Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


LA DEMANDE MONDIALE POUR LE SERVEUR ANALYTIQUE SYBASE IQ S’ENVOLE


Rédigé par Sybase le 21 Avril 2008

Des centaines de nouveaux clients permettent au leader du marché des bases de données en colonnes d’atteindre le milliard de dollars de chiffre d’affaires



Sybase, Inc. (NYSE: SY), l’un des principaux spécialistes de l’infrastructure d’entreprise, des logiciels et des services de mobilité, annonce qu’avec la signature de plusieurs centaines de contrats dans le monde, son serveur analytique Sybase® IQ est la solution numéro un sur le marché des bases de données en colonnes sur l’année qui vient de s’écouler. Dans le sillage de cet exercice fiscal record pour Sybase qui atteint le milliard de dollars de chiffre d’affaires, Sybase IQ poursuit sa lancée dans le monde en élargissant sa base de plus de 1200 clients actifs et en faisant preuve d’une croissance remarquable sur les marchés émergeants.



“Après des années de développement et une croissance graduelle de la base de clientèle, Sybase IQ a dernièrement émergé comme une technologie majeure et en plein essor pour les bases de données analytiques” souligne Carl Olofson Vice Président des études Gestion de l’Information et Intégration des Données chez IDC. “Le concept de la base de données en colonnes connait un intérêt grandissant sur le marché. Sybase IQ, solution pionnière, détient une bonne longueur d’avance dans ce domaine comme en témoignent les résultats impressionnants communiqués par Sybase et selon lesquels le produit a convaincu plus de 1200 clients. »



Les clients expliquent qu’ils font la transition de solutions traditionnelles de bases de données vers des solutions innovantes de data warehouse basées sur une architecture en colonnes, capables de répondre aux besoins en performance et de prendre en charge la croissance de l’activité. Pour certains, la nouvelle architecture est 100 fois plus performante que l’ancienne. Cela décuple le potentiel permettant d’appréhender de façons complètement différentes les activités intensives en données. Sybase IQ prend en charge d’énormes volumes de données (y compris de données non structurées) et traite les requêtes complexes ad hoc en un éclair, ce pour un coût bien moindre que celui des concurrents.



Woori Investment & Securities, client de Teradata depuis 2002 et basé en Corée, témoigne: “L’année dernière nous avons lancé un nouveau projet ‘Système Nouvelle Génération’ et nous nous sommes tournés vers Sybase IQ pour un système étendu de data warehouse professionnel. Après des tests comparatifs avec IBM® DB2®, nous avons opté pour Sybase en raison de sa supériorité fonctionnelle en traitement des requêtes et de son coût total d’acquisition plus intéressant.”



Sybase IQ a été grandement optimisée pour l’analytique et permet aux entreprises de piloter les applications les plus exigeantes en termes de business intelligence. Parmi ces applications figurent l’analyse de données économiques, l’analyse client et de l’activité, la détection des fraudes, la visibilité sur les risques et toute une gamme de services générant des revenus basés sur l’analytique. Les entreprises suivantes font partie des centaines de nouveaux clients dans le monde qui ont choisi Sybase IQ pour développer de nouvelles activités avancées de décisionnel : CopperKey, Customer Solutions Online, Dexia BIL, Experian Integrated Marketing, Epsilon, Garden Ridge, ICICI Bank, INEGI, ITG, Korea Exchange Bank, Taiwan Mobile, Woori.



“En tant que bureau national pour le recensement au Mexique, nous rassemblons, analysons et restituons des données très complètes à nos utilisateurs professionnels” explique Ignacio Trejo chez INEGI. “Nous avons acquis Sybase IQ en raison de sa meilleure performance analytique pour le traitement rapide de requêtes complexes dans notre grande base de données. ”

“Sybase IQ fait une réelle différence pour nos clients. Il leur est possible de réaliser des prouesses analytiques qu’ils n’auraient pas crues possibles avec des bases de données classiques” explique Kathleen Schaub, Vice Président Marketing Produits chez Sybase. “Sybase IQ s’adapte tout particulièrement bien aux entreprises avec des contraintes extrêmes en termes de requêtes, à l’exemple des fournisseurs de services analytiques, de services financiers ou des compagnies d’assurances. Le rapport qualité/prix imbattable explique pourquoi autant de clients dans le monde passent à Sybase IQ.”



Les entreprises avec de très grands data warehouses profitent d’économies substantielles en hardware et en coûts énergétiques grâce aux capacités de compression de Sybase IQ. Lors d’un récent test comparatif indépendant portant sur un volume de 1 pétaoctet de données brutes – volume jusque là inédit sur le plan mondial - , Sybase IQ a compressé les données à hauteur de 85%. Cette prouesse donne lieu à une baisse de 90% des émissions de CO2 sur le cycle de vie du data warehouse qui passe ainsi au vert.




