Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


ILOG fait appel à Partake Consulting pour l’optimisation de son système de gestion financière et de consolidation statutaire


Rédigé par Partake Consulting le 18 Mai 2005



Premier éditeur mondial de BRMS (Business Rules Management Systems), ILOG développe des composants logiciels d’entreprise et de services associés, pour la gestion de règles métier, l’optimisation et la visualisation.

ILOG emploie aujourd’hui plus de 600 personnes dans le monde et dispose d’une base installée de 2000 clients.

Du fait de sa double cotation au NASDAQ et à Eurolist, la société a été contraint d’adapter sa communication financière et donc de mettre en place un système de gestion financière et de consolidation performants (dans plusieurs référentiels et devises), similaires à ceux des grands groupes.

Par ailleurs, l’obligation des entreprises cotées de se conformer aux nouvelles normes internationales IFRS a conduit au démarrage d’un chantier d’envergure à forte teneur stratégique, organisationnelle, financière mais aussi informatique.

Il s’agissait à terme pour ILOG de mettre en place un système de gestion et de consolidation solide au sein de l’entreprise, afin de gagner en flexibilité et donc de satisfaire les toutes dernières évolutions réglementaires.

La société ILOG fait ainsi appel fin 2004 à la société de conseil Partake Consulting pour l’installation d’un système de consolidation multicritères, répondant à la fois aux nouvelles normes règlementaires IFRS et à ses obligations liées à sa double cotation.

En partenariat avec Partake Consulting, la solution Hyperion Financial Management associée à UpStream Weblink est privilégiée en remplacement de la solution Enterprise du même éditeur, devenue obsolète en raison des évolutions règlementaires, et solution ne permettant pas la production des différents sets de consolidation requis.

« Nous souhaitions avant tout continuer de faire communiquer notre logiciel de contrôle de gestion Essbase d’Hyperion, plaque tournante de notre architecture financière, avec le logiciel de consolidation Hyperion Financial Management, reconnu comme l’un des logiciels les plus performants » précise Simon Abbou, Contrôleur Financier chez ILOG.



Partake Consulting avait, en effet, dès 2000, déjà participé au projet de mise en place d’un système de contrôle de gestion, et de suivi et d’analyse du chiffre d’affaire du groupe ILOG, avec la solution Hyperion Essbase.

En 2003, ILOG avait de nouveau fait appel à Partake Consulting afin de permettre la mise à disposition du management de l’intégralité des données issues de la consolidation et du système de gestion. L’outil de reporting dynaSight de l’éditeur arcplan, distribué par la société conseil, avait alors pour but de se connecter sur toutes les bases de données utilisées en interne pour restituer l’information financière sous forme de tableaux de bord et de rapports d’analyse.

« Après une phase de mise en place des outils dynaSight et Essbase, nous attaquons aujourd’hui un gros chantier de mise à jour de ces outils avec l’aide de consultants Partake, afin d’intégrer au mieux ces outils à notre nouveau système de consolidation récemment acquis. Nous sommes très satisfaits de la qualité des prestations de Partake Consulting qui a toujours su nous conseiller dans nos choix stratégiques ; c’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers eux pour continuer cette collaboration. », conclut Simon Abbou.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.