Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Essor du storytelling des données grâce à la nouvelle plateforme Web de Tableau Public ; forte de plus de 90 000 utilisateurs


Rédigé par Communiqué de Tableau le 12 Mars 2015

36 000 utilisateurs ont rejoint Tableau Public en 2014, parmi lesquels des journalistes émérites, des étudiants, des scientifiques et des aficionados des données



Avec plus de 36 000 nouveaux utilisateurs qui ont rejoint la plateforme pour publier un nombre inédit de visualisations, 2014 fut une année particulièrement importante pour Tableau Public. La plateforme gratuite de Tableau permet de créer, de partager et de découvrir en ligne des histoires créées à partir de données, et compte aujourd'hui plus de 90 000 utilisateurs, qui publient 4 500 visualisations chaque semaine. Une visualisation sur les cours de change et les taux d'intérêt nationaux, publiée dans un article du journal dominicain El Nacional, est devenue la première visualisation de Tableau Public à dépasser les 5 millions de vues.

Depuis le lancement de Tableau Public en 2010, les utilisateurs ont publié plus de 500 000 visualisations sur cette plateforme, dont près de la moitié rien qu'en 2014. Tableau Public représente désormais la communauté de référence pour les utilisateurs souhaitant créer et partager leurs visualisations de données. Depuis le lancement de cette plateforme, les utilisateurs ont publié des visualisations sur un large éventail de sujets, des élections politiques à la Coupe du monde de football, en passant par la conservation des ressources marines ou les controverses dues aux violences policières.

Le docteur Ramon Martinez, spécialiste des informations sanitaires à la Pan American Health Organization (PAHO), a suivi la propagation du virus Ebola en Afrique de l'Ouest grâce à Tableau Public. Son travail a notamment fait l'objet d'articles publiés dans Le Huffington Post et sur le site Mashable.

Il explique : « J'ai longtemps imaginé pouvoir utiliser les données pour sensibiliser la population aux risques sanitaires, pour établir un dialogue avec les professionnels de la santé et pour communiquer au public des messages importants sur la santé. Tableau Public est un outil qui permet de créer et de partager des visualisations de données et de présenter des faits de manière attrayante, et cette plateforme m'a permis de concrétiser mes idées. »

Nouvelle plateforme Web pour favoriser le partage et la découverte d'informations

Tableau Public a par ailleurs lancé une plateforme Web entièrement repensée, pour permettre aux utilisateurs de partager et de découvrir des histoires créées à l'aide de données. Ce site est actuellement disponible en version bêta à l'adresse public.tableau.com.

La nouvelle plateforme Web propose notamment les fonctionnalités suivantes.

· Nouvelles pages de profil : pages permettant aux utilisateurs de modifier et de gérer leurs visualisations, et de présenter leurs créations aux autres utilisateurs.
· Nouvelle barre d'outils pour les visualisations : chaque visualisation dispose d'une nouvelle barre d'outils, qui permet aux utilisateurs d'interagir avec les informations présentées et d'explorer une vue particulière. Les utilisateurs ont la possibilité de modifier, de télécharger, de parcourir ou de restaurer des vues, ou de les intégrer dans d'autres éléments.
· Nouvelles ressources et nouvelle galerie : une collection enrichie d'ensembles de données échantillons pour permettre aux utilisateurs de bien démarrer sur Tableau Public, et qui propose désormais des informations sur les notes globales des universités du Royaume-Uni, sur la popularité des chats et des chiens aux États-Unis, sur la prévalence de la tuberculose dans le monde, et bien plus encore. Le site propose par ailleurs une nouvelle galerie, qui présente un recueil des meilleures visualisations hébergées.

Grâce à sa nouvelle conception entièrement repensée, à sa nouvelle fonction de recherche, à l'amélioration de l'expérience de publication et aux cartes interrogeables, Tableau Public constitue la plateforme incontournable pour la publication en ligne d'histoires créées à partir de données.

Ben Jones, directeur de Tableau Public, explique : « Nous avons lancé Tableau Public dans l'optique de permettre aux utilisateurs de laisser parler leur génie créatif grâce à une nouvelle forme de storytelling. Nous considérons que les données sont un moyen efficace d'ouvrir un dialogue, qui stimulera à la fois des réponses émotionnelles et rationnelles. Nous disposons désormais de 90 000 utilisateurs, qui partagent leur vision du monde et nous permettent de mieux le comprendre. »

Tableau Public se compose d'un outil de création téléchargeable qui permet d'explorer et de visualiser les données, d'une plateforme Web destinée à héberger, partager et intégrer les visualisations interactives, ainsi que d'un programme d'apprentissage qui propose des formations à des centaines de milliers d'aficionados des données dans le monde.

Rendez-vous sur www.tableau.com/public pour en savoir plus sur les histoires créées à partir de données et pour télécharger Tableau Public.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.