Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L'ère de la conformité : comment la bitemporalité valorise chaque donnée


Rédigé par David Northmore, MarkLogic le 18 Juin 2017

Aujourd'hui, les entreprises font face à des quantités de données toujours plus importantes, souvent enfermées dans des « trous noirs » ou des silos de données hétérogènes et sans connexion. Un voyage dans le temps pourrait permettre aux entreprises d'obtenir des informations plus rapides et plus précises sur leurs données historiques et simultanées.



David Northmore, Vice Président EMEA, MarkLogic
David Northmore, Vice Président EMEA, MarkLogic
La façon dont l'entreprise stocke, analyse et gère ses données est au cœur de sa compétitivité. Face à des exigences réglementaires qui s'imposent désormais dans l'ensemble des secteurs, une base de données qui permet de remonter facilement le temps pour explorer les connaissances que vous aviez à un moment donné pour réduire les risques et garantir la conformité.

Nous avons de plus en plus besoin d’une solide stratégie de gouvernance des données et la façon dont une base de données gère le temps peut par conséquent faire toute la différence pour l'entreprise. Elle peut identifier de nouvelles opportunités et de nouveaux revenus ou bien subir les conséquences d’une non conformité avec de lourdes amendes, des dommages irréparables pour la marque ou même sa fermeture.

La bitemporalité : donner une nouvelle dimension aux données

La grande majorité des informations dans les applications d'aujourd'hui est temporelle, il s'agit en effet de localiser les dates et d'enregistrer les modifications dans les données « quand elles se sont effectivement produites ». La prochaine version est le bitemporel. Celle-ci gère les données selon deux calendriers différents en saisissant à la fois l’heure valide et l’heure système, c'est-à-dire quand un fait a été enregistré dans la base de données. Les entreprises peuvent stocker et interroger des données sur ces deux calendriers avec des horodatages pour l’heure valide (lorsqu'un fait s'est produit dans la réalité, ou « ce que vous saviez à un moment donné ») et aussi pour l’heure -système (lorsque ce fait a été enregistré dans la base de données ou « lorsque vous le saviez »).

Pensez à la bitemporalité comme une sorte de voyage dans le temps. En pouvant identifier ce que l'utilisateur connaissait à un moment donné, cette machine à remonter le temps permet aux entreprises, et aux régulateurs, d’avoir une vue complète et précise des données.

Les principales entreprises financières mondiales et banques d'investissement adoptent la bitemporalité pour mieux gérer leurs données et garantir leur conformité avec, par exemple, la législation et les processus d'analyse de données Dodd-Frank.

Dans le secteur financier, les transactions peuvent être modifiées ultérieurement. Une fois les transactions effectuées, elles sont ensuite rapprochées des contreparties et des mises à jour sont souvent apportées avant que la transaction soit finalisée. L'analyse future des positions de négociation pourrait être compromise et les entreprises pourraient avoir de lourdes amendes de la part des organismes de réglementation si aucun enregistrement basé sur le temps n’était effectué sur la façon dont les transactions ont été mises à jour. Le modèle bitemporel fournit une vue précise de tout le cycle de vie d'une transaction, y compris lorsque des modifications ont été apportées aux noms des contreparties, aux identifiants de transactions ou aux prix.

De nombreux secteurs ont recours à la bitemporalité. Par exemple, ABN AMRO, la banque internationale basée à Amsterdam aux Pays-Bas, utilise notre plate-forme de base de données pour fournir de vastes quantités de données non structurées et structurées de ses transactions dans un magasin de données opérationnel central. La capacité bitemporelle permet à ABN AMRO de minimiser les risques grâce à un « voyage dans le temps » (horodatage et passage en revue des transactions dans le magasin de données). Grâce à un bilan cohérent et transparent de tous les ordres et transactions, ABN AMRO peut se conformer plus facilement aux réglementations financières existantes et futurs. Les données requises se trouvent toutes au même endroit , ce qui garantit la traçabilité et la source des données via un modèle « append-only » (de manière séquentiel) avec une vue uniforme des ordres et transactions.

