Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Grâce à KXEN, Harte-Hanks enrichit ses données et offre plus d’informations à ses clients


Rédigé par Kxen le 28 Mars 2006

Harte-Hanks, premier fournisseur mondial de produits et services de bases de données pour les entreprises informatiques et télécoms a choisi KXEN, éditeur international de logiciels d’analyse prédictive et de datamining pour mettre en place un nouveau produit visant à valoriser ses bases de données et faire bénéficier, in fine, les entreprises d’une connaissance clients plus riche.




Son produit phare, la Base de Données Technologique CI™, recense toutes les informations relatives aux parcs informatiques installés, aux projets technologiques en cours et aux décisionnaires clés de plus de 150 000 sites répartis dans 20 pays d’Europe. Les entreprises sont renseignées par l’intermédiaire de 300 champs d’informations. Environ 15% de ces champs concernent des données économiques et démographiques, les 85% restant étant dédiés à l’informatique. A ce jour, la Base de Données Technologique CI contient quelque 600 000 contacts et environ 4 millions de lignes d’enregistrement pour la partie informatique.



Souhaitant enrichir ses bases de données sur le marché européen des petites et moyennes entreprises, Harte-Hanks s’est heurté à un problème de taille. En effet, ce marché se composant d’environ 15 millions d’entreprises, le recensement des données relatives à l’ensemble de ces entreprises constituait un travail trop volumineux pour être uniquement géré par son centre d’appel existant.



Pour déployer sa stratégie sur le marché des PME, Harte-Hanks a donc créé un nouveau produit appelé CI Predict. Décliné dans un premier temps pour le marché allemand, celui-ci utilise KXEN pour déduire de nouvelles informations issues de la comparaison entre sa propre base constituée de 20 000 enregistrements et celle fournie par un partenaire allemand institutionnel dont la base contient 2 millions d’enregistrements.



Le premier modèle d’analyse conçu avec KXEN a mis à jour les 5 variables les plus importantes pour le marché des petites et moyennes entreprises (nombre de PC, nombre de laptops, nombre d’imprimantes, budget informatique et budget Télécom). Grâce à ces 5 variables, le modèle KXEN a déterminé que 500 000 PME parmi les 2 millions pouvaient être proposées aux clients de Harte-Hanks. .



« Grâce à la technologie d’extraction de données de KXEN, nous avons bénéficié d’informations plus précises, plus récentes et plus facilement utilisables », souligne Didier Andrieu , Directeur Général de Harte-Hanks.



Grâce à une utilisation systématique de KXEN, Harte-Hanks possède aujourd’hui 800 000 enregistrements sur le marché allemand, contre 20 000 avant la création de CI Predict, soit 40 fois plus de données bénéficiant d’une fiabilité, d’une qualité et d’une robustesse optimales.



« KXEN est l’outil qui nous a permis de matérialiser l’intelligence qui était présente dans nos bases de données », poursuit Didier Andrieu. « Nous estimons que nous disposons du meilleur outil de modélisation, outil qui nous permet d’enrichir nos offres commerciales et de créer encore plus de valeur ajoutée pour nos clients. »



Harte-Hanks et son partenaire allemand enrichissent au quotidien leurs bases de données respectives, via les modèles créés avec KXEN. L’éditeur souhaite désormais appliquer cette approche d’association des données à l’Angleterre puis aux autres pays sur lesquels il est implanté. D’ici trois ans, son offre CI Predict devrait représenter plus de 20 % de son chiffre d’affaires en Europe.



Harte-Hanks envisage également d’exploiter KXEN pour compléter les champs non renseignés de ses bases. En s’appuyant sur les informations existantes et en établissant des profils d’entreprise, l’outil pourra en effet extrapoler sur les « blancs », afin de disposer d’un maximum d’informations sur l’ensemble des entreprises recensées.



« Aujourd’hui, la qualité et la pertinence des données utilisées revêtent une importance de plus en plus critique pour les entreprises commerciales », analyse Roger Haddad, CEO de KXEN. « Le cas de Harte-Hanks est une excellente illustration de cette tendance, puisque la société a su valoriser de façon significative les fichiers vendus à ses clients, ce, grâce à KXEN. »