Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


IBM prépare une offre analytique graphique autour de Cognos TM/1


Rédigé par le 30 Juin 2011

Ca bouge chez IBM dans le domaine de l’analyse visuelle des données. Un produit est en préparation autour de TM/1 et plusieurs laboratoires internes s’apprêtent à dévoiler de nouvelles offres.



A l’occasion d’une réunion d’analystes organisée à Ottawa début juin (à laquelle il ne nous a malheureusement pas été proposé d’assister, IBM considérant sans doute la France comme quantité négligeable dans le paysage mondial de la BI… message personnel ☺), IBM a dévoilé quelques orientations dans le développement de nouvelles solutions d’analyse visuelle et de navigation graphique dans les données. Cet article reste au conditionnel, n’ayant pu par moi-même valider les informations qui m’ont été transmises par des collègues analystes américains présents à cette réunion.

S’appuyant depuis le rachat de Cognos sur la suite du même nom et sur TM/1, IBM n’a pour le moment pas fait d’annonce majeure dans le domaine de l’analyse visuelle. Ce marché dont les principaux acteurs sont Spotfire, Tableau et QlikView, commence à intéresser les grands acteurs historiques. Microstrategy vient par exemple d’annoncer Visual Insights parfaitement en phase avec sa stratégie mobile.

C’est autour de TM/1, logiciel d’analyse de données fonctionnant en mémoire (un précurseur en la matière et le premier à avoir démontré cette technologie) que devrait être construite la nouvelle offre IBM. Un logiciel d’analyse, de représentation et de navigation graphique dans les données s’appuiera sur la base TM/1 pour proposer à l’utilisateur de naviguer dans ses données. Cette solution devrait être disponible de manière autonome pour répondre aux demandes nouvelles des utilisateurs qui souhaitent contourner les projets BI classiques ; mais également intégré à la suite Cognos BI. Ainsi IBM proposerait une solution à la fois conforme à la démarche DSI d’un système d’information décisionnel cohérent ; mais également à celle des utilisateurs qui contournent de plus en plus le SI décisionnel maison pour développer leurs petites applications ponctuelles, plus réactives et moins couteuses, qui ont fait le succès d’un éditeur comme QlikView. « Si nous attendions après la DSI pour innover, nous en serions encore à jouer avec un Commodore », s’est exclamé John Lucas, directeur des opérations du zoo de Cincinnati, et client IBM qui partageait son expérience lors de cette réunion.

En parallèle, deux axes de recherche méritent que l’on y porte attention : Elixir et ManyEyes.

Elixir propose des tableaux de bord graphiques en flash

Visualisation interactive réalisée avec Elixir
Visualisation interactive réalisée avec Elixir
Elixir est une solution de création de tableaux de bord graphiques réalisée par Ilog (racheté par IBM). Ce n’est pas ici que l’on s’attendrait à trouver des composants BI, et c’est sans doute une des difficultés pour IBM, identifier et mettre en cohérence sans redondance les projets en cours de développement chez les nombreuses sociétés rachetées. Elixir est donc un outil de développement en Adobe Flex (donc générant du Flash), similaire à ce que l’on connaît chez Business Objects Xcelsius par exemple. Inadapté à l’environnement iPad/iPhone pour cause de guerre Flash entre Apple et Adobe, la version 3.0 de Elixir vient de sortir en Beta. Cette nouvelle version s’appuie sur la version 4 de Flex et intègre de nouveaux composants ligne du temps, diagrammes, jauges et cartes, compatibles MXML (dérivé du langage XML adapté à la représentation graphique). Principal défaut de ce parti-pris technologique, la plate-forme propriétaire Flash, alors que même Adobe semble (avec son futur logiciel Edge) s’intéresser de près à HTML5, et l’incompatibilité avec l’iPad/iPhone qui, quoiqu’on puisse en penser, se développe fortement dans les entreprises.

Apprenez par l’exemple avec Many Eyes

Quelques représentations graphiques du site Many Eyes
Quelques représentations graphiques du site Many Eyes
J’ai découvert le laboratoire Many Eyes grâce à Claude-Henri Meledo, fondateur de Aldecis et un des grands spécialistes français de la visualisation de données. Many Eyes dépend pour son déploiement de la division Cognos chez IBM. Many Eyes est un des projets de l’IBM Visual Communication Lab (http://thevcl.com/. Ce laboratoire développe des projets de recherche qui ne sont pas toujours transformés en produits. En ce moment, à découvrir sur leur site, un projet de navigation dans les textes de lois votées par le parlement américain (Many Bills) et un projet de visualisation de l’information du réseau social de l’entreprise (SaNDVis).

Dans Many Eyes, encore une fois, la plateforme Flash est utilisée (on regrette vraiment que HTML5 ne soit pas encore plus fréquemment mis en avant). Mais c’est l’aspect éducatif du site qui est le plus intéressant. Il s’agit d’une solution hébergée par IBM qui permet à chacun de télécharger ses propres jeux de données et d’en demander la représentation graphique. Des dizaines de types de graphiques sont disponibles ; vous pouvez ainsi comparer les rendus et sélectionner la forme graphique qui vous semble la mieux adaptée à l’histoire que vous souhaitez raconter avec vos données. Vous pouvez partager avec les autres internautes vos graphiques et recueillir leurs commentaires. Le site reste un projet de recherche, il n’a pas vocation à répondre à des besoins professionnels, mais il est un outil d’auto-apprentissage et de test très intéressant.

Ca bouge donc pas mal en matière de visualisation de données chez IBM. Personne ne conteste la capacité du géant de l’informatique professionnelle à découvrir de nouveaux outils et techniques, mais il faut ensuite leur trouver une place dans le portefeuille applicatif de l’éditeur et passer à la phase d’industrialisation. Tout cela avant que de jeunes pousses plus agiles ne travaillent dans la même direction.




Commentaires

1.Posté par Michel Karma le 04/07/2011 17:49
Le fait que certains utilisateurs préfèrent des solutions innovantes et souvent plus légères que celles proposées par la DSI en matière de BI, ne date pas d'aujourd'hui. C'est même l'ancêtre des tableurs Visicalc, combiné à l'Apple2, l'un des premiers micro-ordinateurs, qui a permis à la BI de commencer à se développer dans les entreprises ! Quant à TM/1, ayant introduit ce logiciel en France pour la première fois dès 1996, je peux confirmer que TM/1 reste un excellent produit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.