Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La seule révolution est celle de l’analyse prédictive !


Rédigé par le 16 Mai 2007

Entretien exclusif avec Jack Noonan, PDG de SPSS



La seule révolution est celle de l’analyse prédictive !
Decideo : SPSS fêtera l’an prochain ses quarante ans d’existence. Après avoir connu ces quarante dernières années, comment imaginez-vous les quarante prochaines années de SPSS ?

Jack Noonan : Au début de ma carrière j’ai eu l’occasion de travailler sur les premiers mainframes IBM S/360 puis j’ai rejoint Amdahl. Quand je regarde avec recul les révolutions qu’a connu le marché informatique ces dernières décennies, je me dis qu’il y a encore pour les prochaines années un potentiel majeur de changements. Mais depuis quelques années le marché de la « business intelligence » n’a plus vraiment évolué. Les acteurs traditionnels campent sur leurs positions. La seule véritable révolution, celle que nous incarnons chez SPSS, est celle de l’analyse prédictive.

Decideo : Quelle est la différence entre le décisionnel et l’analyse prédictive ?

Jack Noonan : Que le second est fournisseur de données pour le premier ! L’analyse prédictive travaille sur les données opérationnelles, les analyse, les sélectionne et transmet ensuite un jeu de données aux applications décisionnelles qui se contentent de les afficher. La valeur est dans l’analyse prédictive. Nos outils d’analyse prédictive peuvent alimenter les outils d’alimentation de la chaine décisionnelle, qui présentera aux utilisateurs les résultats et les aidera à prendre de bonnes décisions.
Nous participons à la création de nouveaux types de données. Les outils de « Business Intelligence » regorgent de « KPI » - d’indicateurs de mesure de la performance – nous pensons que l’avenir est aux « KPP » - Key Performance Predictors.

Decideo : Pourtant le décisionnel semble intéresser fortement les éditeurs d’applications ERP ou CRM qui tous, rachètent ou développent de nouvelles fonctions.

Jack Noonan : Pourtant la « Business Intelligence » ne propose aucune interaction avec les applications opérationnelles, qu’il s’agisse de CRM, d’ERP ou de tous ces autres acronymes en trois lettres que l’on a pu inventer. Parce qu’elles sont directement intégrées aux applications opérationnelles, nos fonctions prédictives travaillent directement sur les données opérationnelles, parfois même en temps réel, et permettent alors de passer en un instant de la décision à l’action… impossible dans une chaîne décisionnelle complète ; ce n’est d’ailleurs pas sa vocation.

Decideo : Où va SPSS en termes de stratégie produit, quels seront les outils du futur ?

Jack Noonan : Tout d’abord nous allons poursuivre le développement de notre plateforme qui facilite le déploiement de plusieurs de nos solutions chez un même client. Et nous allons renforcer le développement de ce que nous appelons les composants applicatifs ; c'est-à-dire des logiciels qui peuvent s’intégrer à votre système d’information et échanger des données avec vos autres applications.

Decideo : En quoi est-ce réellement différent des applications décisionnelles traditionnelles ?

Jack Noonan : En parodiant la publicité d’une grande marque des années 80, je dirai que « nous ne proposons pas d’applications décisionnelles, nous proposons de meilleures applications décisionnelles ». Cela a été démontré par les analystes, la mise en place d’un ERP, d’un CRM, n’apporte généralement aucun retour sur investissement. Il suffit en revanche d’y ajouter un petit module d’analyse prédictive pour générer un important retour sur investissement à l’ensemble du projet. Il n’y a que deux sociétés au monde capables de générer ce type de retour, SPSS et SAS.

Decideo : Que pensez-vous de la consolidation en cours du marché du décisionnel ? SPSS peut-il réellement envisager de conserver longtemps son indépendance ?

Jack Noonan : La consolidation du marché est inévitable. Le marché de la « Business Intelligence » traditionnelle va peu à peu être intégré aux plates-formes d’infrastructure et aux bases de données. De notre côté nous ne développerons jamais d’applications opérationnelles. Nous ne sommes pas en situation de « coopétition » avec nos partenaires, mais véritablement de complémentarité. Nous fournissons des algorithmes compatibles avec les principales bases de données du marché, ce qu’ils sont incapables de se fournir entre eux. Nous pensons donc pouvoir rester indépendant pendant encore longtemps. En tous cas, je pense aujourd’hui que le futur de SPSS sera meilleur si nous restons indépendants.




Commentaires

1.Posté par FIORE Gilles le 18/05/2007 01:02
Mon cher Jack Noonan,
je ne crois absolument pas à l'analyse prédictive..

Mais à l’anticipation comme outil de décision. Car les choses se font au « PRESENT »

je vais gagner 55 M€ demain à l'Euromillion, mon ami va avoir un accident d'avion en 2008

Boof

2.Posté par Mathieu le 05/07/2007 10:02
Je ne comprend pas trop ta réaction Gilles...

L'analyse prédictive est un avancement majeur car une entreprise ne peut pas toujours regarder en arrière. Essayer d'anticiper l'évolution du marché et de son activité est donc quelque chose de nouveau et de très prometteur.

Il est vrai qu'on ne peut pas prévoir le futur avec certitude et que, comme tu dis, on peut mourrir demain.
Mais il existe déjà plusieurs domaines où des analyses comme celle là existe (Météo France en tête !!) et le but de prévoir n'est pas d'avoir des chiffres exacts mais des prévisions approximatives qui donnent l'évolution générale.