Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Informatica annonce un chiffre d’affaires et un bénéfice par action records pour le quatrième trimestre 2011


Rédigé par Communiqué de Informatica le 30 Janvier 2012

Chiffre d’affaires en hausse de 21 % et résultat d’exploitation GAAP en hausse de 36 % sur l’exercice 2011

· Chiffre d’affaires record au 4ème trimestre : 227,1 millions de dollars, en hausse de 15 %

· Chiffre d’affaires annuel record de 783,8 millions de dollars, en hausse de 21 %,

· Ventes de licences records au 4ème trimestre : 112,1 millions de dollars, en hausse de 12 %

· Ventes delicences records en 2011 : 353,7 millions de dollars, en hausse de 20 %

· Bénéfice record par action diluée au 4ème trimestre : 0,38 $ (base GAAP) et 0,47 $ (non-GAAP)

· Record de produits constatés d’avance : 214,6 millions

· Signature de 128 contrats supérieurs à 300 000 dollars et 22 supérieurs à 1 million



Informatica Corporation (NASDAQ: INFA), leader mondial des fournisseurs indépendants de solutions d’intégration de données, a annoncé ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et la totalité de l’exercice clos le 31 décembre 2011.

« Notre mission unique, notre stratégie de croissance ciblée, la clarté de notre vision et la discipline opérationnelle de notre équipe nous valent depuis sept ans des résultats records » adéclaré Sohaib Abbasi, Chairman & CEO d’Informatica. « Grâce au rôle de plus en plus critique et de plus en plus étendu de notre plate-forme d’intégration de données et aux opportunités liées aux tendances séculaires que sont le Cloud Computing et le Big Data, Informatica est bien armé pour réaliser ses objectifs de croissance à long terme. »

Principaux éléments financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2011
Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2011 s’élève à 227,1 millions de dollars, en hausse de 15 % par rapport aux 198 millions enregistrés au quatrième trimestre 2010. Le chiffre d’affaires généré ce trimestre par les ventes de licences est de 112,1 millions de dollars, en progression de 12 % par rapport aux 100,2 millions du quatrième trimestre 2010.

Calculé selon les principes comptables généralement reconnus aux États-Unis (normes US GAAP), le résultat d’exploitation du quatrième trimestre 2011 s’établit à 59,4 millions de dollars, soit une hausse de 21% par rapport aux 49,1 millions enregistrés au quatrième trimestre 2010. Sur une base US GAAP, le résultat net du quatrième trimestre 2011 s’établit à 42,4 millions de dollars, en hausse de 23% par rapport aux 34,6 millions duquatrième trimestre 2010. Sur cette même base, le bénéfice par action diluéeest de 0,38 $ pour le trimestre, contre 0,32 $ au quatrième trimestre 2010,soit une progression de 19%.

Sur une base non-GAAP, le résultat d’exploitation du quatrième trimestre 2011 s’établit à 74,5 millions de dollars, soit une hausse de 23 % par rapport aux 60,8 millions enregistrés au quatrième trimestre 2010. Sur une base non-GAAP, le résultat net du quatrième trimestre 2011 est de 53,2 millions de dollars, en hausse de 24 % par rapport aux 43 millions du quatrième trimestre 2010. Sur cette même base, le bénéfice par action diluée est de 0,47 $ pour le trimestre, contre 0,39 $ au quatrième trimestre 2010, soit une progression de 19 %. Le résultat d’exploitation et le résultat net non-GAAP excluent les charges et crédits d’impôts relatifs aux amortissements d’actifs immatériels et technologies acquises, les restructurations immobilières, les acquisitions et autres dépenses, les bénéfices tirés des investissements et les rémunérations en actions. Un tableau de rapprochement entre les résultats aux normes GAAP et les résultats non-GAAP est disponible dans la version originale du présent communiqué de presse.

Pour l’exercice annuel clos le 31 décembre 2011, le chiffre d’affaires s’élève à 783,8 millions de dollars, en hausse de 21 % par rapport aux 650,1 millions enregistrés en 2010. Le chiffre d’affaires généré en 2011 par les ventes de licences est de 353,7 millions de dollars, en progression de 20 % par rapport aux 295,1 millions de 2010. Sur une base US GAAP, le résultat net de l’exercice 2011 s’établit à 117,5 millions de dollars, en hausse de 36 % par rapport aux 86,3 millions de 2010 ; le bénéfice par action diluée est de 1,05 $ pour l’exercice 2011, contre 1,13 $ en 2010, soit une progression de 27 %. Sur une base non-GAAP, le résultat net de l’exercice 2011 s’établit à 159,9 millions de dollars, en hausse de 34 % par rapport aux 119,2 millions de 2010 ; le bénéfice par action diluée est de 1,43 $ pour 2011, contre 1,13 $ en 2010, soit une progression de 27%. Pour les exercices annuels clos les 31 décembre 2011 et 31 décembre 2010, le bénéfice par action diluée est calculé sur une base « si converti », prenant en compte la réintégration d’intérêts et d’amortissement des coûts d’émission de titres convertibles, net d’impôts sur le bénéfice, à hauteur de 0,8 millions en 2011 et de 3,8 millions en 2010. La réintégration des 0,8 million de dollars pour l’exercice clos le 31 décembre 2011 correspond à l’amortissement des coûts d’émission de titres convertibles jusqu’à leur date d’échéance, le 18 mars 2011.

