Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La croissance fulgurante de QlikTech défie la récession ; il distance les acteurs historiques de la Business Intelligence (Oracle/Hyperion, IBM/Cognos et SAP/Business Objects)


Rédigé par Communiqué de Qliktech le 17 Février 2009

QlikTech affiche une croissance de 50 % de ses revenus, qui atteignent 120 millions USD. Ceci marque le début d’une nouvelle ère pour la BI, marquée par une rentabilisation rapide.



QlikTech, l’éditeur de logiciels de Business Intelligence (BI) dont la croissance est la plus rapide au monde, a annoncé ce jour une croissance spectaculaire en 2008. Le chiffre d’affaires annuel a augmenté de 50 % par rapport à 2007, atteignant 120 millions USD, tandis que la base clients de la société augmentait de 45 % pour s’établir à 10 585 clients, dans 92 pays. Le nombre d’utilisateurs du produit phare de QlikTech, QlikView, a également augmenté de 45 %, atteignant environ 500 000. À l’inverse du secteur du logiciel, qui tend à se contracter, QlikTech a recruté 160 nouveaux collaborateurs en 2008, augmentant de 50 % ses effectifs par rapport à 2007.

« Les règles du jeu ont définitivement changé ; l’époque des vieilles solutions, compliquées à utiliser, nécessitant des délais de déploiement longs et coûteux, touche à sa fin », explique Lars Björk, PDG de QlikTech. « Aujourd’hui, les défis macroéconomiques auxquels ils sont confrontés conduisent les clients à exiger des solutions qui peuvent être rentabilisées en quelques semaines, et non en plusieurs mois ou plusieurs années. Les organisations ont besoin d’obtenir des réponses immédiates à leurs questions les plus pressantes sur leur activité, telles que : comment puis-je réduire les coûts de manière sélective ? Optimiser la position de la trésorerie ? Ou répartir plus efficacement les fonds de roulement ? Elles ne peuvent plus se permettre d’attendre des solutions onéreuses, dépendant intégralement du service informatique, lentes ou incapables d’apporter des réponses dans un environnement économique en mutation rapide.

Nos résultats exceptionnellement importants, en particulier dans un contexte dans lequel les autres fournisseurs de logiciels licencient, et où leurs marchés se contractent, attestent du caractère unique de notre proposition de valeur. QlikTech est positionnée avantageusement pour continuer à se développer au détriment de la concurrence. »

Une stratégie « volume et vélocité » alimente une croissance reposant sur un socle large d’entreprises de toutes tailles
La stratégie de ventes « volume et vélocité » de QlikTech a permis à la société d'accroître de manière spectaculaire sa base de clientèle avec des cycles de vente très courts. Tout au long de la phase de repli économique de 2008, QlikTech a enrichi sa clientèle de plus de 270 nouveaux clients par mois. Même si la société a continué à générer l'essentiel de ses revenus auprès d’entreprises de taille moyenne (sociétés employant entre 100 et 1 000 salariés), sur lequel QlikTech est le leader incontesté du secteur de la BI, les ventes aux grandes entreprises ont également considérablement augmenté. Les grandes entreprises devenues clientes en 2008 incluent de nombreuses marques internationales, telles que Volvo, Deutsche Telekom, Novartis, Fujitsu, Campbell Soup, Shell, 3M ou ADP.

À la différence de nombreuses sociétés de logiciels B2B, aucune transaction n’a représenté, en 2008, plus de 1 % du chiffre d’affaires total de l’entreprise. En une année qui a vu l’abandon ou le report de nombreux gros projets informatiques, QlikTech a gagné des parts de marché en menant à bien des projets rentabilisés dans des délais exceptionnellement rapides, qui généralement, se mesurent en quelques jours ou quelques semaines.

La technologie associative en mémoire à l’origine de succès sans précédent des clients
La technologie associative en mémoire révolutionnaire de QlikTech a permis à des clients d'obtenir des résultats et une satisfaction sans précédent en liaison avec leurs déploiements QlikView. QlikView a été adopté en tant que standard dans le domaine de la BI par un nombre considérable d’organisations dans le monde. Le système a même été déployé en conjonction avec d’autres outils de BI existants, pour permettre des analyses qui, autrement, ne seraient pas possibles.

« Certains de nos concurrents ont annoncé la commercialisation de produits dotés de capacités d’analyse en mémoire », explique Anthony Deighton, Senior Vice-Président en charge des produits et de la stratégie au sein de QlikTech. « C’est formidable qu’ils comprennent la valeur que nous apportons au marché. Mais fondamentalement, ils ont raté le coche, parce qu'ils ne satisfont pas aux exigences de base en matière de simplicité d'utilisation. Ils ne disposent pas des capacités associatives uniques de QlikView qui permettent aux utilisateurs en entreprise d'explorer et d'analyser de manière interactive leurs données, sans les limites prédéfinies inhérentes à la BI traditionnelle. À l’inverse, nous apportons de la valeur à nos clients immédiatement, et nous avons une telle confiance en notre produit que nous mettons à la disposition de l'acheteur une garantie satisfait ou remboursé de 30 jours… une offre que nos compétiteurs auront du mal à égaler. »

Les revenus provenant des licences attestent de la bonne santé de l’entreprise
Les revenus des licences de logiciel, qui constituent un excellent indicateur de la santé d’un éditeur de logiciels, ont constitué la majorité du chiffre d’affaires global de QlikTech en 2008, représentant 63 % du total. Ce chiffre contraste spectaculairement avec les résultats affichés par les fournisseurs traditionnels de BI présents sur le marché, qui tirent l’essentiel de leurs revenus des services. A titre d’exemple, les licences de logiciels ont représenté seulement 31 % des revenus totaux de SAP, selon son plus récent compte d’exploitation

« La part importante faite aux services (plutôt qu’aux revenus provenant des licences) par les poids-lourds du secteur atteste de leur position déclinante », explique William Sorenson, Directeur Financier de QlikTech « Notre modèle de forte croissance et haute vélocité est axé sur la vente de licences de logiciels à des clients nouveaux et existants, pour continuer à conquérir des parts de marché et révolutionner le champ de la BI. »

Un business model centré sur le canal de distribution tire parti d’un réseau de partenaires en expansion
En 2008, QlikTech a continué à accroître le pourcentage de ses ventes provenant de son réseau, en expansion rapide, de plus de 700 partenaires. QlikTech développe agressivement son réseau de partenaires, et sa conférence annuelle partenaires, Qonnections, aura lieu à Barcelone, en Espagne, du 5 au 8 avril 2009.

Croissance, rentabilité et expansion géographique continues attendues en 2009
Alors que d’autres ont revu à la baisse leurs projections, QlikTech maintient des prévisions extrêmement positives pour 2009. La société s'attend à conserver un taux de croissance élevé, ainsi qu'une trésorerie et une rentabilité saines. Au nombre des axes de développement figurent l’expansion géographique (notamment en Chine et au Japon), l’innovation permanente en matière de produits, une pénétration continue sur le marché du mid-market et une poussée accrue sur le marché des grandes entreprises.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.