Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Informatica annonce le rachat d’Itemfield


Rédigé par Informatica le 14 Décembre 2006

Grâce à cette acquisition, Informatica enrichit sa plate-forme d’intégration de données et permet un accès quasi universel aux données non-structurées et semi-structurées



Informatica Corporation (NASDAQ : INFA), premier fournisseur mondial de solutions d’intégration et de qualité de données, a annoncé son intention d’acquérir Itemfield, éditeur d’une technologie de transformation de données innovante permettant un accès quasi universel aux données non-structurées et semi-structurées. L’année dernière, en tant que partenaire OEM, Informatica avait incorporé, la solution logicielle d’Itemfield sous forme d’option, dans son produit phare, la plate-forme d’intégration de données PowerCenter. Des clients communs utilisent déjà avec succès, cette plate-forme unifiée, pour accéder à leurs données non-structurées et semi-structurées, et les intégrer dans des applications, tant en mode batch qu’en temps réel.

Informatica va acquérir la totalité des actions d’Itemfield, société non-cotée, dans le cadre d’une transaction en cash évaluée à environ 55 millions de dollars. L’acquisition sera comptabilisée selon la méthode dite du coût d’achat (« purchase method of accounting »). L’opération doit préalablement être approuvée par le conseil d’administration de chaque société et est assujettie à l’obtention de l’accord des autorités de contrôle et autres conditions habituelles.

« L’association d’Informatica et d’Itemfield va se traduire par la mise à disposition de la plate-forme d’intégration de données la plus complète du marché qui offrira un accès quasi universel aux données structurées, semi-structurées et non-structurées » a déclaré Sohaib Abbasi, Président et CEO d’Informatica. « Grâce à cette acquisition stratégique, Informatica va pouvoir proposer des fonctionnalités supplémentaires et uniques pour l’échange de données inter-entreprises. Ensemble, nous allons créer un produit très différenciateur qui contribuera à renforcer le leadership d’Informatica sur le marché de l’intégration de données d’entreprise ».

Plus de 80 % de données non-structurées en entreprise
Les données non-structurées incluent les contenus créés à l’aide de logiciels bureautiques et d’outils de productivité comme Microsoft Office et Adobe Acrobat. On estime que plus de 80 % des données d’entreprise se présentent sous une large gamme de formats non-structurés tels que les documents Microsoft Word et Excel et les fichiers Adobe PDF.

Les données semi-structurées liées à des secteurs spécifiques
Les données semi-structurées recouvrent une grande diversité de normes d’échanges de données basées sur XML, et spécifiques à des secteurs d’activité, tels que le format SWIFT utilisé par les organismes financiers pour les transferts de fonds, et la norme HL7 utilisée par les établissements de santé pour l’enregistrement des données cliniques des patients. Ces formats d’échanges de données semi-structurées facilitent la communication et la collaboration entre les entreprises.

Un accès étendu aux données grâce à la technologie d’Itemfield
En reconnaissant et en prenant en charge le format des contenus non-structurés et semi-structurés, la technologie unique d’Itemfield permet l’intégration de ces sources de données avec toutes les sources classiques de données structurées. Cette technologie innovante a été saluée par le marché et a notamment valu à Itemfield de figurer en 2006 dans le classement des « Cool Data Integration Vendors » établi par Gartner.

Déjà plus de 150 clients communs
Plus de 150 clients utilisent Itemfield pour l’accès et l’intégration de leurs données non-structurées et semi-structurées. Parmi ces clients figurent American Airlines, la banque Natexis et le leader des services informatiques de santé, McKesson. L’association d’Informatica et d’Itemfield permettra aux clients d’intégrer toutes leurs données à moindre coût, et d’échanger facilement tous types de données avec leurs partenaires.

Accès quasi universel aux données non-structurées

Itemfield permet un accès quasi universel aux données non-structurées et semi-structurées sans nécessiter de développement ni de codage spécifique. Itemfield comprend un support intégré pour les données non-structurées aux formats Microsoft Excel, Word et PowerPoint, Adobe Acrobat, Postscript, PCL, SUN StarOffice, AFP et HTML. Grâce à la combinaison de PowerCenter et de la technologie Itemfield, les clients d’Informatica pourront automatiser l’intégralité du cycle d’intégration de données pour accéder, découvrir, nettoyer et intégrer toutes leurs données, qu’elles soient non-structurées, semi-structurées et/ou structurées.

