Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Jaspersoft publie une enquête sur le manque de décisionnel dans les applications SaaS


Rédigé par Communiqué de Jaspersoft le 25 Juin 2012

Une lacune comblée par des applications décisionnelles SaaS autonomes ainsi que l’incorporation du décisionnel dans les applications reposant sur du PaaS



Jaspersoft, éditeur de la plateforme décisionnelle la plus utilisée au monde, publie aujourd’hui les résultats de son enquête sur le décisionnel cloud, qui porte notamment sur les environnements SaaS (Software-as-a-Service)1 et PaaS (Platform-as-a-Service)2. Les résultats de cette enquête mondiale réalisée auprès d’environ 300 membres de la communauté Jaspersoft révèlent qu’un peu plus d’un tiers (39 %) utilisent des applications SaaS qui n’intègrent actuellement aucune fonctionnalité de rapports, de tableaux de bord ou d’analyse. Par conséquent, elles se tournent de plus en plus vers le décisionnel SaaS pour combler cette lacune : 31 % implémentent déjà cette technologie et 33 % prévoient de le faire dans les deux années à venir. Un nombre étonnamment élevé des entreprises interrogées (14 %) utilisent déjà le PaaS et exploitent ainsi le décisionnel cloud en incorporant directement ces fonctionnalités à leurs applications.

Réalisée en mai 2012, l’enquête a également révélé que d’ici deux ans, près de la moitié des entreprises (45 %) utiliseront le PaaS. Les entreprises ont aussi mentionné parmi les trois principaux avantages la possibilité de déployer rapidement les solutions décisionnelles SaaS (67 %) et PaaS (67 %). Chose étonnante, moins de la moitié ont cité les économies financières parmi les trois avantages clés.

Jim Bell, directeur marketing chez Jaspersoft : « Le PaaS est certes une technologie relativement récente, mais elle est déjà convaincante. Si l’on considère par ailleurs que les applications SaaS des entreprises n’incluent aucune fonctionnalité décisionnelle dans plus de 60 % des cas, on observe une demande pour ce type de fonctionnalités tant avec les applications PaaS que SaaS. Heureusement, il existe aujourd’hui une nouvelle génération d’applications cloud, qui intègrent déjà le décisionnel. »

L’étude a également révélé les éléments suivants :

La problématique de la sécurité des données reste au cœur du décisionnel SaaS, malgré le discours toujours rassurant des éditeurs et des experts : 75 % des entreprises interrogées ont mentionné cette inquiétude. Viennent juste ensuite le fait que quelqu’un d’autre « possède » leurs données (62 %) et la fiabilité du cloud (59 %).
Plus de la moitié (55 %) des entreprises interrogées utilisent le décisionnel SaaS pour fournir des services à un public externe, généralement via une autre application, tandis que 46 % l’utilisent pour fournir des services à un public interne et à des périphériques mobiles.
Moins de la moitié (46 %) pensent qu’il est « difficile », avec une solution décisionnelle SaaS, de faire circuler des données vers et depuis le cloud.
45 % ont déclaré utiliser actuellement ou planifier d’utiliser le PaaS sur les 24 mois à venir.
Les principaux avantages identifiés du PaaS sont la possibilité de créer et de déployer des applications ou des services encore plus rapidement (67 %) ainsi que les économies de coûts (55 %).

M. Bell poursuit : « Il est également intéressant de voir que l’agilité devient de plus en plus une priorité pour le secteur du décisionnel, avant même les économies de coûts, ce qui annonce un changement possible dans les priorités établies en termes de résultats. Avec l’arrivée des applications cloud, qui intègrent déjà des fonctionnalités décisionnelles, les entreprises disposeront d’outils modernes et flexibles sans devoir les créer ou les fournir de manière autonome. »

1 SaaS : déployées comme applications autonomes dans le cloud pour les utilisateurs professionnels.

2 PaaS : permettent aux développeurs d’intégrer des fonctionnalités à leurs environnements décisionnels cloud.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.