Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La Région Rhône-Alpes confie à Keyrus la gestion et les évolutions fonctionnelles de son environnement décisionnel


Rédigé par Communiqué de Keyrus le 18 Juin 2009

L’expertise décisionnelle de Keyrus aide la Région à accélérer la mise en place d’un système complet de pilotage et de suivi des politiques régionales



Keyrus, acteur international majeur du conseil en management de la performance et de l’intégration de solutions de Business Intelligence, annonce que la Région Rhône-Alpes lui a confié, depuis juillet 2008, la tierce maintenance applicative de son environnement décisionnel. Dans le cadre de ce marché, Keyrus assure le maintien en condition opérationnelle des applications décisionnelles de la Région, leur maintenance évolutive, le support des utilisateurs ainsi que le développement et le déploiement des projets destinés à compléter le dispositif de pilotage généralisé initié en 2003 par la Région.



Faire appel à un spécialiste du décisionnel

La Direction des Systèmes d’Information de la Région Rhône-Alpes a de longue date fait le choix de confier à des prestataires extérieurs l’exploitation et la maintenance de son parc applicatif.

Jusqu’à l’an dernier, les applications décisionnelles étaient incluses dans un marché de tierce maintenance applicative global, attribué à un prestataire unique. « En raison du nombre croissant d’applications, de l’augmentation des besoins et de la spécificité du domaine décisionnel, nous avons décidé d’en faire un lot séparé. La société attributaire devait savoir optimiser, gérer, maintenir et faire évoluer le parc existant », explique Georges Mauguin, Directeur des Systèmes d’Information de la Région. « Le marché a été attribué à Keyrus dont l’offre de Tierce Maintenance Décisionnelle nous apportait l’expertise, le savoir-faire, l’organisation et les compétences permettant à la Région de valoriser ses investissements antérieurs dans le décisionnel et d’avancer dans la mise en place d’un dispositif de pilotage généralisé. »

Passage de relais en douceur

De manière classique, le marché de trois ans emporté par Keyrus était découpé en plusieurs phases, la première "Prise en charge" consistant en un passage de relais entre l’équipe du prestataire sortant et celle de Keyrus. Cette phase de transfert de connaissances est aussi, pour l’équipe entrante de Keyrus, une phase de diagnostic lui permettant d’identifier tout ce qui peut être optimisé pour assurer le maintien en condition opérationnelle (MCO) des applications et des infocentres en place. « L’héritage décisionnel de la Région est conséquent mais, comme cela arrive fréquemment, pas toujours documenté. D’autre part, les outils d’alimentation et de restitution adoptés comme standard par la Région ne sont pas toujours utilisés dans les règles de l’art ni au maximum de leurs possibilités. » remarque Vincent Belot, directeur de projet et responsable de l’équipe Keyrus détachée à la Région. « Il y a avait donc matière à amélioration et, en parallèle de l’assimilation des logiques et modes de fonctionnement propres à la Région, un travail de correction et de rationalisation a été mené pour alléger les tâches liées au MCO. »

Accroître la confiance des utilisateurs dans le décisionnel

Durant les premiers mois, Keyrus s’est notamment attaché à fiabiliser la qualité des données et les processus d’alimentation des infocentres, étape indispensable pour asseoir la confiance des utilisateurs finaux dans le système décisionnel. « Que ce soit dans une optique de pilotage stratégique, d’amélioration des performances internes ou de mesure des effets des actions engagées par la Région, la qualité, la fiabilité et la fraîcheur des données sont cruciales. » souligne Georges Mauguin. « Les correctifs et le dispositif de contrôle mis en place par Keyrus ont permis d’approcher le ‘zéro erreur’ dans le chargement quotidien des données, ce qui fiabilise considérablement les applications aval, à savoir une soixantaine d’univers SAP BusinessObjects actifs et les centaines de rapports qui y sont rattachés. »

De plus en plus de projets

Assurant le MCO du parc existant et le support des utilisateurs, y compris l’aide à la création de rapports SAP BusinessObjects, l’équipe de Keyrus – composée à ce jour de 7 personnes – est aussi chargée de la mise en œuvre des nouveaux projets. La demande en décisionnel est forte au niveau des services et l’objectif est de couvrir à terme tous les domaines fonctionnels et compétences de la Région ainsi que le pilotage des contrats d’objectifs signés entre la Région et ses différents partenaires. « Ce sont d’ailleurs nos infocentres qui alimentent ces partenaires en données », explique Eric Rivail, Responsable des études au sein de la DSI. « Si la DSI définit les priorités avec les différentes directions et la direction générale des services, Keyrus est associé dès le début aux différents projets. La connaissance que l’équipe a maintenant de notre environnement et les rationalisations qui ont été faites sont des facteurs d’accélération au niveau des projets. »

Ainsi depuis la fin de la période de transition (décembre 2008) et parallèlement aux refontes techniques dues à des changements de version, Keyrus a travaillé à la mise en place de plusieurs infocentres : un pour le suivi des consommations téléphoniques, un pour la gestion des politiques de formation continue, un pour le suivi de l’apprentissage. « Entre autres projets, Keyrus finalise actuellement un infocentre qui permettra à la Direction de la Culture de suivre les demandes de subvention faites par les lycées via un extranet pour leurs initiatives culturelles. » ajoute Eric Rivail.

Au cœur des missions de la Région

Pour Vincent Belot de Keyrus, « Ce qui rend ce travail passionnant, c’est le caractère très concret des projets, directement en prise avec les missions de la Région qui, plus que jamais, doit être en mesure de rendre compte de ses politiques et de l’utilisation des deniers publics. »

« Keyrus a su prendre en main et améliorer rapidement un existant complexe en réunissant une équipe ayant non seulement les compétences techniques appropriées, mais aussi une volonté forte de comprendre le fonctionnement de la Région, ses impératifs et ses priorités. » conclut Georges Mauguin. « Cette implication, alliée à l’expertise technique des membres de l’équipe, nous conforte dans l’idée que nous avons eu raison de confier la tierce maintenance du décisionnel à un prestataire dont c’est vraiment le cœur de métier. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.