Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Le Conseil Régional d'Aquitaine se dote d'un outil de pilotage de la région avec une solution de Business Intelligence Oracle-Business Objects


Rédigé par Business Objects le 20 Octobre 2005



Afin de disposer d'analyses fines et complètes sur les actions engagées, le Conseil Régional a retenu la solution décisionnelle définie par Bull : un système décisionnel transversal reposant sur les technologies Oracle Warehouse Builder, Oracle OLAP et les technologies Business Objects, (Nasdaq: BOBJ; Euronext Paris ISIN code:
FR0004026250 - BOB), le premier fournisseur mondial de solutions de business intelligence (BI).

Le Conseil Régional d'Aquitaine a pour mission de contribuer au développement économique et social de la région : aménagement du territoire, formation au service de l'emploi, environnement. Sa mission de service public lui impose de pouvoir suivre au plus près la bonne exécution des actions engagées, mais aussi de pouvoir en évaluer la pertinence afin de respecter pleinement les priorités politiques fixées. La restitution des données, jusqu'ici limitée à un système de reporting partiel, ne permettait pas de remplir ces objectifs.

« C'est une évidence, nous devons rendre compte de l'usage des crédits de la Région et avoir les capacités d'évaluer la pertinence de nos politiques.
Bull a proposé une solution décisionnelle intégrée qui s'appuie sur les technologies de Business Intelligence d'Oracle et de Business Objects », explique Jean-Luc Mercadié, Directeur Général des Services de la Région. « Nous allons pouvoir suivre au niveau le plus fin la réalisation des crédits, notamment par grands axes politiques et par territoire ».

D'un reporting financier partiel à un système décisionnel transversal Le système de reporting effectué à partir des différents systèmes de production se limitait aux aspects purement financiers et ne permettait donc pas de prendre en compte l'ensemble des informations nécessaires à l'évaluation des actions engagées sur la région. Les tableaux de bord ne reflétaient en outre que les décisions prises mais pas les dossiers à l'étude. Certains services développaient des applications spécifiques, mais la diffusion de ces informations inter-services était difficile.

Le Conseil Régional a donc souhaité construire une solution décisionnelle fédérant l'ensemble du système d'information : une solution adaptée aux différents profils d'utilisateurs métier, et qui assure une autonomie d'analyse aux directions fonctionnelles.

Bull intégrateur de la solution décisionnelle Oracle-Business Objects Bull a réalisé l'intégration et la mise en oeuvre du projet décisionnel pour la partie décisionnel financier : conception de l'entrepôt en étoile, chargement et alimentation de cet entrepôt, développement des tableaux de bord, formation sur Business Objects.

Le système décisionnel repose sur une architecture de type entrepôt de données avec une partie relationnelle, un cube OLAP d'Oracle, sous Oracle 9i et alimenté avec Oracle Warehouse Builder.
Business Objects a été choisi pour son outil d'analyse des données en mode client-serveur et via Internet. Business Objects permet à la fois d'interroger des données relationnelles, Oracle 9i et de mener des analyses multidimensionnelles en direct à partir du cube OLAP d'Oracle.

« Les solutions Oracle BI et Business Objects sont apparues les plus évolutives et les plus simples : un seul outil permettant d'accéder à toutes les données qu'elles soient relationnelles ou multidimensionnelles.
Bull a apporté toute sa valeur ajoutée d'intégrateur. Son approche transversale, prenant en compte l'ensemble du système d'information, a permis de définir la solution rassemblant les compétences et les technologies les plus actuelles, qui répondait le mieux à nos besoins », explique Jean-Luc Mercadié.

La business intelligence au service de la gestion de la Région La solution décisionnelle mise en place va permettre à terme au Conseil Régional d'Aquitaine de disposer, avec les solutions Business Objects, de plus de 65 tableaux de bord et de pouvoir analyser une centaine d'indicateurs. Elle s'applique à l'ensemble des agents du Conseil, soit plus de 600 personnes : cadres, gestionnaires de subventions, chefs de service.

Les bénéfices pour les utilisateurs sont multiples. A court terme, le Conseil Régional d'Aquitaine pourra fournir en quelques minutes toutes les informations nécessaires aux élus régionaux, à la fois sur la gestion interne et sur le niveau d'exécution des politiques : niveau d'exécution budgétaire (votés, engagés, mandatés ...) en relation avec les indicateurs d'activité souhaités par la Région.

La solution Business Objects permet de construire des requêtes cibles par rapport à une recherche d'information très précise et d'en suivre l'évolution dans le temps. Les montants peuvent désormais être consolidés selon des axes administratifs (entreprises par exemple) et/ou géographiques (département ou commune) ce qui permet de renseigner des questions très précises, comme par exemple la liste des subventions versées à telle catégorie d'associations sur l'année.

L'extension du système, initié dans le domaine financier, va s'étendre progressivement à toutes les directions opérationnelles et fonctionnelles, mais aussi inclure des indicateurs à la fois qualitatifs et quantitatifs.
Ce qui permettra, par exemple, de pouvoir analyser le rapport entre les aides entreprises et le nombre d'emplois créés sur une période donnée.
Globalement, de parvenir à une réelle évaluation des politiques publiques.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.