Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La Société Générale maîtrise ses risques grâce à l’utilisation d’Informatica PowerCenter 64-bit


Rédigé par Informatica le 18 Mai 2006


Création d’un Centre de Compétences en Intégration et mutualisation des projets du Groupe




Informatica (NASDAQ : INFA), premier fournisseur mondial de solutions d’intégration de données, annonce qu’elle a déployé avec succès sa plate-forme PowerCenter 64-bit pour la Société Générale dont la mise en production s’est s’opérée en mars 2006. Avec l’aide d’Informatica, la société a bâti une infrastructure d’intégration de données mutualisée et extensible, permettant d’asseoir tous les projets Risques du Groupe sur les données communes. La mutualisation des développements et la normalisation de la chaîne de traitements – collecte, transformation, intégration et diffusion des données – garantissent une livraison rapide des projets, qu’ils soient d’ordre réglementaire ou décisionnel.

Le Groupe Société Générale
La Société Générale est l’un des tout premiers groupes de services financiers de la zone euro. Fort de 103 000 collaborateurs dans 76 pays, le Groupe concentre ses activités autour de trois grands métiers : la banque de détail, avec près de 19 millions de particuliers en France et à l’international, la banque de financement et d’investissement, la gestion d’actifs et les services aux investisseurs.

Le contexte : une intégration et diffusion optimisées des données Risques
Dans le cadre de sa mise en conformité avec la réglementation Bâle II entrée en application en 2006, la Société Générale a engagé, dès 2003, une réflexion globale sur la mise en place d’un système central de gestion des données Risques. « Compte tenu des enjeux et des délais, la Direction des Systèmes d’Information Corporate (DSIC) aurait pu aborder Bâle II comme un projet séparé », souligne Bernard Péridy, Responsable Etudes & Développements pour la Direction des Risques au sein de la DSIC. « Nous y avons vu au contraire l’opportunité de bâtir une architecture commune pour l’ensemble des applications d’analyse des risques pour éliminer les problèmes et surcoûts liés à une approche par silo ».

Le projet et la solution retenue
Avec le succès rencontré par d’autres départements (RH et Comptabilité) du Groupe ainsi qu’avec une des filiales du Groupe (ALD Automotive) utilisant PowerCenter, le choix de la Société Générale s’est naturellement porté vers Informatica, début 2005. Les équipes d’Informatica ont donc mis en place pour la Société Générale, PowerCenter 64-bit, la plate-forme d’intégration de données pour alimenter et irriguer tout le système d’information « Risques ». A partir de cette plate-forme, un déploiement prioritaire s’est opéré sur l’application de calcul du ratio McDonough dans le cadre de la mise en conformité avec Bâle.II.

Les bénéfices : création d’un Centre de Compétences en Intégration et mutualisation
Forte d’une équipe de développement, de recette, d’homologation et de production, la Société Générale a mis en place un véritable Centre de Compétences en Intégration (ou ICC : Integration Competency Center). Les membres de l’équipe ont été formés à PowerCenter 64-bit et l’ont pris en main très rapidement. Désormais, la Société Générale peut capitaliser sur l’expérience acquise pour réaliser de nouveaux projets, et ce, dans les meilleures conditions de coûts et de délais.

Par ailleurs, l’étape de collecte, d’intégration et de contrôle des données, offerte par Informatica permet à la Société Générale de mutualiser ses efforts et sert d’autres projets du Groupe. Bernard Péridy explique : « Nous avons raisonné dans l’optique d’une urbanisation du système d’information de la filière Risques, la clé du projet global étant que toutes les applications utilisent la même assiette de données. Informatica nous a permis de gérer au mieux cette mutualisation en définissant une architecture permettant de mutualiser plusieurs projets sur une même plate-forme technique, PowerCenter 64-bit. Notre Centre de Compétences en Intégration contribue, par sa réactivité et son savoir-faire, à une meilleure maîtrise des Risques pour l’ensemble du Groupe Société Générale ».

La Société Générale a pu identifier de nombreux autres bénéfices, parmi lesquels :


Maîtrise des interfaces d’échange
Baisse du coût total d’intégration de données
Réduction de la duplication des données
Réutilisation de la technologie, de l’expertise et des processus mis en place
Rapidité de développement et de maintenance
Réactivité aux besoins métiers
Capacité à livrer plus rapidement les nouveaux projets
Processus (système de livraison, contrôle, interfaçage, etc.) entièrement automatisés
Sécurité et confidentialité pour chaque projet
Retour sur Investissement
Pérennisation pour le futur