Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Entrevue avec Jean Villedieu, co-fondateur de Linkurious


Rédigé par le 23 Avril 2015



Jean Villedieu, co-fondateur de Linkurious
Jean Villedieu, co-fondateur de Linkurious
Pourquoi avoir créé Linkorius ? Quelle est l'histoire de ce produit et de ses fondateurs ?
Sébastien Heymann le CEO de Linkurious a co-fondé Gephi, une solution open-source de visualisation de graphes il y a 8 ans. Gephi est maintenant utilisé largement à travers le monde (presque 1M de téléchargements pour la dernière version) par des data scientists. Aujourd'hui avec le besoin croissant des entreprises d'analyser les big data et l'émergence des bases de données de graphes, il y a un besoin pour d'outils simples qui permettent à n'importe quel utilisateur d'analyser des graphes de données.
C'est ce besoin que nous voulons combler en démocratisant la visualisation des graphes.
Linkurious a été fondé en 2012. Depuis, sans avoir recours à des investisseurs, nous nous développons grâce au soutien de nos clients. L'équipe comporte aujourd'hui 4 personnes.

Vous représentez les relations sous forme de graphs. Mais pour cela il fait avoir ses données stockées dans une base de données en graphs comme Neo4j. Ce qui est encore très rare dans les entreprises... n'est-ce pas un énorme frein pour le développement de Linkorius que de dépendre du développement de ces bases de données atypiques ?
Cyber-sécurité, lutte contre la fraude, recherche médicale : les problèmes big data les plus complexes sont insolubles avec les technologies relationnelles. Les bases de données de graphes sont en très forte croissance (http://db-engines.com/en/blog_post/43) car elles permettent de stocker et d'analyser des données complexes, connectées et volumineuses.
Pour les entreprises qui font face à ce genre de problèmes, utiliser des technologies comme Neo4j et Linkurious représente une opportunité de mieux exploiter leurs données.

Vous travaillez avec Neo4j, mais est-ce exclusif ? N'y a-t-il pas d'autres bases de données graphs intéressantes à connecter ?
Dans le futur nous souhaitons être compatible avec d'autres bases de données de graphes mais Neo4j est le leader.

A quelles entreprises et à quels départements s'adresse votre solution ?
Nos clients sont en majorité aux Etats-Unis. Il s'agit d'entreprises de haut technologie de taille moyenne ou de grands groupes de tous secteurs. Le point commun est qu'ils ont des données complexes et fortement connectées.
Nos utilisateurs sont aussi bien des départements de lutte anti-fraude, des responsables d'infrastructure IT, que des Knwoledge managers ou des scientifiques.

Mettre en place une base de données graphs est complexe, et peu à la portée des utilisateurs. N'est-ce pas encore là un frein à votre développement ?
Nous bénéficions de la forte croissance du marché des bases de données de graphes. Par ailleurs l'éco-système des graphes monte en maturité et il existe aujourd'hui des solutions et des intégrateurs capable d'accompagner les entreprises qui souhaitent mieux exploiter leurs graphes de données.

Linkurious est pour l'instant spécialisé dans la représentation des graphs. Est-ce amené à évoluer ? Et vers quelles formes de visualisations étendrez vous votre activité ?
Nous souhaitons devenir le spécialiste mondial de la visualisation de graphes. Contrairement aux solutions plus généralistes, nous sommes capables d'offrir une proposition de valeur unique pour ce qui concerne les graphes de données en rendant accessible la puissance des bases de données de graphes avec une interface simple à prendre en main et qui permet à n'importe quel utilisateur de répondre à des questions en analysant son graphe de données.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.