Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


HYPERION CONFIRME SA POSITION DE LEADER EN VALEUR DES APPLICATIONS ANALYTIQUES FINANCIERES ET DE BUSINESS PERFORMANCE MANAGEMENT EN 2004


Rédigé par Hyperion le 27 Septembre 2005



Hyperion (Nasdaq : HYSL), a été nommé, par IDC, leader en valeur du marché des applications d'analyses financières et de Business Performance Management. Le cabinet d'étude et de conseil mondialement connu reconnaît la prépondérance d'Hyperion sur son marché avec une part de plus de 20,7% des ventes de licences et de contrat de maintenance réalisées durant l'année calendaire 2004. La part de marché d'Hyperion est plus du double de celle de son concurrent le plus proche qui ne contrôle que 8,5% du marché1. Hyperion occupe, sans interruption, la première place de ce marché depuis 1999.

IDC définit les applications de Business Performance Management et d'analyses financières comme étant des applications trans-sectorielles et trans-fonctionnelles dont l'objectif principal est de mesurer, analyser et optimiser les performances métiers et les processus d'analyses financières.
Le marché des applications BPM a dépassé en 2004, les prévisions d'IDC en atteignant 1,4 milliard de $. Il devrait poursuivre une croissance annuelle composée de 11,3% jusqu'en 2009 (croissance prenant en compte tous les segments du marché du BPM).

IDC considère de plus le rapprochement des stratégies de BPM et de Business Intelligence comme étant l'un des facteurs majeurs de croissance compte tenu du souhait des grandes entreprises de disposer d'une visibilité complète sur leurs performances.

« Cette étude confirme qu'Hyperion est la solution préférée des clients qui cherchent à disposer de la meilleure visibilité possible sur leurs performances, » a déclaré Rich Clayton, Vice Président Product Marketing, Hyperion. « L'association de nos applications leaders sur ce marché et de logiciels de reporting très répandus est un avantage considérable pour nos clients. Leur mise en oeuvre conjointe permet de vraiment gérer le BPM. »

Durant l'été, Hyperion a annoncé que plus de 1 000 clients ont adopté l'application Hyperion Planning pour bénéficier des avantages de la planification, de la gestion budgétaire et des prévisions glissantes.
Hyperion Financial Management fait également partie des applications favorites des entreprises.

« La plupart des organisations qui considèrent sérieusement le BPM ont retenu les applications Hyperion dans leurs short lists, » a commenté Kathleen Wilhide, IDC research director, Corporate Compliance and Business Performance Management Applications. « Le focus d'Hyperion sur la rentabilité est aussi un facteur important pour la société dans la mesure où c'est un élément essentiel du reporting à destination des équipes de direction qui est actuellement l'un des sujets importants dans la plupart des entreprises et devient l'un des principaux piliers de la mise en oeuvre du BPM. »

1 - "Worldwide Financial and Business Performance Management Analytic Applications 2005-2009 Forecast Update and 2004 Vendor Shares: July 2005"




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.