Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


DataFlux attire de nouveaux clients européens de l’assurance dans le cadre de Solvabilité II


Rédigé par Communiqué de Dataflux le 29 Août 2011

Des compagnies d’assurance de premier plan adoptent la technologie primée de DataFlux dans l’objectif de fournir des données précises, complètes et pertinentes dans le cadre de la directive Solvabilité II



DataFlux, fournisseur de solutions de gestion des données de grande envergure, annonce que ces derniers mois, neuf compagnies d’assurance européennes ont choisi sa technologie afin de soutenir leurs initiatives de gestion des données dans le cadre de la directive Solvabilité II.


Le cadre de gestion des données Solvabilité II de DataFlux est actuellement utilisé par des entreprises afin de leur permettre de prendre les mesures pratiques nécessaires pour respecter un large éventail d’exigences Solvabilité II telles que :
La création d’un ‘dictionnaire de données’ pour définir les termes et les sources des données
La mise en œuvre d’évaluations de la qualité des données afin d’identifier les éventuels problèmes
La création de règles afin de corriger les données incohérentes
La surveillance et établissement de rapports sur la qualité des données dans le temps.

Ecclesiastical Insurance Group fait partie des clients ayant choisi DataFlux. Chez Ecclesiastical, une compagnie d’assurance créée en 1887 et spécialisée dans les associations caritatives, l’éducation, les soins, la religion, les édifices patrimoniaux et les beaux-arts, la plate-forme de gestion des données de DataFlux aide à contrôler l’intégrité des données afin de soutenir les opérations menées dans le cadre du respect de la directive Solvabilité II. Pour atteindre cet objectif, cette solution surveille et établit des rapports sur la qualité des données dans le temps et permet ainsi à la société de fournir aux organisations et aux organismes de réglementation des rapports intuitifs et vérifiables, basés sur des indicateurs.

Colin Rickard, directeur général EMEA de DataFlux, a déclaré : « Des contrôles réglementaires Solvabilité II sont imminents et d’après les conclusions de l’Internal Model Thematic Review de FSA, on peut dire que certaines sociétés ne sont pas prêtes. L’industrie ne doit pas se contenter de présenter des chiffres aux organismes de réglementation. Les entreprises doivent pouvoir expliquer comment elles obtiennent ces chiffres, démontrer des processus internes sains et pouvoir mesurer l’exactitude, l’exhaustivité et la pertinence des données sous-jacentes. »

La directive Solvabilité II, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2013, exige que les compagnies d’assurance européennes fournissent des rapports précis et transparents sur l’actif et le passif, ainsi que sur les processus utilisés pour mesurer la suffisance du capital. De nombreuses entreprises estiment difficile de respecter ces exigences, comme on peut le lire dans le récent rapport de FSA intitulé IMAP Thematic Review (http://www.fsa.gov.uk/pubs/international/imap_final.pdf). La plate-forme de gestion des données de DataFlux fournit justement aux compagnies d’assurance une base qui leur permet de contrôler les processus en œuvre, d’améliorer les procédures de gestion des données et de se conformer à l’obligation de surveillance et de rapports.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.