Commentaires

1.Posté par David C le 23/04/2008 14:56
C'est tres impressionant. On espere que les clients n'en sont pas à se battre pour avoir Sybase IQ. (Veuillez excuser cette réaction un peu ironique.)
Au dela de cet article, je serai interessé par une publication qui explique comment vous calculez les émissions de CO2 sur le cycle de vie du datawarehouse.
Merci

2.Posté par Stefan le 24/04/2008 03:42
Pour avoir utilisé IQ , c'est vraiment pas mal. je me rejouirais si les clients se battait pour cette solution au lieu d'utiliser des bases "classiques" n'importe comment. faut dire aussi que le marketing de Sybase était bien inexistent alors que le produit était bon , et on vit dans un monde des ventes et non des promesses :-) Faudrait que les pepperes de Sybase de souviennent qu'il faut vendre , pas seulement faire du bon développement.

Enfin , je vois bien en quoi 8 CPU de Sybase IQ peuvent économiser de l'énérgie à la place de 20 CPU de Oracle.

Economiser le cout du hardware , sa maintenance et la facture EDF au passage. Le CO2 intervient quand on produit de l'énérgie justement.

QED

3.Posté par alain le 24/04/2008 12:45
bizarre !! , personne ne pense a parler du problème de la mise à jour des tables et de la réindexation temps reel de centaines de millions d'occurence.
c'est bien la le très gros problème avec cette base.

4.Posté par Remi le 24/04/2008 21:59
Suite à un benchmark versus MSSQL l'an dernier, nous avons choisis IQ car les performances sont impressionnantes. Nos plus grosses tables de faits font 80 millions de lignes et les requêtes s'exécutent en quelques secondes.

5.Posté par Stefan le 25/04/2008 05:07
@alain : cette base est plutôt déstinée à du décisionnel. Mise à jour des tables c'est du transactionnel à mon avis. Pour ce qui est de la reindexation , pour une bases censée à être alimentée , vous trouvez qu'il y a un besoin de temps réel pour ça?

Sybase ont un autre produit pour du transactionnel , Sybase ASE. Faut pas confondre les gammes de produits je pense :-)

C'est un peu comme si on essais de faire du transactionnel avec un cube OLAP. C'est pas vraiment fait pour. C'est justement mon propos quand je parlais de bases de données "classiques" utilisées n'importe comment.

6.Posté par Patrick le 15/05/2008 09:41
Plutôt d'accord avec Alain qui parlait, je pense, de mises à jours décisionnelles et non transactionnelles. Tout le monde avec un peu d'expérience sait aujourd'hui que les data warehouses posent presque toujours des pbs sur le respect des fenêtres batch de chargement avant de les poser sur les perfs des requêtes.En plus, l'usage de plus en plus opérationnel des data warehouses (intégration dans des applications temps réel dont elles couvrent les fonctions événementielles tirant profit des données historisées et intégrées multiu-sources) accrôit encore l'importance de ces processus d'alimentation en batch et en temps réel pour des subsets de données. Et donc l'importance des capacités d'alimentation.

7.Posté par André le 16/05/2008 18:49
Mise à jour lente ?
Index à reconstruire après chargement ?
Temps réel impossible ?
En gros, les remarques contre Sybase IQ.

La mise à jour est lente pour une seule ligne. Mais entre nous, vous mettez souvent à jour dans un seul batch décisionnel une seule ligne ? Moi, jamais ! Par contre, 1000, 10.000, 20.000.000 de lignes ... OUI !
Et dans ce cas des logiques de load et ensuite d'Insert Select trouvent leur sens, en capitalisant sur une logique ensembliste ! IQ dans ce cas est incomparable. Et ceux qui argumentent contre ne l'ont pas testé (ou ont lu des argementaires d'éditeurs competiteurs d'IQ ..)
IQ n'a pas à attendre de reconstruction d'index. C'est difficile à croire, mais un chargement va globablement plus vite en conservant les index actifs plutot que d'invalider les index et de les reconstruire ou de les updater. Et mieux, le temps de chargement sans rien invalider est comparable au chargement en load d'une base traditionnelle avec index invalidés ! Difficile à croire ? Oui, pour ceux qui n'ont pas testé !
Donc le temps réel de type decisionnel est elligible par IQ.
Et les fenetres de batch sur IQ sont plus courtes que sur les bases traditionnelles.
Difficile à croire ?
Testez !
Surtout que la base est de 10 à 100 fois plus rapide que les autres bases sur une même machine (sur n'importe quel schéma et sur un schéma se basant sur une table de fait de 1 milliard de lignes..)



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.