Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Keyrus accompagne le groupe de protection sociale Apicil dans la conception et la mise en œuvre de son tableau de bord exécutif


Rédigé par Communiqué de Keyrus le 22 Octobre 2008

Grâce à cette application, basée sur le logiciel QlikView, les membres du comité exécutif accèdent directement aux principaux indicateurs d’activité du groupe ainsi qu’à deux ans d’historique



Keyrus, spécialiste international du conseil et de l’intégration de Systèmes d’Information Décisionnels, annonce qu’Apicil, un des principaux groupes français de protection sociale complémentaire, a fait appel à son expertise pour la mise en œuvre d’une application de tableau de bord destinée au comité exécutif du groupe.

En production depuis le mois d’avril 2008, l’application fournit aux membres du comité exécutif une vue complète et structurée de l’activité à travers une centaine d’indicateurs alimentés automatiquement à partir du système décisionnel du groupe.

Dans le cadre de ce projet, Keyrus a été retenu sur appel d’offres fin 2007 pour une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage couvrant la traduction technique des besoins exprimés par les futurs utilisateurs, l’aide au choix de l’outil et la réalisation des développements nécessaires à son implémentation.

Passer d’une vue statique à une vision dynamique
Un des premiers objectifs du projet était d’automatiser la production du tableau de bord utilisé lors de la réunion mensuelle du comité exécutif.
« Jusque-là, les données étaient envoyées chaque mois par mail par les différentes directions, puis compilées manuellement sous Excel, avec ce que cette méthode implique de ressaisies et donc de risques d’erreurs », explique Alexandra Cossé qui, en tant que Responsable du contrôle de gestion du groupe Apicil, a assuré la maîtrise d’ouvrage du projet.
« Mais surtout, nous souhaitions passer de ces rapports mensuels statiques à une vision dynamique, permettant aux membres du ComEx d’explorer plus avant les données et de consulter l’historique des indicateurs. Enfin, la solution de tableau de bord devait, outre sa capacité à s’intégrer dans l’environnement décisionnel existant, être simple à utiliser et à faire évoluer. C’est sur ces critères, parmi les outils présentés par Keyrus, que nous avons arrêté notre choix sur la solution très innovante QlikView de l’éditeur QlikTech. »
QlikView, choisi pour son ergonomie et sa richesse graphique
Afin d’aider le comité de pilotage décisionnel du groupe à choisir, Keyrus a en effet présenté au comité exécutif des maquettes réalisées avec différents logiciels du marché. La maquette basée sur le logiciel QlikView a aussitôt séduit les membres du ComEx.


« Ce logiciel, encore trop peu connu en France, gagne rapidement des parts de marché en raison de sa navigation intuitive et des capacités graphiques de son interface Web qui le rendent très convivial pour des utilisateurs non-techniciens », souligne Sandra Feuerlé, chef de projet chez Keyrus.
« D’un point de vue plus technique, QlikView offre des performances élevées en ne stockant les données qu’une fois, ce qui permet de diviser par 100 la volumétrie, et peut être alimenté indifféremment par les données provenant d’applications métiers, de systèmes décisionnels ou de fichiers bureautiques. »

Sur la base des spécifications fonctionnelles définies par le GIPS (GIE informatique du Groupe APICIL créé en 2004), Keyrus a réalisé les développements nécessaires pour restituer dans QlikView la totalité des indicateurs figurant dans l’ancien tableau de bord Excel et automatiser leur actualisation à partir du datamart spécifiquement construit pour supporter la nouvelle application.
Une centaine d’indicateurs et deux ans d’historique accessibles en un clic
Les utilisateurs du tableau de bord accèdent dans un premier temps à une page de synthèse où ils peuvent ensuite consulter dans les onglets les données relatives à chaque domaine : résultats, Ressources Humaines, clients (entreprises) ainsi qu’aux cotisations encaissées et prestations engagées. Un onglet est réservé au suivi du plan de charge du GIPS et à l’avancée des projets informatiques.
La reprise des données préexistantes permet aujourd’hui aux membres du comité exécutif d’APICIL d’accéder aux valeurs enregistrées depuis décembre 2006, sans quitter l’interface de QlikView.
« A mesure qu’ils se familiarisent avec QlikView, les membres du ComEx découvrent la valeur ajoutée de cet historique qui leur évite d’aller rechercher les données dans les anciens rapports papier et qui facilite suivi et comparaisons. De même, la fonction de zoom dans les données sous-jacentes aux indicateurs est de plus en plus appréciée. Il est ainsi possible en quelques clics de visualiser les cotisations par métier, puis de re-zoomer par type de prestations, sans changer d’interface ni coder de requête », ajoute Alexandra Cossé.
Une application vouée à évoluer
Si, par volonté de ne pas changer les habitudes des utilisateurs, le contenu de la première version du tableau de bord QlikView est très proche de celui de l’ancien tableau de bord sous Excel, Apicil prévoit de faire évoluer l’application dans plusieurs directions : nombre et présentation des indicateurs, fréquence de rafraîchissement des données, extension du nombre d’utilisateurs.
Pour Jean-Christophe Le Ral, Responsable du service décisionnel au sein du GIPS, l’application peut aisément être étendue à un plus grand nombre d’utilisateurs, notamment aux autres managers du groupe qui en sont demandeurs.
« Avant cela, un audit sera réalisé par l’éditeur de QlikView et Keyrus afin de nous assurer que nous utilisons la solution au mieux de ses possibilités. Cette révision permettra aux équipes informatiques et métier de construire sur des bases solides une nouvelle version intégrant de nouveaux indicateurs et éliminant les dernières saisies manuelles. Keyrus, qui intervient de longue date chez Apicil dans le domaine décisionnel a une nouvelle fois prouvé sa capacité à comprendre nos besoins, tant fonctionnels que techniques, et à nous proposer des outils qui apportent une forte valeur ajoutée aux utilisateurs tout en valorisant l’infrastructure décisionnelle existante », conclut Jean-Christophe Le Ral.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.