Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


GEDIA Audit : un outil d’intelligence décisionnelle


Rédigé par TCI le 11 Juin 2007

… ou comment mettre fin à la génération de plus ou moins value de marge artificielle en gestion !



Les travaux de R&D de la Sté TCI mettent un terme définitif aux dérives constatées dans les processus de mise en convergence des flux physiques entrée/sortie avec les flux comptables grâce à la maîtrise des coûts historiques réels des stocks et des coûts de production.

* Constat

Les entreprises industrielles et commerciales sont toutes confrontées à une problématique très préoccupante : impossibilité de déterminer des marges commerciales exactes car la valorisation de leurs stocks et de leurs coûts de production sont approximatives, voire très souvent complètement fausses.

Les raisons en sont multiples : non respect de la chronologie des flux, stock informatique négatif, écart de prix entre réception de marchandises et contrôle factures, erreurs sur les coûts d’entrée, flux financiers non imputés ou mal imputés, utilisation de méthodes de valorisation ne reflétant pas la réalité des coûts comme la méthode des coûts standards ou du dernier prix d’achat (DPA), difficulté de maîtrise des écarts entre les coûts standards ou le DPA et les coûts réels …

* Résultat

Les systèmes d’information génèrent en permanence de la plus ou moins value de marge artificielle en gestion, créent ou détruisent de la valeur artificielle aux bilans et les rendent … faux, avec des impacts non mesurables :
• sur les marges sur ventes et la performance commerciale de l’entreprise,
• sur l’évaluation des actifs au bilan ( coût des stocks & dépréciations ),
• avec ( notamment ) un impact direct au niveau fiscal ( impôt société ) et au niveau social ( intéressement, participation des salariés et dividendes aux actionnaires ).

* La réponse : GEDIA Audit !

Intégrant des procédés brevetés, une analyse de l’ensemble des flux est effectuée ( achat, vente, production, stock ). Par rapport aux valeurs de référence déterminées en conformité avec les normes IAS2, les écarts d’audit sont détectés, leurs origines sont justifiées et expliquées selon une démarche à 2 niveaux :

1) dans le cadre d’une surveillance au jour le jour pour une surveillance préventive des risques potentiels avec détection ultra-rapide des anomalies,
2) dans le cadre d’un audit périodique pour la préparation des reportings et des situations comptables et financières.

GEDIA Audit n’est pas concurrent des outils de Business Intelligence ( B.I. ) du marché mais, bien au contraire, se positionne comme un outil complémentaire car différent.

Les différences ?

D’une part, GEDIA Audit est le seul outil qui prend en compte, pour l’évaluation de la performance des entreprises, la mise en convergence des flux logistiques avec les flux comptables grâce la maîtrise des coûts historiques réels des stocks et des coûts de production.

D’autre part, GEDIA Audit délivre une analyse "critique" des informations fournies par les bases de données flux entrée/sortie en rendant directement APPARENTS, LISIBLES et EXPLICABLES les dysfonctionnements survenus dans la valorisation des stocks et des marges commerciales. Toutes les restitutions - traduites par une centaine de vues, plusieurs centaines de requêtes - sont prêtes à l’emploi et très faciles d’usage par tous les acteurs concernés. Les données restituées par GEDIA Audit peuvent être exploitées par les outils de B.I. ou reprises dans les logiciels de gestion commerciale ou de gestion de production ( progiciels de gestion intégrée : PGI/ERP ).

Cette solution enrichit l’approche globale d’intelligence d’entreprise autour de 7 axes : (1) retour sur investissement rapide, (2) efficacité dans le management, (3) stratégie commerciale fiabilisée, (4) avantage concurrentiel, (5) maîtrise de la gouvernance, (6) maîtrise des facteurs risques, (7) maîtrise de la conformité.

GEDIA Audit répond aux nouvelles normes IAS2/IFRS révisées, à la Loi Sarbannes-Oxley ( SOX ) ainsi qu’aux exigences de la Loi sur la Sécurité Financière ( LSF ) dans le cadre des procédures d'audit interne.