Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La toute première étude française sur les logiciels de management carbone, publiée par l'APCC, juge « robuste et complète » la plateforme SaaS de reporting environnemental de Verteego


Rédigé par Communiqué de Verteego le 26 Février 2013



A l'occasion de la publication par l'Association des Professionnels en Conseil Carbone (APCC) de la première étude française du marché des logiciels de management carbone, la plateforme SaaS de reporting environnemental de Verteego fut jugée « robuste et complète » par le groupe de travail de l'APCC, un avis confirmé lors d'entretiens utilisateurs avec le groupe Rabot Dutilleul et la Communauté d'Agglomération de Sarreguemines-Confluences. Ce même groupe de travail, qui a œuvré pendant 6 mois à la réalisation de l'étude, a brossé un tableau complet des 10 logiciels disponibles sur le marché français, des attentes des entreprises et des collectivités à l'égard de telles solutions de comptabilité carbone, et des bénéfices apportés aux clients dans leur déploiement d'un système d'informations de gestion de leurs émissions de gaz à effet de serre.

Nicolas Perin, coordinateur de l'APCC et membre du groupe de travail 'Logiciels de Management Carbone' de l'APCC, a présenté l'APCC (120 membres actifs et associés), ses objectifs, ses missions et ses activités.

L'étude menée par l'APCC pendant 6 mois incluait pour chaque éditeur retenu un questionnaire détaillé, une démonstration approfondie suivant une trame imposée, deux entretiens téléphoniques avec des utilisateurs, et la rédaction d'une fiche complète de restitution fonctionnelle et technique.

Le rapport d'étude commence par rappeler les avantages apportés par l'usage de logiciels en matière de comptabilité carbone : tableaux de bord d'analyse, mise en valeur du réseau de référents dans l'entreprise et chez les fournisseurs, gains de productivité liés aux relances automatiques et à la collaboration, traçabilité des saisies qui améliore le caractère opposable des rapports, modélisation précise de l'organisation, rationalisation du reporting, conservation de l'historique de comptabilisation une bonne fois pour toutes, flexibilité des règles métier... toutes les attentes des clients envisageant de souscrire à une solution de management carbone sont passées en revue.

Pour Eve Verdot, consultante senior en Environnement au sein du cabinet Consultis, initiatrice et pilote du groupe de travail 'Logiciels de Management Carbone' au sein de l'APCC, « il n'y a pas une solution meilleure qu'une autre car chaque client dispose de besoins différents, et que chaque client fera le choix du logiciel le mieux adapté à ses attentes. Néanmoins, j'ai été frappée lors des entretiens utilisateurs de la qualité de la relation tissée entre Verteego et ses clients, en l'occurrence le groupe Rabot Dutilleul (membre du top 10 des entreprises de construction-promotion en France) et la Communauté d'Agglomération de Sarreguemines-Confluences (26 communes représentant plus de 50.000 habitants) pour ne pas les nommer. Dans les deux cas, ces organisations m'ont impressionnée par leur volonté absolue d'être en pointe en matière de gestion carbone : volonté stratégique émanant du plus haut niveau, objectifs d'amélioration partagés de manière transversale, implication des parties prenantes... mais aussi de s'en donner les moyens : équipes dédiées, déploiement d'un système d'informations environnemental, en l'occurrence Verteego, avec une perspective d'utilisation sur le long terme. Ce sont ces témoignages en faveur de la flexibilité et de la modularité de la plateforme Verteego Carbonpark, et en même temps de la qualité du service de support utilisateurs proposé par l'éditeur Verteego qui ont conforté l'avis de notre groupe de travail qui a vu dans Verteego une solution logicielle de gestion environnementale robuste, complète, innovante et constituant à sa manière un état de l'art de ce que peuvent attendre les organisations d'une certaine taille. »

Quant à Rupert Schiessl, cofondateur et Directeur Général de Verteego, il témoigne du degré élevé d'exigence de l'étude : « je peux vous assurer que rien ne fut laissé au hasard par l'APCC : chaque ligne de réponse aux questionnaires ou chaque affirmation de la part de Verteego fut âprement vérifiée pendant la demi-journée de démonstration. Ce processus rigoureux auquel s'est soumis la profession des conseils carbone me rend d'autant plus fier et heureux des conclusions de l'APCC, qui placent Verteego parmi les solutions les plus robustes et complètes du marché, ce qui conforte notre feuille de route d'innovation, et notre stratégie de plateforme SaaS dédiée aux enjeux d'évaluation, traçabilité et reporting énergie - environnement - ressources dans les entreprises. Je me félicite qu'une telle analyse du marché existe dorénavant en France et remercie l'APCC pour cette initiative sans doute attendue de nombreux acheteurs qui n'attendaient plus qu'accéder à une telle production pour lancer leur projet de systématisation de leur reporting environnemental avec un logiciel dédié.»

L'étude du marché des logiciels de management carbone par l'APCC (Association des Professionnels en Conseil Carbone) est gratuite pour ses membres, et disponible à partir de la page http://www.apc-carbone.fr/2013/01/08/evenement-de-publication-de-letude-de-marche-des-solutions-de-management-carbone-de-lapcc-le-29-janvier/ moyennant la somme de 149 euros pour cette première édition - montant à comparer avec les quelques milliers d'euros demandés par les cabinets d'analyses et de recherche anglo-saxons pour des études similaires. Un extrait, gratuit, mis en ligne sur le site de l'APCC et accessible à tous, présente les deux premiers chapitres de l'étude, soit la démarche/méthodologie et les avantages d'utiliser un outil de management carbone.

Les critères d'intégration des logiciels au périmètre de l'étude étaient les suivants : les logiciels devaient être conçus en France ou à l'étranger mais distribués en France et en français, couvrir la démarche de management carbone de bout en bout, et capables de répondre aux besoins de gestion et reporting carbone au niveau d'une entreprise. De plus, les logiciels trop simples de type fichier Excel amélioré, ou trop complets de type ERP disposant d'affichages CO2, furent éliminés.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.