Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L’analyse en temps réel des opérations prennent de l’ampleur en Europe


Rédigé par Communiqué de Teradata le 29 Avril 2010

Les enquêtes commerciales commanditées par Teradata montrent les détails de l’adoption de solutions d’analyses de données en temps réel pour une meilleure prise de décision



Teradata Corporation (NYSE:TDC), spécialiste mondial en matière d’entrepôts de données et de solutions analytiques pour entreprises, annonce que l’analyse active de données, ‘Active Data Warehousing’, un terme utilisé comme synonyme d’analyses en temps réel des opérations, est en train de prendre de l’ampleur au sein des organisations en Europe. En outre, la recherche montre que l’adoption de technologies de pointe telles que la mesure analytique et l’intelligence décisionnelle intégrée est en augmentation.

Un entrepôt actif de données fournit des renseignements stratégiques et tactiques aux entreprises, permettant à des centaines d’employés de première ligne de prendre des décisions plus intelligentes et plus compétitives à travers l’accès à l’information, l’analyse et les mesures prédictives quasiment en temps réel. Selon un nouveau livre blanc IDC, parrainé par Teradata[1], 26 % des organisations interrogées dans diverses industries en Europe utilisent l’analyse active de données.

Pour les industries, secteurs et organisations évalués dans la recherche IDC, les premiers facteurs qui conditionnent le besoin en renseignements en temps réel sont l’augmentation de la compétition, la dérégulation et la re-régulation pour des raisons de conformité. L’informatique décisionnelle et le solutions analytiques fournissent les capacités technologiques pour, d’une part, automatiser et, d’autre part, soutenir le processus de prise de décision.

“Dans l’environnement commercial actuel, une large partie d’utilisateurs, du niveau exécutif au niveau des standardistes de la centrale téléphonique ont des besoins d’informations urgents qui peuvent être remplis uniquement en comparant des données qui décrivent ce qui se passe actuellement avec des données qui décrivent ce qui s’est produit par le passé. Cette exigence, de charger des données quasiment en temps réel et de combiner cela avec des grandes quantités de données historiques, puis d’en produire des informations valables en quelques secondes, voire même millisecondes, requiert des technologies d’analyses de données sophistiquées », relève Martin Willcox, Directeur Marketing EMEA Platforms & Solutions chez Teradata Corporation.

De nos jours, la plupart des organisations fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et ont un besoin croissant de soutien en temps réel pour la prise de décisions. Afin de satisfaire des besoins urgents en informations et de pouvoir agir sur des opportunités, plus d’organisations surveillent les activités de leur entreprise en temps réel. Elles peuvent ainsi répondre rapidement à des événements par des mesures prédéfinies, qui peuvent requérir l’intervention humaine, ou par des actions prises de façon automatique. Les événements surveillés, comme l’indique le livre blanc, sont typiquement liés à la gestion financière, par exemple la surveillance de grandes transactions qui se trouvent au-delà des lignes directrices en matière de risque, des factures ou des biens payables, des changements du profil des clients ainsi que l’inventaire et la disponibilité.
« La technologie de base de données de pointe soutient le déploiement des solutions amenées par événement, et la base de données parallèle Teradata est largement reconnue comme étant la meilleure dans l’industrie. En outre, l’entreprise est en train d’agrandir rapidement son portfolio de produits et services pour les mesures en temps réel », ajoute Martin Willcox.

Les mesures analytiques sociales évoluent rapidement
A travers Internet, d’immenses quantités de données sont structurées de façon très différente de l’information dans des bases de données relationnelles. La technologie de fouille de textes (datamining) aide à rendre les données plus utilisables en extrayant les mots et phrases pertinents de sources tels que des emails, des enquêtes de satisfaction de clients, des interactions de centrale téléphonique et des applications Internet sociales telles que des blogs et des panneaux de messages. Comme ces technologies deviennent de plus en plus importantes pour percevoir les sentiments du client, il est nécessaire de mieux les combiner avec les applications de gestion de relations des clients (CRM) afin d’améliorer les profils dynamiques des clients. Selon le livre blanc IDC, plus de 22 % des organisations sont déjà en train d’analyser les retours des clients fournis par Facebook, Twitter et d’autres médias sociaux, alors que la moitié d’entre elles sont en train d’évaluer l’opportunité de s’y mettre ou sont en train de l’envisager.

« Les entreprises sont au courant qu’Internet est une nouvelle source d’informations et un point de contact où les clients attendent un service rapide et personnalisé. L’extraction de textes prend de l’ampleur comme méthode pour capturer un retour, non seulement dans les conversations emails avec les clients, mais également dans les médias sociaux », souligne Martin Willcox. « La prochaine étape sera clairement d’intégrer cette nouvelle donnée dans les modèles existants de données, rendant accessible les mesures améliorées des profils des clients, en temps réel, aux utilisateurs professionnels. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.