Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L'Etat investit dans un entrepôt de données !


Rédigé par le 17 Novembre 2011

Non, non, je vous entends déjà ricaner. Il ne s'agit pas de l'Etat Français, mais de nos amis américains. En France, il se murmure que le ministère du développement durable a fait fermer le musée de l'informatique pour installer un cloud sur un IBM PC XT, mais… chut…



Federal Reserve Bank à Atlanta
Federal Reserve Bank à Atlanta
Soyons sérieux, l'information nous vient d'Outre-Atlantique. L'Etat américain investit au travers du bureau du recensement, dans un entrepôt de données installé dans le centre informatique de la banque fédérale à Atlanta, Georgie. Cet entrepôt de données est bâti en partenariat avec plusieurs universités, afin de disposer de données sur la population qui serviront des projets de recherche. L'accent est mis sur le sécurité des données qui y sont conservées et le contrôle d'accès. Les personnes qui ont accès à ces données publiques devront se soumettre à une enquête préalable et resteront soumises au secret professionnel. Parmi les données étudiées, les changements de résidence. Ainsi, potentiel signe de la récession économique, seuls 11,6 % des américains ont changé de domicile entre 2010 et 2011, c'est le plus faible taux jamais enregistré depuis 1948, explique Robert Groves, directeur du bureau du recensement.

Le bureau du recensement a toujours été à la pointe des nouvelles technologies. On se souviendra par exemple que c'est à leur demande que Herman Hollerith déposa en 1889, le brevet d'une machine à lire les cartes perforées… qui donnera naissance à IBM.
Pour en savoir plus sur l'activité de l'Atlanta Census Research Data Center, consultez leur site : http://aysps.gsu.edu/acrdc/




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.