Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


ERAMET bâtit son nouveau portail décisionnel Groupe avec MicroStrategy


Rédigé par Communiqué de Microstrategy le 20 Décembre 2012

Plus de 150 dirigeants et professionnels métier d’ERAMET disposent quotidiennement de 80 tableaux de bord dynamiques pour mesurer la performance et piloter les activités du groupe industriel.



ERAMET, groupe minier et métallurgique français, a choisi MicroStrategy® Incorporated (Nasdaq : MSTR), éditeur mondial de logiciels de Business Intelligence (BI), pour construire sa plate-forme MicroStrategy BI comme socle de son nouveau portail décisionnel. Depuis début 2012, plus de 150 managers et responsables métier d’une dizaine de départements (Production, Finances, Stocks, Achats, Ventes, Marketing, RH…) basés soit au siège, soit dans les filiales, disposent au quotidien d’indicateurs opérationnels et financiers rafraîchis en temps réel pour mesurer la performance et piloter l’activité de leur entité.

ERAMET, groupe minier et métallurgique français créé en 1890, a connu un fort développement de ses activités. Comptant aujourd’hui 15 000 collaborateurs dans 20 pays, son activité s’articule autour de trois métiers : l’extraction de nickel dont il est 6ème producteur mondial (mines en Nouvelle Calédonie, usine de traitement au Havre), l’extraction de manganèse où il se classe 2ème producteur mondial de minerai de manganèse à haute teneur (mine au Gabon, usines de transformation aux Etats-Unis, en Chine et en Norvège), et les alliages (ERAMET est 2ème producteur mondial de pièces produites par matriçage de haute puissance pour l’aéronautique et les turbines à gaz).


Pour mieux apprécier la performance de ses différentes activités industrielles, ERAMET s’est doté d’un premier portail décisionnel en 2005 nommé ERALINK. Les évolutions du groupe au cours des 10 dernières années et l’émergence de nouveaux besoins de reporting au sein des directions métier ont nécessité sa refonte au début des années 2010.

« Le précédent portail était utilisé essentiellement par le top management et les directeurs de département, soit une quarantaine de personnes, avec une image très “corporate”. Les données étaient mises à jour manuellement quinze jours après leur alimentation et l’outil ne permettait pas de naviguer dans les données. Les rapports restaient majoritairement exploités sous forme imprimée. Et il n’était pas possible de les consulter en dehors des locaux de l’entreprise », se souvient François Debacque, Responsable des SI Corporate.

Le projet fut lancé courant 2010. Il a donné lieu à une enquête auprès des utilisateurs, toutes branches confondues, sur leurs attentes et leur retour d’expérience du portail ERALINK. Un appel d’offres a ensuite été conduit auprès d’éditeurs de technologies décisionnelles, le cahier des charges visant à pallier aux écueils identifiés (automatisation de la mise à jour des données, fonctionnalités, évolutivité, ergonomie, globalement pour une plus grande autonomie des utilisateurs …). Le choix d’ERAMET s’est porté sur la plate-forme de Business Intelligence MicroStrategy.

Sa puissance de calcul et sa richesse fonctionnelle ont été parmi les premiers points forts relevés par le comité projet d’ERAMET. ERAMET a aussi beaucoup apprécié l’ergonomie de la solution décisionnelle MicroStrategy, tant pour l’utilisateur métier final (rafraichissement des données en temps réel, navigation facile dans les tableaux de bord, possibilité de faire des copier-coller, intégration avec les outils bureautiques du marché, etc.) que pour l’administrateur système et les équipes informatiques internes en charge du projet (temps de mise en œuvre, intégration avec le SI groupe…).

« Dans sa réponse, MicroStrategy a également su anticiper les futurs usages du portail au sein du groupe, notamment en matière d’accès en mode déconnecté ou asynchrone aux tableaux de bord. Enfin, les équipes de MicroStrategy ont fait preuve d’une grande disponibilité, d’une très forte réactivité et d’une écoute attentive des besoins que nous exprimions », complète Gilles Gramond, Administrateur des systèmes de reporting d’ERAMET.

L’intégration de la plate-forme BI MicroStrategy a démarré au cours de l’été 2011. Le portail est entré en production 6 mois plus tard, en février 2012, auprès de 150 utilisateurs de tous les départements de l’entreprise (Production, Finance, Stocks, Achats, Ventes, Marketing, RH…), tant au siège que dans les filiales.

« Nous avons pu regrouper tous les indicateurs clés de l’entreprise au sein de 80 tableaux de bord. Nous pouvons ainsi piloter l’ensemble des fonctions de l’entreprise », se félicite Gilles Gramond. « Nous avons gagné en fiabilité et en rapidité ainsi qu’en transparence et en souplesse, puisque nous pouvons majoritairement prendre en charge l’évolution et la création d’états, sans recourir systématiquement à un prestataire externe ».

Les utilisateurs se sont très vite approprié la solution. Alors que seulement 1/3 des utilisateurs disposant d’un accès au précédent portail s’y connectaient, ils sont à ce jour plus de la moitié à utiliser régulièrement la solution MicroStrategy. Leurs retours sont déjà positifs :
- les données sont à jour, consolidées et fiables, incluant actuellement des graphiques et à terme des vidéos et des photos;
- les critères d’analyse disponibles sont faciles à manipuler ;
- il est aisé de naviguer dans les données ;
- il est possible d’exploiter ces données via les outils bureautiques du groupe ;
- le périmètre d’analyse peut être modifié simplement en cas d’évolution du groupe (création de nouvelles BUs, création de filiale, acquisition, etc.)
- et tout cela, sans être systématiquement connecté au réseau interne de l’entreprise comme cela peut être le cas pour certaines fonctions itinérantes devant se rendre sur certains sites distants du groupe en Asie ou en Afrique.

Fort de ces premiers retours d’expérience, ERAMET étudie d’ores et déjà des pistes d’évolution de son portail. Son accès pourrait être étendu à d’autres utilisateurs au sein du groupe, notamment aux filiales, afin de leur laisser plus d’autonomie dans le choix de leurs indicateurs et critères d’analyse. De nouveaux tableaux de bord de référence devraient également être proposés prochainement. Gilles Gramond contribue notamment à l’enrichissement du portail actuel à plusieurs niveaux : « Nous continuons de répondre aux demandes constantes d’évolution, tous domaines confondus, de nos clients internes. Parallèlement, nous travaillons à la mise en place de tableaux de bord locaux afin d’élargir l’utilisation de la solution à nos sites de production en leur apportant des outils de pilotage locaux. »

« Nous souhaitons proposer des fonctionnalités BI en libre-service afin que les utilisateurs aillent au-delà de l’utilisation de simples tableaux de bord pré formatés », complète François Debacque. ERAMET étudie enfin les fonctionnalités de la version mobile proposée par MicroStrategy, notamment pour les équipes de direction et les managers nomades. Des évolutions à venir qui restent donc à suivre…

« La solution MicroStrategy garantit au siège et aux filiales, de disposer au quotidien d’indicateurs opérationnels et financiers rafraîchis en temps réel pour mesurer la performance et piloter l’activité de leurs entités. Le projet qui a été développé démontre parfaitement les capacités techniques de la plate-forme MicroStrategy à répondre aux besoins fonctionnels des métiers dans des contextes de projets décisionnels d’envergure à l’échelle de toute l’entreprise. Nous remercions Eramet pour la confiance qu’il nous accorde », termine Jean-Pascal Ancelin Directeur Général MicroStrategy France.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.