Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Capgemini met en place avec Saphymo, fabricant de balises de détection radiologiques, le nouveau système de surveillance nucléaire de la Marine Nationale


Rédigé par Communiqué de Capgemini le 4 Mai 2017

Capgemini, l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l'infogérance, a été retenu, en collaboration avec Saphymo, société du groupe CNIM et fabricant de balises de détection radiologiques, pour mettre en place le nouveau système de surveillance nucléaire de la Marine (2SNM). Dans le cadre de ses fonctions d’exploitant nucléaire, la Marine met en oeuvre ce système afin d’effectuer une surveillance continue de l’environnement dans ses principaux sites.



Capgemini met en place avec Saphymo, fabricant de balises de détection radiologiques, le nouveau système de surveillance nucléaire de la Marine Nationale
Le projet 2SNM a été réalisé en deux phases : la première, appelée « 2SNM MSU » (pour « Moyens de Secours Ultimes ») concernait l’achat de balises de détection et d’un système de centralisation des données afin de pallier une éventuelle défaillance du système en place depuis les années 90. Ce marché a été remporté par Saphymo accompagné de Capgemini pour la mise en place du système de centralisation. La deuxième phase concerne la conception, le déploiement et la mise en oeuvre opérationnelle du nouveau système.

La solution choisie doit être résiliente en cas d’événement environnemental exceptionnel, c’est-à-dire redevenir opérationnelle dans les cinq minutes après son apparition. Pour cela, elle repose sur une architecture redondée qui comporte cinq grandes briques déclinées sur chacun des quatre sites de la Marine nationale :

- Un ensemble de socles en béton répondant à des normes très contraignantes d’un point de vue sismique. Ils sont destinés à accueillir les dispositifs de mesures, dont celui décrit ci-dessous.

- Un dispositif de mesure de la radioactivité (société Saphymo) : les balises sont programmées pour détecter une multitude de radionucléides via des mesures gamma, alpha, beta sur les aérosols et gaz rares ;

- Une infrastructure spécifique : câblage, protection contre les intrusions et les chocs de véhicules, mâts permettant l’installation des dispositifs de mesures à une hauteur supérieure aux vagues de submersion ;

- Un système de centralisation collectant toutes les données de mesure et générant une alarme en cas de seuil critique ;

- Un système d’information d’aide à la décision (SIAD), dont le rôle consiste, à l’aide des données fournies par les balises et des données météo, à évaluer ou prévoir en trois dimensions la dispersion de produits radioactifs dans l’environnement, son évolution dans le temps, ainsi que les conséquences radiologiques permettant ainsi à l’exploitant, en situation de crise, d’informer en temps réel les pouvoirs publics.

Pour ce projet, Capgemini se positionne en maitre d’œuvre d’ensemble pour fournir un système industriel complet, intégrant les dimensions aussi bien matérielles que logicielles.

Julien Roy, Responsable commercial, Direction Générale de l’Armement chez Capgemini, précise : « Le gain de ce projet de grande envergure a nécessité la mobilisation de l’ensemble de nos expertises métier et sectorielles et celles de plusieurs PME françaises en tant que partenaires de confiance. Capgemini est positionné ici en maitre d’œuvre industriel impliquant plusieurs corps de métier dont la finalité est l’intégration d’un système complet. Nous avons souhaité apporter la garantie d’un ensemble fiable et pérenne tout en répondant aux exigences de sécurité qui sont une priorité absolue pour la Marine nationale. nous sommes très fiers que notre groupement ait été choisi pour l’accompagner dans la réalisation de ce système qui s’étalera sur trois ans, suivi d’un programme de maintien en conditions opérationnelles ».




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.