Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La solution de business intelligence d’Information Builders aide la Police de Houston à lutter contre la criminalité


Rédigé par Information Builders le 18 Avril 2008

La solution WebFOCUS permet aux policiers de la ville de disposer rapidement d’informations détaillées sur le lieu du crime et d’identifier plus aisément les corrélations entre les différents délits.



Le Département de Police de la ville de Houston a annoncé le lancement de son nouveau centre de criminologie haute technologie et de son système innovant d’application de la loi, destinés à anticiper les activités criminelles et à fournir des informations clés aux policiers qui répondent aux appels d’urgence. Le système d’application de la loi repose sur la technologie de l’éditeur de logiciels de business intelligence (BI) opérationnelle, Information Builders.



Pour réaliser une analyse prévisionnelle des activités criminelles au sein de la ville, l’équipe du centre de criminologie utilise WebFOCUS, la solution de business intelligence d’Information Builders, associée aux offres d’intégration iWay Software ainsi qu’à un outil de cartographie et à un Système d’Information Géographique (SIG) fournis par ESRI. Les analystes étudient les données liées à la criminalité pour identifier les tendances, afin de redéployer les forces de police dans les zones à risques et de réduire les futures activités criminelles. Les données analysées ont une antériorité allant de 30 secondes à 6 heures.



La business intelligence permet aux analystes de présenter aux policiers, répondant aux appels d’urgence, des détails importants comme l’historique des activités criminelles à une adresse donnée et dans ses environs, ainsi que des informations générales sur les personnes habitant à l’adresse d’où provient l’appel. En outre, le système oriente les policiers vers des personnes ayant une connaissance directe des crimes supposés.



« Grâce à la business intelligence d’Information Builders, nos policiers disposent de plus amples informations qu’auparavant sur un incident ou un crime », déclare Harold Hurtt, Chef de la Police de Houston. « Nous espérons que ce système accélérera le rythme des arrestations et améliorera l’efficacité des enquêtes criminelles. »



Bien qu’initialement utilisées en entreprise, les solutions de business intelligence d’Information Builders sont désormais largement adoptées au sein du secteur public, notamment pour lutter contre la criminalité. La Police de la ville de Richmond, en Virginie, utilise une solution similaire, et de nombreuses agences d’Etat en Oklahoma, Louisiane, Californie et Mississippi utilisent la business intelligence pour suivre et anticiper les fraudes.



« À chaque déploiement de WebFOCUS au sein d’une administration, nous constatons davantage que
la business intelligence n’est plus limitée au monde de l’entreprise. », déclare Gerald Cohen,
CEO d’Information Builders. « Son utilisation au sein de la ville de Houston pour lutter contre la criminalité confirme que le secteur public peut également bénéficier des avantages de cette technologie. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.