Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L’alliance du Big Data et de l’IoT pour gagner en efficacité


Rédigé par Etienne Maraval, Lexmark le 13 Octobre 2016

Il est désormais possible de régler la température de sa maison à distance, avant de partir du bureau. La voiture dans le garage actualise d’elle-même ses cartes. On peut même faire bouillir l’eau pour le thé du matin avant de quitter son lit. Tout cela est rendu possible par l’Internet des objets (IoT). Mais ce n’est qu’une part des perspectives envisageables. Les entreprises ont une formidable occasion de s’emparer de cette technologie et de la combiner au Big Data pour rendre leurs activités plus efficaces, plus productives et rationalisées. Car en combinant capteurs et Big Data, elles peuvent obtenir des informations sur ce qui est train de se passer en temps réel, et plus important encore, où cela se produit, plutôt que de se contenter d’estimations prévisionnelles.



L’Internet des objets, qui fut un temps l’objet de projections futuristes, devient réalité. Selon les analystes de Gartner, l’IoT représentera 26 milliards de dispositifs en 2020, quand il n’en comptait que 900 millions en 2009. L’idée de connecter le Big Data à l’Internet des objets promet de transformer la vie des consommateurs mais aussi le monde des entreprises. Pour elles, ajouter des capteurs à leur technologie leur permettra de cesser de faire des estimations : elles pourront surveiller leurs processus à distance et aboutiront à des solutions plus intelligentes.

Tout comme les réseaux sociaux créent des flux d’information, l’IoT produit un flux de données continu. Le principal avantage de cette continuité pour les entreprises, c’est leur capacité à déterminer des tendances, dégager des logiques, et examiner les écarts de comportement d’un processus en temps réel. Il suffit, par exemple, de placer un capteur sur une porte pour savoir en temps réel combien de fois cette porte est ouverte et fermée. Un capteur installé sur une machine dans une usine pourra permettre de surveiller l’échauffement de l’équipement au cours de la journée. Et les renseignements et les enseignements extraits de ces données vont s’accumuler au fil du temps au point de former une image précise du fonctionnement détaillé de l’activité. L’analyse pourra permettre aux entreprises d’affiner l’allocation de leurs ressources et de veiller à ce que chaque euro dépensé délivre un retour sur investissement.

A l’âge du numérique, dans un contexte de plus en plus concurrentiel, ce sont de petits détails qui feront toute la différence. Dans un tel environnement, les changements de comportement guidés avec précision par les informations du Big Data pourront décider des entreprises qui resteront et celles qui disparaîtront. L’étude d’institutions financières par la Saïd Business School de l’Université d’Oxford a révélé que 71% des entreprises estiment que le Big Data peut leur apporter un avantage compétitif, une hausse de 36% en deux ans.


Le Big Data augure de gros changements

Etienne Maraval, Directeur Marketing, Lexmark Europe du Sud
Etienne Maraval, Directeur Marketing, Lexmark Europe du Sud
Les répercussions du Big Data sur l’entreprise sont incontestablement importantes. Les trois critères qui vont conditionner la réussite globale de l’IoT sont probablement : la réglementation, l’intérêt du consommateur et l’application au monde de l’entreprise. Dans le contexte d’une entreprise, l’IoT pourra permettre de signaler quand des processus métier ne fonctionnent pas correctement et que l’information ne circule pas à la bonne vitesse ou qu’elle n’est pas protégée d’un bout à l’autre du processus. Couplé au Big Data, c’est la possibilité d’alerter l’entreprise dès qu’un produit ou un service encourt des risques. Et c’est crucial car la détection au plus tôt peut permettre de régler un dysfonctionnement mineur avant qu’il s’aggrave et devienne un vrai problème.

Les plus grands acteurs de l’IoT devront collaborer avec les entreprises pour bien comprendre leurs besoins, de façon à leur recommander une technologie adaptée. Avant de décider quels processus analyser, il faut savoir qu’en règle générale, plus l’incertitude est grande vis-à-vis des résultats, plus le potentiel d’économies et de gains d’efficacité est important. Les entreprises doivent identifier les meilleures plateformes « Analytics » et les meilleurs outils leur permettant d’acquérir les données dont elles ont besoin, d’analyser les enseignements qu’elles portent et de prendre des décisions en conséquence. Si l’éventail des options apparaît large, le nombre des systèmes qui passeront le test de l’IoT est plus limité.

La gestion de l’information, pilotée par des outils d’analyse de l’IoT, peut aider à améliorer les services en révélant comment les données sont acheminées, stockées et analysées. Par exemple, on peut utiliser des services d’analyse des données et de localisation pour identifier des potentiels d’amélioration des processus de gestion des documents d’une organisation. Par la collecte et l’analyse des données d’utilisation d’une imprimante, le service saura reconnaître des comportements inhabituels, analyser ce qu’ils signifient et déterminer des recommandations permettant de gagner en efficacité. Il est ensuite possible de cartographier les processus métier concernés et de proposer des solutions pour les rationaliser et réduire les écarts de comportement.

L’analyse des données peut permettre à une entreprise d’optimiser ses processus et de rationaliser ses workflows pour gagner en efficacité. C’est en ce sens que le Big Data évolue. Ce n’est plus tant la quantité de données capturées qui importe que la capacité à recouper ces données avec d’autres informations pour produire un résultat utile et exploitable. Combiné avec une technologie comme celle de l’Internet des objets, le Big Data peut aider à minimiser les sources d’inefficacité au profit d’un meilleur retour sur investissement. C’est en connectant l’Internet des objets avec le Big Data qu’il deviendra possible de réellement comprendre ce qui fonctionne bien dans l’entreprise.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.