Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L’institut de recherche britannique de Pirbright s’équipe d’un supercalculateur Atos afin de lutter contre les maladies virales animales et humaines


Rédigé par Communiqué de Atos le 13 Janvier 2017

Atos, à travers sa marque technologique Bull, livre un supercalculateur qui permettra à l’institut de Pirbright, l’un des meilleurs centres de recherche au monde en termes de maladies virales affectant le bétail et se transmettant des animaux au hommes (zoonoses), d’accélérer le traitement des études épidémiologiques et des informations biologiques.



L’institut de recherche britannique de Pirbright s’équipe d’un supercalculateur Atos afin de lutter contre les maladies virales animales et humaines
Le calcul de haute performance fourni par Atos constitue une technologie essentielle permettant à l'institut de traiter et d’analyser des quantités considérables d'informations générées par ses projets de recherche afin de réduire l'impact des maladies virales chez les animaux d'élevage et les êtres humains.
La recherche génomique gère de gigantesques quantités de données nécessitant un vaste traitement informatique et une grande capacité de stockage. En éliminant les goulots d'étranglement se produisant régulièrement au cours des analyses de données et en stockant celles-ci de manière plus efficace, il est possible de décrypter l’augmentation des maladies virales.
Les supercalculateurs sont également essentiels pour la modélisation de la propagation d'une maladie avec des simulations réalistes prenant en compte de nombreux facteurs et études, comme celle sur l'épidémie de fièvre aphteuse ayant touché le Royaume-Uni en 2001. De telles simulations s’avèrent primordiales pour renforcer la préparation et informer les décideurs politiques en cas de futures épidémies.
Les équipements informatiques et bioinformatiques représentent le maillon clé de la longue chaîne d'installations de recherche de pointe de l’institut de Pirbright, comptant notamment des laboratoires de faible et fort confinement, des systèmes d'imagerie biomédicale et une unité de séquençage de confinement. Pour répondre aux besoins complexes de l’institut, Atos fournit un système Bull contenant de nombreux types de nœuds d'ordinateur pour gérer la complexité des tâches réalisées au sein des différents départements du centre de recherche.
« Atos nous a présenté différentes plateformes qui permettront à l'institut d'analyser et de collecter les nombreux jeux de données générés par nos programmes de recherche. Nous recherchions un partenaire informatique doté d'une vaste expertise en termes de projets liés aux sciences de la vie », explique Bryan Charleston, Directeur de l’institut de Pirbright.
« Atos répond à l’ensemble de nos besoins numériques. Nous pouvons assembler des génomes, étudier l'interaction entre un virus et son hôte, comprendre l'évolution des virus et modéliser leur propagation entre les individus et les exploitations agricoles », déclare Paolo Ribeca, Responsable de la biologie intégrative et de la bioinformatique de l’institut de Pirbright.
« Chez Atos, nous sommes déterminés à relever les défis techniques issus des projets liés aux sciences de la vie pour permettre aux scientifiques de se concentrer sur des avancées, en mettant de côté les détails techniques. Nous sommes conscients qu'une solution standard ne suffit pas, c'est pourquoi nous nous sommes attentivement penchés sur les questions que l’institut de Pirbright doit traiter afin de concevoir une architecture personnalisée et unique. C'est un véritable plaisir de travailler avec l’institut et de contribuer, d'une certaine manière, à la réduction de l'impact des maladies virales », se réjouit Natalie Jiménez, Chef de la section WW Life Sciences chez Atos.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.