Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L'Université d'Oxford déploie le supercalculateur GPU le plus puissant du Royaume-Uni pour accélérer la recherche scientifique


Rédigé par Communiqué de Nvidia le 6 Juillet 2012

Les chercheurs britanniques du tout dernier Centre d'excellence CUDA vont utiliser le système "Emerald" comme moteur de la recherche dans le domaine de l'astrophysique, la génomique et des nanotechnologies



NVIDIA a annoncé hier que l'Université d'Oxford et un consortium des meilleures institutions universitaires du Royaume-Uni ont déployé le plus puissant supercalculateur accéléré par GPU de la nation, pour faire avancer la recherche dans les domaines scientifiques et techniques.

Le tout nouveau centre créé pour l'innovation en calcul haute performance (HPC) au Laboratoire STFC Rutherford Appleton à Didcot, a dévoilé hier le système "Emerald" : un cluster de 84 nœuds équipés avec 372 GPU Tesla ® M2090 de NVIDIA ®, d'une puissance de plus de 114 téraflops de performances.

Emerald a été développé pour permettre aux scientifiques et aux ingénieurs de tout le Royaume-Uni d'accélérer la recherche intensive en calcul dans l'astrophysique, la bioinformatique, la chimie, l'ingénierie, la génomique, les sciences de la vie, les nanotechnologies, la physique, et dans de nombreux autres domaines.

"Le supercalculateur Emerald a été financé avec une partie des 145 000 000 de livres sterling d'investissements consentis par le gouvernement pour développer l'e-infrastructure et ce système sera un atout inestimable pour les entreprises et les universités", a déclaré David Willetts, Ministre des Universités et des Sciences. "Il va stimuler la croissance et l'innovation, attirer les investissements étrangers vers le Royaume-Uni et nous maintenir à la pointe de la science."

Créé par l'e-infrastructure South Consortium - qui comprend les universités d'Oxford, de Bristol, de Southampton ainsi que l'University College de Londres -, le Centre pour l'innovation en calcul haute performance fournit l'infrastructure pour le développement d'applications scientifiques et techniques, et permettra la formation de scientifiques et d'ingénieurs en HPC.

Le nouveau supercalculateur Emerald accéléré par GPU et les autres systèmes informatiques, ont été financés par une subvention de 3,7 millions de livres sterling (5,8 millions de dollars USD) accordée par le Conseil de la Recherche en Ingénierie et en Sciences Physiques du Royaume-Uni.

Oxford devient Centre d'excellence CUDA
NVIDIA a également annoncé sa décision d’élever l'Université d'Oxford au grade de Centre d'excellence CUDA, (CCOE) en reconnaissance des travaux ayant recours au GPU et à l'environnement de programmation parallèle CUDA® de NVIDIA, que l’université effectue actuellement pour la recherche dans le calcul parallèle et la formation.

En tant que leader mondial en génétique, mathématiques, informatique scientifique, et en sciences physiques et de la vie, Oxford regroupe 18 institutions d'élite qui ont prouvé leur vision commune pour l'amélioration de la technologie et l'application du calcul parallèle. Par ailleurs, ces centres de recherche ont pour vocation de rendre autonomes universitaires et scientifiques afin de mener à bien de grandes découvertes.

En tant que Centre d'excellence CUDA, Oxford utilisera l'équipement et les subventions fournis par NVIDIA pour épauler un certain nombre de programmes universitaires et de recherche à travers, ses départements de mathématiques, de sciences physiques et de la vie :

· en astrophysique - l'application de détection de pulsars en temps réel pour le prochain projet Square Kilometre Array en vue de déployer le radio télescope le plus puissant du monde,
· en bioinformatique - l'analyse et la modélisation statistique des données de séquençage du génome entier,
· en chimie - les simulations de dynamique moléculaire des principaux mécanismes de nanotechnologie de l'ADN.

"Le prix Centre d'excellence CUDA reflète les capacités d'Oxford dans le calcul scientifique, ainsi que le succès de l'OeRC dans le développement et la défense de nouvelles approches de l'informatique, tout en travaillant avec des spécialistes d'applications universitaires pour apporter ces atouts à leurs recherches", a souligné le Professeur Anne Trefethen, Directeur de l'Information à l'Université d'Oxford. "Grâce à NVIDIA, nous pouvons continuer à améliorer nos projets de premier cycle et de bourses d'été dédiés au calcul GPU. Nous poursuivons aussi le développement de nouveaux programmes pour atteindre un plus grand nombre de chercheurs et d'étudiants."

Le programme du Centre d'Excellence CUDA récompense et favorise la collaboration avec les principales institutions à la pointe de la recherche sur le calcul parallèle.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.