Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L'open source canadien fête son 1er anniversaire


Rédigé par le 8 Août 2008



En matière d’informatique décisionnelle, cela fait tout juste un an que nos collègues canadiens disposent de leur premier outil développé localement en open source. En juillet 2007, SQL Power a publié le code de son application Power(*)Architect destiné à la modélisation des données décisionnelles. Après un an, l’éditeur se félicite des 100 000 téléchargements comptabilisés. Quelques mois après ce premier outil, c’est au tour du module de gestion de la qualité des données Power(*)MatchMaker d’être libéré et téléchargé plus de 10 000 fois en quelques mois.
L’éditeur compte poursuivre dans la même direction et travaille à la libération prochaine du code de son outil de reporting Power(*)Dashboard. Cela devrait être fait d’ici la fin de cette année.
SQL Power poursuite bien entendu son activité sous forme de prestations de service.




Commentaires
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.