d’entreprise innovante qui fournit de l’information contextuelle.

4) Les DSI : des partenaires pour remettre l’information en contexte

Le DSI s’assurera encore plus que les contrôles et la gouvernance sont en ordre de marche pour gérer l’information. Alors qu’auparavant, les DSI se concentraient plus sur la Technologie que sur l’Information, ils s’attarderont davantage sur le “I” de “IT”, en collaborant étroitement avec les métiers, afin de conduire une transformation digitale axée sur une meilleure information. Ce nouveau type de partenariat (business relationship management ou BRM) aidera les entreprises à accéder à la bonne information et aux technologies adéquates pour prendre de meilleures décisions et lancer des produits compétitifs, rapidement et à grande échelle.

5) Les acteurs des plateformes d’entreprise continuent de converger

Une autre tendance majeure est la consolidation continue des acteurs des infrastructures technologiques pour l’entreprise. Cette consolidation répond aujourd’hui à la demande du marché pour des solutions novatrices, plus agiles, standardisées et intégrée (telle que l’infrastructure convergée). CSC s’attend à voir de nouveaux produits et des services construits sur des plateformes d’infrastructure de plus en plus spécialisées.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.