La bitemporalité est également essentielle pour le secteur juridique. Pour les cabinets juridiques, il est essentiel de savoir quelles lois s'appliquent à des documents juridiques spécifiques à un moment donné. Pour les entreprises d'externalisation de processus juridiques (LPO) fournissant des services tels que le traitement des documents juridiques, les fonctionnalités bitemporelles permettent de comprendre la validité des documents à une date et à une heure spécifiques.

Ces sociétés doivent vérifier la date à laquelle le document a été émis, les lois applicables à cette date et les lois qui sont entrées en vigueur à une date ultérieure. Dans certains cas, les lois peuvent être rétroactives, ce qui change les effets du document auparavant. Parfois, les lois ne prennent effet qu'à une date ultérieure, ce qui nécessite de comprendre les implications afin d'aborder les conséquences potentielles ou les problèmes provenant de ces modifications légales. Les voyages dans le temps se multiplient...

De même, dans le secteur de l'assurance, la bitemporalité offre une grande précision de la couverture au fil du temps. Dans le cas de la couverture d'assurance maladie par exemple, même si des modifications et des mises à jour rétroactives sont apportées, les données ne sont jamais écrasées.

Dans le secteur de la santé, les capacités bitemporelles peuvent donner une image plus précise des antécédents médicaux d'un patient et aider à relier une maladie à des affections préexistantes. Les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques peuvent également avoir recours à la bitemporalité pour améliorer leur prise de décision dans la recherche ou le reporting. Les nouvelles normes IDMP (Identification des produits médicaux) promettent déjà de véritables casse-tête aux services informatiques. La bitemporalité peut également aider les sociétés pharmaceutiques à démontrer et maintenir leur conformité.

De même, les agences gouvernementales du renseignement et de l'application des lois peuvent utiliser des bases de données dotées du support bitemporel pour illustrer l'ensemble de la situation, même lorsque des faits disparates ont été recueillis de manière ad hoc ou hors contexte. Étant donné que les bases de données bitemporelles n'effacent jamais les données et permettent de voir exactement comment les données ont été mises à jour en fonction de ce qui était connu à l'époque, les capacités bitemporelles peuvent aider lorsque de vieilles enquêtes sont réexaminées en permettant aux agents chargés de l'application de la loi de revenir en arrière et de demander pourquoi une piste particulière a été suivie.

Une vue des données à 360 degrés à tout moment

Que vous soyez une multinationale de plusieurs millions de dollars, ou un petit entrepreneur, le fait de pouvoir agréger des données provenant de sources disparates pour obtenir une vue unique à 360 degrés des clients ou des transactions est essentielle à vos activités. Lorsque les données et les demandes des régulateurs changent au fil du temps, l'utilisation d'un hub de données opérationnel, ou d'un classeur virtuel, construit sur une base de données flexible NoSQL d'entreprise peut s'avérer gagnante.

De nombreuses entreprises ont pu tirer pleinement parti des capacités bitemporelles grâce à l'utilisation de telles bases de données. En effet, ces dernières répondent bien aux besoins car elles peuvent gérer tout type de données et éliminent les nombreuses heures coûteuses consacrées au processus ETL (extraction, transformation et chargement), une faiblesse majeure des bases de données relationnelles. Grâce à des fonctionnalités d'entreprise renforcées, ces bases de données offrent des performances élevées, une flexibilité, une résilience des données et une sécurité professionnelle, ainsi que la capacité d'exploiter pleinement les capacités bitemporelles.

Le design bitemporel permet également de contrôler le stockage et d'améliorer la sécurité des données car il évite d’être obligé de mettre en place des bases de données supplémentaires pour les données historiques. En effet, plus les copies de données se multiplient dans l'entreprise, plus les vulnérabilités sont importantes. Avec la bitemporalité, les données se retrouvent toutes au même endroit. L'entretien des données historiques est ainsi simplifié, ce qui contribue à améliorer la gestion globale des données de l'entreprise.

Retour vers le futur des données

Force est de constater que, dans l'ère numérique actuelle, les informations détenues par une entreprise sur ses données passées et présentes est vitale pour son avenir. La bitemporalité permet aux entreprises de remonter facilement dans le temps et de leur offrir des analyses temporelles essentielles. En comprenant exactement les informations qu'elle détenait à un moment donné, l'entreprise garantit la bonne gouvernance et la sécurité de ses données, ainsi que sa conformité aux réglementations.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.