Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L’intérêt de préparer à l’avance une Due Diligence


Rédigé par Michel COMETTO le 16 Octobre 2006

Vous envisagez la transmission de votre entreprise? une prise de participation ?une fusion? une acquisition? une cession d’actifs ?

La Due Diligence est elle la dernière ou bien en fait la première étape en cas d’acquisition ou de prise de participation ?

Existe-t-il des outils décisionnels de Business Diagnostic et à quoi servent-ils ?



BPRC le système intelligent d'aide à la décision stratégique de Due Diligence Inc

L’intérêt de préparer à l’avance une Due Diligence
Plaçons-nous des deux côtés pour analyser les questions que l’on peut se poser :


1. Vous êtes acquéreur potentiel d’une entreprise à transmettre :

L’audit d’acquisition aussi appelé Due Diligence vous ouvrira beaucoup de portes au sein de l’entreprise : vous allez avoir accès à tous les documents confidentiels de l’entreprise, à sa comptabilité, ses contrats, à la carrière passée et compétences de l’équipe dirigeante mais vous allez aussi avoir un délai limité pour prendre votre décision en ayant un maximum d’éléments formels financiers et comptables mais aussi des éléments administratifs, fiscaux, juridiques, managerials, techniques, concurrentiels, marketing, commerciaux et organisationnels comme les procédures internes à valider.

Vous devrez donc rapidement et en minimisant les risques d’erreurs, identifier les forces et les faiblesses avec une marge d’erreurs minimale de l’organisation à passer au crible car ces erreurs dans la prise de décision pourraient ensuite coûter très cher. Par exemple, valider un manuel de procédures internes demande de le comparer à une échelle standard de la profession selon des normes ISO (International Standards Organization).

Mais avez-vous vraiment examiné tous les documents, identifié toutes les faiblesses, eu accès au données de marché et apprécié la concurrence ? avez-vous analysé le plan stratégique post acquisition ou pensé d’en bâtir un à l’avance ? êtes vous certains d’avoir appréhendé les risques dans leur totalité ? avez-vous tous les éléments nécessaires pour la prise de la bonne décision ?

Afin de répondre à toutes ces questions, il vous faudra anticiper votre stratégie de développement ou de sortie exit strategy (cession, entrée en bourse aussi appelée I.P.O.), également, il vous faudra anticiper la mise en place d’alliances et partenariats, les inclure dans votre plan afin de convaincre les banquiers du bien fondé de votre démarche et d’obtenir leur soutien dés le départ.

Pour mener à bien votre enquête et prendre votre décision, vous pouvez bien entendu faire appel à des spécialistes qui feront un audit spécifique par rapport à la cible et que vous devrez refaire autant de fois que de candidats se présenteront en moyenne un tel audit prend deux mois et coûte plus de 20 000 euros pour une grosse PME plus s’il s’agit d’un grand groupe. Suite à de multiples sessions de travail souvent incluant les week end, vous devrez attendre le verdict du cabinet plusieurs semaines car un rapport écrit doit être fait et les délais sont rarement rapides. De plus, un tel audit d’acquisition mobilise la direction qui ne peut plus travailler dans les conditions habituelles et souvent doit faire tout ceci dans le secret le plus total pour ne pas éveiller trop de questions et d’inquiétudes de la part du personnel.

Vous devrez évaluer l’entreprise dans son ensemble avec ses éléments bien sûr humains avec la DRH mais aussi par rapport à son secteur, son marché, ses prix de revient et prix de vente et pas seulement par rapport à son bilan passé, actuel, ou prévisionnel car c’est insuffisant. Il convient donc à une entreprise potentiellement cessible en tout ou en partie d’anticiper cette évaluation de façon systémique (du grec Istemi : « je tiens debout ») et de façon standardisée.

2. Vous souhaitez céder votre entreprise dans les meilleures conditions :

Il est nécessaire ce préparer l’entreprise et les dossiers administratifs, juridiques, comptables mais aussi stratégiques (comme votre plan d’action stratégique) nécessaires à l’avance et ne pas attendre qu’un cabinet d’audit viennent identifier vos faiblesses, vous devez anticiper, préparer un dossier standard pour l’éventuel acquéreur qu’il suffira de mettre à jour le moment venu, de plus, cela prouvera que vous êtes organisé et conscient des points forts et faibles de votre entreprise et de votre positionnement sur le marché.

Des actions correctives pourront ainsi être apportées afin de présenter votre société professionnellement et de façon très détaillée à un ou plusieurs acquéreurs potentiels. L’exercice de préparation de cette Due Diligence sous un système intelligent est un excellent « brain storming » pour la Direction Générale et les chefs de service, il s’agit de préparer un Business Plan continuellement évolutif et mis à jour sur intranet, c’est aussi une aide à la préparation d’un diagnostic global confidentiel mis au point avec l’aide d’un ingénieur financier d’une dizaine de pages présentable à vos banquiers, à votre Conseil d’Administration ou à vos conseilleurs juridiques ou comptables.

Vous devez apporter un maximum d’informations sur votre entreprise aux acquéreurs potentiels, l’usage d’un intranet avec accès confidentiel permet d’entrer de façon organisée et gérer les données des questionnaires par domaine et documents (Exel, Word, Powerpoint) téléchargés dans une base de données sécurisée.

