Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L'université de Madrid collecte et analyse les sentiments


Rédigé par le 25 Novembre 2011

Parmi les "big data" que nous chercherons à analyser, figurent les "sentiments". C'est déjà le cas au travers de l'analyse des statuts postés sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Cette analyse permet de répartir les messages positifs ou négatifs afin de déterminer une tendance.



L'université de Madrid collecte et analyse les sentiments
Maintenant qu'il est courant d'analyser les textes, la prochaine étape est de collecter ces sentiments exprimés au travers de la voix et de l'image.
De les collecter, mais également de les utiliser en temps réel pour adapter la réponse apportée.
C'est le travail réalisé par deux universités espagnoles (Universidad Carlos III de Madrid, UC3M et Universidad de Granada, UGR) qui ont conçu un outil logiciel pour analyser l'état émotionnel d'un correspondant et être capable d'adapter les réponses fournies par une machine en fonction de cet état.
Les scientifiques se sont au départ focalisés sur les sentiments négatifs : le doute, la colère, l'ennui. La machine analyse le timbre de la voix, la vitesse de la parole, les pauses entre les mots, l'énergie… soixante paramètres sont pris en compte.
De l'analyse prédictive permet en plus d'anticiper un changement d'état de la part de l'interlocuteur.

Dans la seconde partie de leur travail, les chercheurs ont imaginé comment adapter les réponses fournies par un système aux émotions de la personne qui l'interroge. Si la personne doute, on va par exemple lui donner plus de détails sur le sujet concerné. Si elle est en colère, on évitera de lui proposer un produit supplémentaire qui ne ferait que renforcer sa colère.

Plus d'informations et les contacts avec les chercheurs concernés sur le site de l'université




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.