Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Du nouveau autour de Microsoft BI à l’occasion du PASS Summit 2014


Rédigé par le 9 Novembre 2014

La conférence PASS Summit vient de s’achever à Seattle avec la participation de plus de 5900 professionnels venant de 50 pays. L’occasion de souligner deux annonces importantes : du côté du cloud computing avec plus d’apprentissage machine (machine learning) dans Azure SQL Database; et du côté de l’utilisateur avec une nouvelle version annoncée de Power BI.



Microsoft met un peu plus de machine learning dans Azure SQL Database

Un pas plus loin dans les nuages, Microsoft a annoncé une nouvelle version de Azure SQL Database, sur le marché DaaS (Database as a Service). L’objectif est de faciliter le portage des applications traditionnelles SQL Server vers le cloud computing. Cette nouvelle version, qui ne sera à découvrir qu’en fin d’année, contiendra également la fonction de base de données en colonnes, gérée en mémoire sur le serveur à distance. Au menu également, mais c’était déjà annoncé, des fonctions de géo-répartition des données et de leur réplication, et de l’analyse prédictive.
Microsoft Azure Machine Learning permettra d’héberger sur le nuage des solutions d’analyse prédictive. Cette plateforme est disponible dès aujourd’hui, et peut être testée gratuitement, sans même avoir à indiquer un numéro de carte de crédit.

Cette annonce ne transforme pas l'offre Machine Learning mais permet simplement à Microsoft de rester attractif face à ses concurrents comme Amazon AWS qui proposent déjà d'essayer leur offre gratuitement. Ce qui est intéressant c'est de ne pas lier cet essai à une souscription Azure et de permettre donc à un utilisateur de tester les fonctionnalité de Machine Learning sans contrainte”, explique Nicolas Georgault, MVP Sharepoint et CIO de Negotium Technologies. “Le Machine Learning représente une nouvelle ère dans la capacité à apprendre aux systèmes informatiques. Si la simplification des langages est une part importante de son développement, l’élasticité apportée par les nuages, qu'ils soient privés ou publics, est également un facteur de simplification. Grâce à ce type de fonctionnalités, les systèmes vont enfin se recentrer sur l’intelligence du processus, plutôt que sur l’intelligence de retranscrire ce processus en code. C’est dans cette perspective que je développe, chez Negotium Technologies, notre offre #EnterpriseBrain”.

Une nouvelle version de Power BI est annoncée

Du côté du poste de l’utilisateur, Power BI bénéficie également d’une prochaine mise à jour, avec de nouvelles formes de visualisations graphiques. Tout d’abord du HTML5 partout, pour une version intégralement accessible par le navigateur. Cette nouvelle version s’aventure sur le terrain de Qlik et Tableau, en proposant du “Business Discovery”. Plus la peine de passer par la modélisation des données pour analyser l’information et créer un tableau de bord, l’ensemble peut être fait directement par l’utilisateur depuis ses données sources. Des sources de données qui d’ailleurs se multiplient : SSAS, SQL Server (sans recopie de données), OneDrive, Bing, Salesforce (depuis que les deux dirigeants s’adorent comme on a pu le constater à Dreamforce), Hootsuite, Marketo, ZenDesk, GitHub...
Cette nouvelle version de Power BI est déjà en test chez certains clients, et la version publique ne devrait pas tarder. Vous pouvez vous enregistrer pour la tester sur http://solutions.powerbi.com.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.