Vous êtes ainsi préts à tout instant à mettre à jour votre dossier de transmission afin de passer le relais dans les meilleures conditions.

Il est indispensable pour une bonne gestion de votre entreprise quelle que soit sa taille d’aller de l’avant immédiatement avec un dossier de transmission en faisant savoir aux Notaires, cabinets d’Avocats, Experts-Comptables, banques d’affaires ou fonds d’investissement que vous disposer d’une analyse de votre entreprise qu’il suffit de mettre à jour pour une somme modique et qui pourra servir de base à tout audit comptable ou juridique permettant de gagner du temps et éviter le stress de la Due Diligence dans l’urgence et évitera aussi de multiples réunions. La valorisation de votre entreprise mais aussi de son capital humain et organisationnel n’en sera donc que plus aisée.

Il est également possible d’analyser de façon approfondie et discrète une Division (Business Unit) de votre groupe ou une filiale française ou étrangère en vue de la céder avant de transmettre votre patrimoine. Mesurer les performances et les possibilités de création de valeur de votre entreprise à transmettre est possible grâce à des outils intelligents mesurant de façon simple et lisible de 1 à 10 chaque critère de risque ou de performance et grâce à des questionnaires permettant de filtrer toutes les données par domaine.

Les systèmes intelligents d’Aide à la Décision disponibles sur le marché afin d’évaluer votre entreprise à transmettre font appel à plusieurs technologies avancées appliquées :


· Systèmes-experts : capables de résoudre à l’aide de bases de connaissance humaines reliées au système intelligent.

· Réseaux neuronaux : basés comme leur nom sur le principe de fonctinnement du cerveau humain.

· Algorithmes génétiques : appelés ainsi pour leur analogie avec la biologie, Ils sont en particulier utilisés pour les problèmes d’optimisation comportant de nombreux paramètres et des objectifs multiples.

· Arbres de décision : ils permettent un apprentissage pour l’utilisateur avec des classiifcations en cascade fort utiles.

· Data-mining : L’exploration de données, aussi connue sous les noms fouille de données et data mining (forage de données), a pour objet l’extraction d'un savoir à partir de grandes quantités de données, par des méthodes automatiques ou semi-automatiques, et l'utilisation industrielle ou opérationnelle de ce savoir. Ces grandes quantités de données que le data mining se propose d'exploiter peuvent être stockées dans des bases de données relationnelles (Base de données relationnelle), dans un entrepôt de données (datawarehouse), mais peuvent aussi être récupérées de sources riches plus ou moins structurées comme internet.

Conclusion :

Les bénéfices d’une Due Diligence standardisée sous intelligence artificielle préparée sur intranet sous contrôle d’un ingénieur financier sont multiples car un tel système:


· Est interactif, relié à des bases de connaissance, génère une notation des risques
· Est réutilisable, mis à jour régulièrement facilement de façon formalisée sur intranet
· génère un gain de temps d’audit (souvent un audit d’acquisition se fait dans l’urgence),
· génère des économies.
· permet d’évaluer les forces et les faiblesses d’une organisation
· permet de focaliser la Direction sur les vrais problèmes en les mesurant.
· Donne en une semaine un diagnostic précis de l’entreprise (rapport d’audit souvent lent).
· Une présentation soignée avec graphes, tableaux, échelles de mesure des risques (ratings).

· C’est aussi un outil performant de levée de fonds et de simulation pour plan stratégique LT.





Commentaires

1.Posté par Michel Cometto le 17/10/2006 13:38
Qui sont les de ce type systèmes intelligents de Due Diligence ?


1. Créateurs d’entreprises et dirigeants de PME désireux de lever efficacement des fonds

2. Sociétés réalisant un audit d’acquisition (Due Diligence)

3. Directions générales: Analyse des risques lors du lancement de nouveaux produits et services

4. Audit de cession ou transmission d’entreprise

5. Comités de Direction: Budgétisation et Plans Stratégiques annuels

6. PD-G dans le cadre de Rapports spéciaux au Conseil d’Administration

7. Fonds d’investissement désireux d’évaluer une entreprise afin d' y investir.

8. Cabinets d’avocats d’affaires travaillant sur introductions en bourse, fusions, transmissions, acquisitions.

9. Cabinets d’audit

10. Société cédant des actifs ou une Business Unit


2.Posté par Naibed le 01/10/2008 12:29
Une due diligence, ça consiste aussi et surtout - de façon très pratique - à auditer les actifs de l'entreprise pour vérifier qu'il n'y a pas de "cadavres dans le placard".

Une mise à nu certes nécessaire, mais qui permet hélas aussi, par exemple, à un concurrent avéré (ou caché derrière une société-écran) de connaître, à peu de frais, les postitions de force et de faiblesse d'un concurrent à évincer, alors qu'il n'a - par exemple - aucune intention de racheter cette société, mais bien de faire de l'espionnage industriel,
Généralement, le prix de la due diligence couvre simplement les frais occasionnés par l'audit de due diligence, et n'est pas assez dissuasif lorsqu'il y a des raisons moins avouables, come celles de connaître en détail un concurrent pour lui nuire, ou pour voler son expertise (ou débaucher ses cadres les plus talentueux, par exemple)).