Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


IBM aligne les mots-clefs "2011" à Las Vegas


Rédigé par le 25 Octobre 2011

Réunis à Las Vegas pour la grand-messe annuelle de la gestion de l'information selon IBM, les clients de l'éditeur ont eu droit pendant la session plénière d'ouverture à une bonne piqure de rappel sur les thèmes clefs de 2011. Sans même y avoir assisté, vous pouvez deviner qu'il sera question de Busines Analytics, de cloud computing, de Big Data, de Hadoop et certainement de mobilité. What else?



IBM aligne les mots-clefs "2011" à Las Vegas
Chaque éditeur réunissant à Las Vegas ou ailleurs ses clients et partenaires sur la période septembre-octobre, en s'appuyant sur les thèmes propulsés par les analystes, eux-mêmes acquis à la cause (pour ne pas dire plus) des éditeurs sus-nommés, il devient rare de découvrir lors de ces conférences de réelles innovations. Ce sont plutôt des conférences indépendantes comme Strata qui permettent de tester de nouvelles idées.

A la conférence IBM, qui se décline cette année en Business Analytics Forum, il est donc forcément question de la traduction de ces grandes tendances en produits directement utilisables par le client. L'offre IBM, essentiellement issue de rachats, est d'ailleurs tellement vaste qu'un seul produit ne peut concentrer l'ensemble des annonces. IBM a donc du faire le grand écart pour "mettre les données au travail" et donner un accès mobile à de gros volumes de données stockées dans le nuage.

Première annonce, une application iPad, téléchargeable directement sur iTunes. Il s'agit d'une évolution de IBM Cognos Mobile.
En ce qui concerne les gros volumes de données, IBM rappelle que 90 % de l'information numérique mondiale ont été créés ces deux dernières années. Assez logiquement cette croissance dépasse les capacités des utilisateurs. Dans une étude réalisée en 2010 par IBM et le MIT, 60 % des personnes interrogées avouent disposer de plus de données qu'elles ne sont capables d'en analyser. Et 71 % des directeurs marketing avouent dans une autre étude IBM que leurs organisations ne sont pas préparées à cette explosion des volumes de données.
IBM a une solution, elle s'appelle IBM InfoSphere BigInsights on the IBM SmartCloud Enterprise… Appelons-là BigInsights… Elle analyse les données structurées et non structurées, fonctionne sur plateforme Hadoop, et peut être déployée sur un cloud privé, public ou hybride. IBM revendique une mise en place de la version entreprise de BigInsights en trente minutes et annonce un tarif, certainement partiel, de 0,60 dollars/heure et par cluster. Une version basique est disponible gratuitement et IBM ouvre une université en ligne dédiée au big data : BigDataUniversity.com. Plus de 8000 "étudiants" se seraient déjà enregistrés, essentiellement en provenance de pays émergents.

Et pour répondre à la problématique des volumes de données trop importants pour être analysés manuellement, IBM fait évoluer SPSS. La version 20.0 propose une nouvelle dimension géographique. Reliée à de la cartographie, ces données géolocalisées peuvent être représentées, analysées et prédites à partir des cartes. La solution permet également de représenter des données géospatiales extraites de ESRI.

Busines Analytics, cloud computing, Big Data, Hadoop, mobilité… le compte y est. Nothing else!
Ah si, j'allais oublier, une pincée de MDM. IBM annonce InfoSphere Master Data Management 10 pour référencer toutes ces données et tenter de conserver un peu de cohérence dans un système d'information qui doit donner du fil à retordre aux informaticiens qui le regardent grandir et tentent d'en conserver la maitrise.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.