Faits et évènements majeurs depuis octobre 2010
Renouvellement de contrats avec 455 clients. Les clients continuent à maximiser l’utilisation des solutions Informatica et poursuivent leurs investissements. Ces renouvellements de commandes concernent, entre autres, Deutsche Börse Systems, eHarmony, ICON Clinical Research, Kellogg Brown & Root, NEC Corporation, US Airways et Vale S.A.[1]
Acquisition de 107 nouveaux clients. La base installée d’Informatica a atteint ce trimestre 4 633 clients. Parmi les nouveaux clients : Auxilium Pharmaceuticals, Fiat Automoveis, Gilead Sciences, Group Nacional Provincial S.A.B., Liquor Marketing Group, RE/MAX, University of Sydney et W&W Informatik.[2]
Informatica reconnu en tant que leader des outils d’intégration de données. Le Magic Quadrant 2011 de Gartner sur les outils d’intégration de données place Informatica dans la catégorie des « Leaders ». Pour Gartner, « les leaders du marché de l’intégration de données sont des acteurs reconnus qui font converger des outils à vocation unique au sein d’offres supportant plusieurs types de distribution des données. Ces fournisseurs sont bien placés dans les domaines les plus traditionnels de l’intégration de données. Ils proposent également de nouveaux modèles et fournissent des fonctionnalités qui permettent de créer des services de données dans les contextes de SOA. Les leaders ont acquis une influence considérable et l’on trouve facilement sur le marché des professionnels confirmés formés à leurs outils. Ils définissent en grande partie les tendances du marché grâce à l’identification de nouvelles fonctionnalités dans leurs produits et en identifiant les nouvelles problématiques d’entreprise où les outils d’intégration de données peuvent apporter une valeur significative. »
Informatica reconnu en tant que leader des solutions de Master Data Management pour les données clients. Le Magic Quadrant 2011 de Gartner sur le MDM des données clients place Informatica parmi les Leaders. Dans son rapport, Gartner souligne les fonctionnalités multidomaine de la solution Informatica MDM et leur importance croissante dans un contexte où les entreprises cherchent à comprendre et à tirer de la valeur des relations complexes entre les clients, les produits et les localisations géographiques.
Meilleure solution d’intégration de données sur AppExchange. Pour la quatrième année consécutive, Informatica Cloud a été élu numéro 1 des solutions d’intégration de données par les clients de salesforce.com. L’édition Informatica Cloud Winter 2012 s’enrichit d’un nouveau service de validation de contacts très simple à utiliser, de nouvelles options de connectivité et de fonctionnalités renforcées pour l’intégration en temps réel avec Salesforce CRM et Force.com.
Informatica reconnu en tant que leader de la virtualisation de données. Dans le rapport « Forrester Wave: Data Virtualization, Q1 2012 », Informatica Data Services a obtenu les scores les plus élevés sur les critères « offre actuelle » et « stratégie » et est cité comme un leader. Selon Forrester Research, « Informatica a une bonne vision et une stratégie solide et continue à innover. »
Lancement d’Informatica HParser for Hadoop. La première solution de parsing et de transformation de données pour les environnements Hadoop exploite le parallélisme du framework MapReduce pour transformer efficacement les données complexes non-structurées en format structuré ou semi-structuré dans Hadoop. Hortonworks, un des contributeurs majeurs des projets Apache Hadoop, distribuera l’édition ‘Community’ d’Informatica HParser.
Les clients et les dirigeants d’Informatica récompensés dans le cadre des Ventana Research Leadership Awards 2012. Deux clients d’Informatica ont été distingués pour leur utilisation de la technologie. Westpac New Zealand Life Limited a été récompensé pour son utilisation globale des technologies d’information et son leadership dans le domaine du big data ; les services de santé de l’Utah ont été couronnés dans la catégorie « Leadership en gestion de l’information ». Deux dirigeants d’Informatica ont été distingués pour leur leadership exemplaire : Earl Fry, CFO d’Informatica, a reçu le prix du CFO de l’année ; Tony Young, CIO d’Informatica, et son équipe ont reçu le prix de la gestion de la performance IT.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.