Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Connaissez-vous le concept innovant du ' Panurge Marketing ' ?


Rédigé par le 23 Avril 2006

Si vous ne connaissez pas encore cette théorie, et que vous êtes concerné par les grandes solutions décisionnelles du marché et leurs évolutions, vous allez en découvrir la mise en pratique cette semaine. Microstrategy, Oracle ou Cognos, il va falloir choisir !



Connaissez-vous le concept innovant du ' Panurge Marketing ' ?
La vie quotidienne du responsable marketing d'un éditeur de logiciels est rythmée par les saisons. Pas les quatre saisons qui forment chaque année, mais de multiples tranches hebdomadaires. Il doit en effet jongler entre les vacances, les ponts, les salons… En effet, en France, on travaille peu… c'est tout au moins ce que semble prouver la concentration des événements des grands éditeurs de logiciels sur quelques semaines dans l'année.
La semaine qui commence aujourd'hui en est un excellent exemple. Nous sortons de deux semaines de vacances de Pâques pendant lesquelles personne n'oserait organiser une conférence, et nous allons rentrer dans deux semaines courtes, autour des jours fériés du 1er mai et du 8 mai, pendant lesquelles rares sont ceux qui se risqueront aussi à tenter de réunir leurs clients.
Mais il faut remonter plusieurs mois en arrière pour comprendre ce phénomène. Début janvier, nos responsables marketing prennent conscience que la moitié de l'année est déjà passée. Et les commerciaux réclament à grands cris de nouveaux contacts commerciaux (leads) pour alimenter leur portefeuille (pipe). Mais pour réunir prospects et clients, il faut plusieurs mois d'organisation, et cela nous amène donc à nous pencher sur ce fameux calendrier… qui nous conduit à manquer d'originalité…

Cette semaine donc, vous pourrez assister à la grande conférence organisée mardi et mercredi par Microstrategy dans le sud de Paris, mais vous pourrez également participer mardi à la grande conférence organisée par Oracle sur le décisionnel (BI City) à Paris La Défense, et mercredi vous pourrez donc choisir d'assister à la grande conférence organisée par Cognos dans le centre de Paris. Si vous en voulez encore, jeudi, ne manquez pas la grande conférence organisée par Microsoft sur le Web 2.0 au Théâtre Marigny, on n'y parlera pas encore de Décisionnel 2.0 mais qui sait…
Si vous travaillez dans une grande entreprise et que les technologies Microstrategy, Oracle et Cognos vous intéressent, vous devrez jongler !
Voici le programme que nous vous proposons : lundi, vous lisez vos emails et cet article. Mardi, BI City avec Oracle le matin, puis un petit saut à la conférence Microstrategy. Mercredi, vous vous partagez entre la conférence Cognos et la suite de Microstrategy. Jeudi, vous ne manquez pas celle de Microsoft. Et vendredi vous posez un jour de RTT pour vous reposer ou partir en week-end du 1er mai !
Et vous pouvez poursuivre la semaine prochaine et rejoindre Cannes, où Business Objects organise sa conférence européenne du 2 au 4 mai.

Si vous êtes plutôt dans la catégorie pique-assiette (ne riez pas ! j'en connais, j'ai la liste…), vous pouvez combiner les buffets des uns et des autres et passer trois jours tranquilles !

Regrouper tous ces événements au même moment est-il une bonne idée, qui permet d'éviter les périodes de vacances ? Ou s'agit-il plutôt d'une arrogance marketing qui conduit chaque entreprise à imaginer que sa conférence attirera plus que celle des concurrents ?
Un calcul devrait à mon avis être fait en détail : comparer le nombre de personnes indisponibles car en vacances ou en RTT, au nombre de personnes indisponibles car inscrites à une autre conférence. Si trois conférences de la même importance ont lieu la même semaine, on peut penser que seules 33 % des personnes intéressantes seront disponibles pour la votre, alors qu'en général bien moins de 67 % de vos prospects partent en vacances la même semaine…
Le calcul rapide des responsables marketing n'est peut-être donc pas aussi juste qu'il n'y parait. Mais peut-être faut-il également éduquer les directions générales. Si notre responsable marketing organise sa conférence la semaine du 8 mai, et que les inscrits ne sont pas au rendez-vous ; on lui reprochera le choix de la date. Alors que s'il choisit la même semaine que ses concurrents, son directeur se contentera de maudire la concurrence… A réfléchir…

Pour terminer ce billet qui, vous l'aurez compris, est " d'humeur ", autant poursuivre dans la même direction. Mes fans me retrouveront à chacun de ces événements, à des instants différents. Seul le concert des Cowboys Fringants, mercredi soir au Bataclan, me permettra de rester anonyme tant le coefficient de corrélation entre ce groupe québécois et les utilisateurs du décisionnel est faible !




Commentaires

1.Posté par STANCZAK Pierre le 04/05/2006 14:39
Merci pour cette bonne rigolade en début d'après midi, cela aide à la digestion. Bon c'est pas tout mais il faut qu je m'active pour mon séminaire du 13/06/06 voir lien http://www.oleap.com/JPO2006.php.Le coefficient est faible mais il existe, dommage que le 27 je n'étais pas à PARIS, tabernacle de coefficient, c'est écœurant cet affaire.Cordialement.