Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Keyrus migre avec succès l’ensemble des solutions de Business Intelligence de la Banque Palatine


Rédigé par Communiqué de Keyrus le 13 Mai 2009

L’établissement financier, filiale de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne, souhaitait faire évoluer rapidement ses outils de Business Intelligence. La solution mise en place par Keyrus lui a permis d’aller au-delà de son projet initial.



Keyrus, acteur international majeur du conseil en management de la performance et de l’intégration de solutions de Business Intelligence a accompagné la Banque Palatine dans la migration de ses solutions Business Intelligence.



Partenaire privilégié des entreprises et banque du patrimoine, la Banque Palatine utilise depuis de nombreuses années des solutions de Business Intelligence. Il y a deux ans, l’établissement financier, désireux de profiter de nouveaux outils, a souhaité faire évoluer sa plate-forme technique vers, d’une part la version 8.5 de l’ETL d’Informatica et d’autre part SAP BusinessObjects Xi Release 2.0.



« Nous avons lancé un appel d’offres pour mener à bien le projet. Afin d’être certain de trouver le bon prestataire, nous avons constitué un dosser d’appel d’offres très complet : nous étions à la recherche d’une méthodologie capable d’optimiser et d’industrialiser les différentes phases du projet de montée des deux versions. Notre objectif était d’avoir un seul partenaire, qui soit spécialiste de SAP BusinessObjects, pour la migration des deux solutions. Enfin, nous avions des contraintes de délai car un autre projet devait être lancé à la suite de cette migration » explique Cedric Lesperres, responsable Business Intelligence au sein de Banque Palatine.



A la suite de l’appel d’offres lancé en avril 2008, la Banque Palatine a choisi Keyrus. « Keyrus avait beaucoup d’avantages par rapport à ses concurrents. Leurs consultants avaient cerné le niveau de risque et ils proposaient la meilleure méthodologie. Par ailleurs, ils ont été innovants dans leur réponse et ont très bien compris le contexte », précise Cedric Lesperres.



Après avoir réalisé un audit de l’existant, l’équipe Keyrus dédiée au projet Banque Palatine (un chef de projet et deux consultants spécialisés) commence la migration : «Nous avons proposé une méthode adaptée à leur environnement et à leur contrainte pour éviter les effets tunnel et tout au long du projet, nous les avons conseillés sur les normes techniques et professionnelles grâce à notre expertise et notre expérience. Le respect des coûts et des délais, gage de la réussite du projet, a été atteint grâce au savoir faire « Keyrus », une bonne implication des deux parties et une relation de confiance créée entre les équipes », rappelle Vincent Lagorce, Business Consultant en charge du projet chez Keyrus.



La Banque Palatine est d’autant plus satisfaite que les délais ont été respectés et les coûts ont finalement été inférieurs aux prévisions : « Cela nous a permis d’élargir le projet et d’acheter sur les conseils de Keyrus, InfoBurst, une solution qui facilite la diffusion des rapports de SAP BusinessObjects sans devoir acheter de licences supplémentaires. Par ailleurs nous avons décidé de confier la formation des utilisateurs SAP BusinessObjects à Keyrus et nous avons également transféré la maintenance du parc applicatif chez eux », termine Cedric Lesperres.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.