Échanges de données B2B ou inter-entreprises

Dans l’environnement économique actuel, les entreprises doivent pouvoir échanger facilement des données avec leurs clients, leurs fournisseurs et leurs partenaires. Pour faciliter ces échanges de données, les instances de normalisation de chaque secteur ont défini des formats de données spécifiques, par exemple SWIFT, NACHA, ACORD, RosettaNet, HIPAA et HL7. L’échange efficace de données entre les entreprises nécessite une prise en charge souple des multiples versions et variantes de ces formats de données. Basé sur une technologie unique de meta-parser, Itemfield fournit un environnement adaptable répondant à ces exigences.

Intégration, calendrier et disponibilité

« Nous sommes heureux et impatients que nos deux sociétés s’associent pour offrir aux clients une plate-forme d’intégration de données complète grâce à l’intégration de la technologie innovante d’accès aux contenus non-structurés et semi-structurés d’Itemfield avec la plate-forme d’Informatica, leader reconnu du marché » a déclaré Sam Somech, CEO d’Itemfield. « L’accès aux données non-structurées répond à une attente clé des clients en leur permettant d’obtenir une vue exhaustive sur leurs informations comme l’exige leurs impératifs métiers. En apportant cette dimension, nous renforçons le leadership d’Informatica sur le marché de l’intégration de données ».

La technologie de transformation de données non-structurées et semi-structurées d’Idemfield est d’ores et déjà intégrée avec PowerCenter. Informatica continuera à offrir cette technologie pour permettre l’intégration des données non-structurées et semi-structurées avec les données structurées. Informatica a tenu une conférence téléphonique le 27 novembre dernier sur l’acquisition d’Itemfield. L’enregistrement de cette conférence (en anglais) est disponible sur le site http://www.informatica.com/investor.





Commentaires

1.Posté par Nicolas le 11/01/2007 01:28
Pourquoi ne jamais mentionner le vértiable leader du marché de l'intégration: IBM Informarion Server, qui dépasse de loin Informatica en termes d'intégration de ses fonctionnalités et, plus largement, en part de marché?

2.Posté par Philippe Nieuwbourg le 11/01/2007 06:32
Nicolas,
Votre commentaire est un peu "fort de café" !
Tout d'abord parce que vous travaillez chez IBM, et que votre commentaire manque donc totalement d'objectivité !
Et surtout parce que votre commentaire, une fois connu le fait que vous travailliez chez IBM, est une caricature des raisons pour lesquelles IBM a tant de mal à faire savoir à l'extérieur sa position.
Leader en part de marché dans l'alimentation... il n'y a bien que chez IBM qu'on peut encore le croire ! Tout dépend de ce que l'on met dans les chiffres, et avec des produits aussi vastes que Websphere, ce n'est pas compliqué d'être leader si on mélange tout !
Et puis surtout IBM communique sans doute très bien en interne, mais se révèle totalement nul en externe. Un seul exemple : Ascential.
Cette société communiquait régulièrement sur ses produits, ses clients, ses actions.. jusqu'à son rachat. Depuis, silence radio ou presque. IBM dissout ses acquisitions et les rend muettes.
Voilà pourquoi on ne parle pas suffisament d'IBM ! Faites passer le message à vos responsables marketing et communication, s'il y en a encore chez IBM !

3.Posté par Stefan le 11/01/2007 15:44
Bonjour ,

M. Nicolas , je ne sais pas d'ou vous tenez vos informations mais elles sont fausses , que ce soit volontaire ou involontaire...et d'après la quasi totalité des études de marché dispo pour l'année 2006. Mon expérience sur le marché intégration me montre également une armée de projets Informatica , c'est vrai qu'IBM occupe la 2e place , mais ils sont assez loin derrière.

Par ailleurs , perso j'aime davantage Informatica , qui a su développer une interface beaucoup plus ergonomique et souple et des fonctionnalités plus sympa que la concurrence , tout en gardant un niveau de performance très correct.

De plus , l'avenir de l'integration est bien dans les données non structurées à mon avis , donc au lieu de vous livrer à des critiques de la concurrence , vous feriez mieux d'améliorer vos solutions pour tenir la route et faire parler les faits au lieu de paroles dans le vent...

A bon entendeur