Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Demain, les professionnels de la grande distribution utiliseront leurs applications de BI mobile pour interagir avec les systèmes transactionnels


Rédigé par Bernhard WEBLER, Microstrategy le 5 Février 2012

Les mutations en cours dans le secteur de la grande distribution, comme la montée en puissance du e-commerce ou la mondialisation des approvisionnements, créent un besoin très fort de prise de décision en temps réel, donc d’accès permanent aux données. Les distributeurs veulent en effet disposer instantanément d’une vue globale et d’indicateurs sur leur activité. La nouvelle génération de solutions de BI mobile répond à ce besoin.



Bernhard Webler, VP Retail solutions de MicroStrategy
Bernhard Webler, VP Retail solutions de MicroStrategy
Les terminaux mobiles ont accompagné cette tendance. Les BlackBerry par exemple ont très tôt offert la puissance de traitement nécessaire aux applications analytiques utilisées pour traiter rapidement de nombreux indicateurs de performance. Plus récemment, les clients ont été attirés par l’aspect visuel des iPhone et iPad. La technologie multitouch, la lecture de codes-barres, la visualisation géographique des données via Google Maps et même le démarrage instantané des terminaux représentent un attrait immense pour les utilisateurs métier, de plus en plus habitués à « consommer » les données à une vitesse et un niveau d’efficacité inégalés.

Dans ce contexte, il a fallu repenser la BI pour qu’elle fournisse rapidement toutes les données disponibles en respectant les nouveaux modes d’affichage. Fini l’analyse de grilles complexes et de listes interminables. les solutions décisionnelles assurent aujourd’hui une visibilité à 360° sur l’activité d’une entreprise, livrant instantanément sur les dernières générations de smartphones et tablettes numériques, des données détaillées pour prendre des décisions argumentées et pertinentes. L’engouement est fort pour ces technologies BI qui permettent de réaliser des analyses sur des petits terminaux très puissants. C’est ce qui a valu à la chaîne britannique de supermarchés Tesco de remporter le prix RETA 2011 pour son tableau de bord MicroStrategy pour iPad.

Au quotidien, les professionnels de la distribution analysent efficacement la disponibilité des produits en magasin. Ils peuvent facilement lancer des analyses sur leur iPhone ou iPad pour connaître les produits qui manquent en rayon : en scannant les codes-barres à l’avant du rayon, ils obtiennent instantanément des rapports qui fournissent des explications sur les raisons de ces pénuries. Les informations sont présentées dans des tableaux de bord conviviaux.

Ainsi, en un coup d’œil, un responsable de magasin voit :
o Les produits disponibles en réserve

o Les produits en rupture de stock

o Le moment où les produits ont commencé à manquer et le montant des ventes perdues

o Les raisons expliquant la rupture de stock (par exemple, demande massive non prévue)

o Les produits disponibles dans le centre de distribution

o La date de la prochaine livraison et les quantités prévues.


De nouvelles fonctionnalités sont en train d’émerger, préfigurant les usages qui ne devraient pas tarder à se généraliser. C’est notamment le cas des fonctions de réponse (« write back ») intégrées aux versions mobiles des applications BI. Déjà présentes dans les solutions de reporting Web, elles permettent de commenter les KPI consultés et expliquer certains chiffres directement depuis les smartphones et tablettes, les commentaires étant enregistrés dans la base de données. Le principal avantage de cette BI mobile avec fonction de Write Back tient à la possibilité de consulter les données et d’agir dessus directement en magasin – plus besoin de revenir à son bureau pour le faire.
Certains responsables de magasins ou de centrales d’approvisionnements les utilisent pour mesurer leurs performances quotidiennes, saisir des commentaires, faire des recommandations pour chaque indicateur suivi, et/ou surveiller leur alignement avec les objectifs stratégiques et les KPI produits par le système Balanced Scorecard. Ils identifient et traitent les chiffres trop élevés ou insuffisants en temps réel.

Les responsables de région disposent de leur côté de chiffres actualisés et très détaillés sur les performances, ce qui facilitent l’organisation des visites quotidiennes dans les magasins. Ils reçoivent des mises à jour constantes qui les aident dans leurs discussions avec les responsables de magasin. Quand les conversations portent sur des éléments concrets, les résultats ne peuvent être que positifs.

La BI avec fonction Write Back raccourcit donc le processus décisionnel et le temps d’exécution. Elle ouvre également la voie à de nouvelles fonctionnalités qui font gagner du temps, comme les services transactionnels pour terminaux mobiles et le reporting Web.

L’étape suivante, sur laquelle MicroStrategy a déjà avancé, consiste à écrire dans les systèmes transactionnels et plus seulement dans les bases de données. Avec ce type d’environnement, les utilisateurs analyseront dans un même rapport toutes les données nécessaires pour prendre les décisions essentielles, puis exécuteront une action qui sera immédiatement transmise au système transactionnel (par exemple, demander la commande en urgence d’une certaine quantité de produits).

Avec la BI mobile et les fonctions de write back étendues aux bases de données transactionnelles, les solutions décisionnelles s’apprêtent à faire gagner encore plus de temps aux distributeurs au quotidien grâce à une approche en une seule étape pour analyser des données à la volée. Les gains sont colossaux : cette approche peut faire gagner jusqu’à deux heures pour les activités de reporting. Il est facile d’imaginer le gain de temps multiplié par des centaines d’utilisateurs par an…

Sans compter que la BI mobile avec services transactionnels et write back donne aux utilisateurs métier une vue d’ensemble détaillée des opérations, basée sur des analyses complètes et sophistiquées, qui évite la consultation de plusieurs rapports, l’extraction des données et leur manipulation avant de devoir lancer manuellement l’exécution des instructions. Les services transactionnels représentent une avancée capitale qui aura indubitablement un impact important sur les résultats des distributeurs.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.